Se ha denunciado esta presentación.
Se está descargando tu SlideShare. ×

Vers un écosystème mondial de communications scientifiques inclusif, non-commercial, dirigée collaborativement par la communauté - contributions depuis l'Amérique latine

Anuncio
Anuncio
Anuncio
Anuncio
Anuncio
Anuncio
Anuncio
Anuncio
Anuncio
Anuncio
Anuncio
Anuncio
Cargando en…3
×

Eche un vistazo a continuación

1 de 21 Anuncio

Vers un écosystème mondial de communications scientifiques inclusif, non-commercial, dirigée collaborativement par la communauté - contributions depuis l'Amérique latine

Descargar para leer sin conexión

Prepared for:
Colloque International Science Ouverte au Sud-Enjeux et Perspectives pour une Nouvelle Dynamique
Université Cheikh Anta Diop, Dakar, Senegal
23-25 Octobre 2019
VIDEO of presentation: Vers un écosystème mondial de communications scientifiques inclusif, non-commercial, dirigée collaborativement par la communauté - contributions depuis l'Amérique latine
VIDEO: https://youtu.be/cPWIwX5LtCU

Prepared for:
Colloque International Science Ouverte au Sud-Enjeux et Perspectives pour une Nouvelle Dynamique
Université Cheikh Anta Diop, Dakar, Senegal
23-25 Octobre 2019
VIDEO of presentation: Vers un écosystème mondial de communications scientifiques inclusif, non-commercial, dirigée collaborativement par la communauté - contributions depuis l'Amérique latine
VIDEO: https://youtu.be/cPWIwX5LtCU

Anuncio
Anuncio

Más Contenido Relacionado

Presentaciones para usted (19)

Similares a Vers un écosystème mondial de communications scientifiques inclusif, non-commercial, dirigée collaborativement par la communauté - contributions depuis l'Amérique latine (20)

Anuncio

Más de CLACSO-Latin American Council of Social Sciences, Open Access (20)

Más reciente (20)

Anuncio

Vers un écosystème mondial de communications scientifiques inclusif, non-commercial, dirigée collaborativement par la communauté - contributions depuis l'Amérique latine

  1. 1. @dominiquebabini Vers un écosystème mondial de communications scientifiques inclusif, non-commercial, dirigée collaborativement par la communauté - contributions depuis l'Amérique latine Colloque International Science Ouverte au Sud – Enjeux et perspectives pour une nouvelle dynamique Université Cheikh Anta Diop (UCAD), Dakar, Senegal 23-25 octobre 2019 https://opensciencesud.sciencesconf.org/
  2. 2. • 3.000 livres du réseau CLACSO en libre accées • 108.000 textes complets du réseau CLACSO dans son archive ouvert (articles, chapitres et livres, rapports de recherche, multimedia) • 950 revues de CS&H (394.000 articles) • 1.450 productions de CLACSO TV Notre présentation se base sur 20 ans de contributions au libre accès en Amérique latine Repositorio de CLACSO-réseau de 680 centres de recherche CS&H en 52 pays -110 Groupes de recherche
  3. 3. « Nous nous trouvons à un moment critique. Les décisions que nous prenons maintenant – individuellement et collectivement – façonneront fondamentalement l'avenir pour de nombreuses années à venir. Comme l'ouverture devient l’option par défaut, toutes les parties prenantes doivent intentionnellement concevoir ces nouveaux systèmes ouverts pour s’assurer qu'ils sont inclusifs, équitables et qu’ils répondent véritablement aux besoins d'une communauté mondiale diverse. Le fait de nous demander, à nous-mêmes et à nos partenaires, « ouverts pour qui ? » aidera à faire en sorte que les considérations d'équité deviennent et restent centrales dans cette période de transition ». http://openaccessweek.org/profiles/blogs/le-theme-de- international-de-open-access-week-2019-semaine-intern
  4. 4. Nous partageons la vision du Conseil International de Science Le registre scientifique devrait être: • libre de toute barrière financière pour permettre la contribution à la recherche de tout chercheur; • libre de tout obstacle financier pour tout utilisateur puisse accéder immédiatement à la publication International Council for Science (ICSU), 2014 http://www.icsu.org/general- assembly/news/ICSU%20Report%20on%20Open%20Acces s.pdf
  5. 5. Comment augmenter la visibilité et la participation des connaissances locales pour résoudre les problèmes et besoins
  6. 6. Deux visions de la communication scientifique • Dirigé par des chercheurs • Collaboratif / coopératif • Non commercial • Infrastructure publique • Inclusif de la diversité • Orientée par le marché • Compétitif • Importance du profit • Rôle important du privé • Priorité anglais + “mainstream”
  7. 7. Contribution de l´Amérique latine pour un modéle non-commercial d´ouverture
  8. 8. Contribution de l´Amérique latine au libre accès DECLARATION RÉGIONALE Nous exhortons les gouvernements à faire du libre accès une priorité dans les politiques de la science, y compris: - exiger que la recherche financé avec des fonds publiques soit disponible en libre accès; - que le coût de publication soit inclus dans le budget de la recherche; - le renforcement des revues locales en libre accès, les archives ouvertes et autres initiatives pertinentes; - promouvoir l'intégration de l´information scientifiques des pays en développement dans le corpus mondial de la connaissance Nous appelons toutes les parties prenantes de la communauté internationale à travailler ensemble pour s'assurer que l´ information scientifique soit librement et gratuitement accessible à tous. Déclaration régionale pour le Libre Accès - Perspective des régions en développement Salvador de Bahía, 2005 (initiative de SciELO) http://www.icml9.org/meetings/openaccess/public/docum ents/declaration.htm
  9. 9. Institutionnel • Peu (55 enregistrés à ROARMAP) • Faibles (recommandations plus que mandats) • Partielles (principalement pour thèses) – Bon exemple de mandat: Université de São Paulo (Brésil) National • Législation approuvées au Congrès – Pérou (2013) – Argentine (2013) – Méxique (2014) Exige la création d´archives nationales ouvertes pour les résultats de recherches financées par le gouvernement • Législation en débat au Congrès – Brésil (depuis 2007) Contribution de l´Amérique latine au libre accès POLITIQUES
  10. 10.  Revues publiées par des universités, centres de recherche, institutions scientifiques et professionnelles  Les revues sont subventionnées avec des fonds publics de la recherche  Pas de tradition de payer pour publier (APC)  Collections de revues en libre accès Contribution de l´Amérique latine au libre accès LES REVUES
  11. 11. PKP/OJS en Amérique Latine: 2.850 revues Archives ouvertes d´universités avec plus de 100 revues chacun, exemples: revistas.unam.mx UNAM, Mexique USP, Brésil http://www.revistas.usp.br Univ. Chili http://www.revistas.uchile.cl/
  12. 12. Revues scientifiques d´Amerique Latine en libre accès . • Depuis 1997 • 1.723 revues ALC en libre accès • Scielo Citation Index WoS • Millions de décharges par mois . • Depuis 2003 • 1.520 revues ALC en libre accès • Indicateurs pour évaluation • Millions de décharges par mois Meilleure qualité, visibilité, accès et impact des revues scientifiques Dévelopement d´indicateurs d´accès libre Recherche collaborative pour mieux comprendre la dimension et l´impact de l´accès libre en Amèrique Latine et les Caraïbes (ALC) Moissonneur régional: Portal de Portales Latindex www.latindex.ppl.unam.mx/
  13. 13. repositories in Latin America Cooperation régionale Depuis: 2012 Membres: systèmes nationaux d´archives ouvertes Membres: 9 pays Argentine. Bresil,Chili,Colombie, Ecuador, Mexique,Peru,Venezuela, El Salvador Harvester régionale: 1.708.162 documents en texte complet Formation/événements Collaboration avec COAR Financement: gouvernements, IADB, RedCLARA Contribution de l´Amérique latine au libre accès ARCHIVES OUVERTES 564 archives ouvertes
  14. 14. Regional strategy  Les routes dorées et verte sont des formes appropriées du libre accès pour la région  Pour la route verte (archives ouverts), il convient de promouvoir les solutions de libre accès inclusives et coopératives afin d’éviter de nouveaux enclos  La voie dorée dans la région devrait continuer à mettre l'accent sur le partage des coûts (voie non-commerciale). Recommandations de la consultation régionale sur le libre accès à l'information scientifique en Amérique latine et dans les Caraïbes (Kingston, Jamaïque, UNESCO, 2013, 23 pays représentés) http://www.unesco.org/new/fileadmin/MU LTIMEDIA/HQ/CI/CI/pdf/news/report_open _access_en.pdf Contribution de l´Amérique latine au libre accès STRATÉGIE RÉGIONALE
  15. 15. Transition ver la science ouverte Avancé: libre accès aux publications scientifiques – revues et livres en libre accès – dépôt ou auto-archivage dans une archive ouverte En procès: – libre accès aux données de recherche, premiers pas – Principes de science ouverte appliqué a la recherche – Principes de science ouverte appliqué par les revues Contribution de l´Amérique latine au libre accès TRANSITION VERS LA SCIENCE OUVERTE
  16. 16. créé par la plateforme de la science ouverte et collaborative pour le développement dans (OCSDNet) https://ocsdnet.org/
  17. 17. Comment insérer des régions en développement dans un libre accès global lorsque la clôture passe de la lecture à la publication? (APC) exemples: OA2020 + Plan S
  18. 18. https://en.unesco.org/news/launch-global-alliance-open- access-scholarly-communication-platforms-democratize- knowledge
  19. 19. Contribution de l´Amérique latine au libre accès INITIATIVES NON-COMMERCIALESs s Source http://AMELIca.org
  20. 20. AmeliCA vs Plan S: même objectif, deux stratégies différentes pour obtenir un libre accès https://www.youtube.com/watch?v=5kXe1UO4beE
  21. 21. contact clacsoinst@clacso.edu.ar www.clacso.org

Notas del editor

  • CLACSO, réseau latino-américain de centres de recherche en sciences sociales, remercie les organisateurs pour cette occasion de partager avec les participants de ce Colloque International quel a eté le chemin parcouru par nous en l’Amérique latine pour construire le libre accès géré par la communauté universitaire et scientifique, sans intervention commerciale. Notre présentation est aussi une occasion de réflechir sur le besoin d´avançer, tous ensemble, régions développées et en développement , vers un écosystème mondial de communications scientifiques qui soit plus inclusif, equitable, divers, non-commercial, géré de maniere collaborative para la même communauté académique.
  • Depuis il y a 20 ans, nous participons activement au développement de l'accès libre et non commercial en Amérique latine.
    Le catalogue éditorial de CLACSO compte plus de 3 000 livres en accès libre.
    L´archive ouvert contient plus de 100 000 textes complets en libre accés. Et en partenariat avec la platforme Redalyc nous offrons libre accés a une collection de 950 revues de sciences humaines et sociales.
    Ce qui est très intéressant, c'est que 50% des millions de requêtes que ces services reçoivent chaque mois proviennent d'étudiants. Ce qui nous montre que le libre accés contribue a la recherche, mais aussi contribue fortement à la formation des nouvelles générations et le public en general.
  • Pour ceci, le théme de cette semaine international du libre accés, semaine ou a lieu ce colloque international, fait appél a penser a l´équité dans le savoir ouvert. Nous demander ouvert pour qui? Par exemple: qui peut dans nos régions en dévelopement publier en libre accés si nous devons payer pour publier?
    Nous devons intentionnellement concevoir ces nouveaux systèmes ouverts pour s’assurer qu'ils sont inclusifs, équitables et qu’ils répondent véritablement aux besoins d'une communauté mondiale diverse.
  • Ceci est très important lorsqu'il existe des programmes mondiaux qui visent à résoudre des problèmes et des besoins qui nécessitent également des connaissances produites localement, telles que les connaissances nécessaires aux objectifs de développement durable étroitement liés aux besoins fondamentaux de nos sociétés.
  • Mais nous observons qu’à présent, au niveau international, confrontent deux visions des communications scientifiques ouvertes.
    Une vision de la communication scientifique dirigé par la communauté scientifique avec des models collaboratif non commercial appuyé sur l´infrastructure publique.
    El une vision guidé par les grandes compagnies commerciales d´édition scientifique, orientée par le marche, un marché très compétitif, ou le profit est scandaleux comparé a d´autres industries, scandaleux puisque ces profits sont payés avec des fonds publiques pour la recherche.
  • Amérique latine as progressé dans la qualité et visibilité de ses revues et c´est la région ayant la plus grande adhesion au libre accées sans payer pour publier (APC) – contributions vers un écosystème mondial de communications scientifiques inclusif, non-commercial
  • La déclaration régionale d´Amerique Latine au sujet du libre accès date de 2005 et exhorte les gouvernements à faire du libre accès une priorité dans les politiques de la science, y compris:
    - exiger que la recherche financé avec des fonds publiques soit disponible en libre accès; - que le coût de publication soit inclus dans le budget de la recherche; - renforcer les revues locales en libre accès, les archives ouvertes et autres initiatives pertinentes; Ceci permettra promouvoir l'intégration de l´information scientifiques des pays en développement dans la converation mondial de la science
  • En ce qui concerne les politiques du libre accès.
    Les politiques institutionneles du libre accès en génerale peuvent être consideré faibles puisque ces politiques son des recommendations plus que des mandats.
    Par contre, les politiques nationales du libre accès, approuvé par le congrès en Pérou, Argentine et Mexique, exige la création d´archives nationales ouvertes pour les résultats de recherches financées par le gouvernement.

  • Dans notre región, la recherche est financé avec des fonds publiques destinée a la recherche, et ces avec ces fonds publiques que ce finance la publication des revues dans les université et autre institutions scientifiques, sans charge pour payer en libre accès. Les revues sont publié dans la page web de la revue, aussi dans des collections institutionels de revues


  • Ici on voit l´exemple des collections de revues de trois des université de recherche de la region, au Mexique, Brésil et Chile, chaqun avec plus de 100 revues publiés par l´université dans des platformes de logiciel libre et gratuit Open Journal System qui permet de gérer tout le procés editorial de la revue, gérer les collections avec des standards internationaux de qualité
  • Et les revues de qualité aussi choissisent les services des platformes regionales comme SciELO et Redalyc qui sont trés exigents pour accepter les revues.
    SciELO et Redalyc aident les revues de libre accés a améliorer la qualité du processus éditorial, professionnaliser leur rôle d'éditeurs, et acquérir une plus grande visibilité internationale.
    Ces platformes fournissent également des indicateurs bibliométriques utiles dans les procés d'évaluation des revues et de la recherche.
    Une étude de l´utilisation de ces platformes si réussies a montré qu´un 50% de utilisation vient des étudiants ce qui confirme la valeur du libre accés pour la formation des nouvelles génerations et aussi pour le publique en generale
  • 564 archives ouvertes institutionels d´Amerique Latine sont régistré a OpenDOAR
    Les contenus sont principalement des theses, articles de revues, libres et chapitres de livres et autres formats, avec les multimedia qui devienent plus importants.
    Les archives ouvertes dans chaque pays sont membres des systemes nationaux d´archives ouvertes qui, a leur tour, font partie d´un systeme régionale appelé La Referencia qui travaille dejá avec 9 pays de la región, offre du support thécnique, méthodologie de travail selon les standards de qualité internationaux, et ces les gouvernements qui financent les archives ouvertes et leur interoperabilité, offrant une visibilité a une diversité de formats de publications
  • Dans une consultation régionale sur le libre accès à l'information scientifique en Amérique latine et dans les Caraïbes, consultation organisé par UNESCO a Kingston, Jamaïque, en 2013, avec 23 pays représentés, une stratégie régionale a eté definie ou
    Tant les revues en libre accès comme les archives ouvertes sont des formes appropriées du libre accès pour la région
    Dans les deux cas, revues et archives ouvertes, il est recommendé de continuer avec des platformes et systemes cooperatif, non-commercial, pour éviter des nouveaux clôtures
  • L´Amerique Latine est la región du monde ou le libre accès as le plus haut pourcentage d´adoption.
    El la plupart des éditions universitaires ont une importante collection de livres et revues en libre accès
    C´est une región qui trés lentement commence una transition a la science ouverte, mais je dirais trés, même trop, timidement
    Des activités sont organisé pour l´entrainement pour la planification et implementation de l´ouverture des données produits pendant le procés de recherche, quelques agences de financement de la recherche éxigent presenter le plan d´ouverture des données dans la solicitude des fonds de recherche.
    Trés doucement on commence a trouver des sets de données et des bases de donnée de recherche dans quelques archives institutionels ouvertes mais pour l´instant on trouve plus de ces contenus dans les archives ouverts de données multidisciplinaires ou thematiques
    Les equipes d´édition de revues scientifiques commencent seulement a introduire timidement quelques élements qui contribuent a la science ouverte, mais c´est encore des exceptions les revues qui introduisent des liens actifs vers les donnée de recherche disponible dans des archives ouvertes, experimenter des indicateurs au niveau d´article, expérimenter la revisión ouverte par des pairs, introduire des licences ouvertes pour reutilisation des données, accepter les pre-prints pour les publier comme articles aprés la revisión par des pairs.
  • Puisque, si on regarde dans le centre de cette présentation graphique du Manifeste créé par la plateforme de la science ouverte et collaborative pour le développement (OCSDNet),
  • Ces dernières années, nous assistons à une promotion internationale d’un modèle de libre accès dans lequel nous passons de «payer pour lire» à «payer pour publier» en accès ouvert avec des tarifs d´APC (article processing charges) qui n´ont aucune relation avec les fonds disponibles pour la recherche dans nos pays en dévelopement.
    Ces modéles d´acces libre payant bénéficient les grands éditeurs commerciaux capables de faire la transition de leur modèle commercial.
    Pour cette raison, depuis AmeliCA nous avons officiellement demandé à la Coalition S d’inclure également des fonds pour soutenir les revues qui ne chargent pas des APC pour publier en accès libre, ainsi que des fonds pour soutenir d’autres plateformes et infrastructure publique qui permette la transition vers un libre accès avec des modèles non commerciaux, sans charges pour publier, et gérées par la communauté académique.
  • En avril dernier, l'UNESCO a annoncé le lancement des activités de l'Alliance mondiale des plateformes de communication académiques en libre accès, avec la présence des platformes AmeliCA et SciELO d'Amérique latine, de l´Afrique AJOL et SciELO SA, et des plateformes Erudit, J-Stage et Édition Ouverte.
    En plus de favoriser la démocratisation des connaissances générées dans TOUS les lieux, sujets et langues, l´alliance a pour objectif de promouvoir le développement de standards, produits et services multilingues.
  • Voici un ensemble de platformes de libre accés d´Amérique Latine qui son geré par la communauté académique sans but comercial, et qui adherent a la Declaration DORA pour changer les systemes d´evaluation de la recherche.
    En Amerique Latine le système actuel récompense ceux qui publient leurs articles dans des revues indexées par WoS et Scopus et punit avec indifférence ceux qui publient dans des revues de qualité de la région.
    Et dans notre région le libre accés ne cherche pas a exiger des APC
  • C´est pour cela que le Plan S proposé par l´Europe au monde pour accelérer le libre accés, a de la résistance dans notre región, puique le Plan S accepte et soutien le modele de transition au libre accés avec les APC
    Par contre AmeliCA en Amerique Latine, projet ou CLACSO participe avec UNESCO, defend le libre accés geré par la communauté académique en forme collaborative sans but lucratif, sans APC
    En Afrique vous avez plusieurs platformes et archives ouverts et gerés par la communauté scientifique et acádemique, san but lucratif.
    El est imporant de maintenir un contact entre les initiatives des régions en devéloppment pour encourager l´echange d´éxperiences et le dialogue Sud-Sud pour que le futur du libre accés ne soit pas, a Nouveau, capté par le marché

  • Merci bien de votre attention. Le francais n´est pas notre langue, nous nous excusons si la présentation as quelques fautes d´ortographe que le traducteur automatique n´a pas peu nous aider.
    Voici notre courier et notre site d´internet pour nous contacter.

×