Se ha denunciado esta presentación.
Utilizamos tu perfil de LinkedIn y tus datos de actividad para personalizar los anuncios y mostrarte publicidad más relevante. Puedes cambiar tus preferencias de publicidad en cualquier momento.

Caisse du tympan paroi interne

3.141 visualizaciones

Publicado el

  • Sé el primero en comentar

Caisse du tympan paroi interne

  1. 1. ANATOMIE DE LA PAROI INTERNE DE LA CAISSE DU TYMPAN
  2. 2. DEFINITION GENERALITES
  3. 3. C’est la paroi interne séparant immédiatement la caisse du tympan de l’oreille interne (labyrinthe) appelée paroi médiale ou paroi labyrinthique.
  4. 4. EMBRYOLOGIE
  5. 5. • Rapports du canal tubotympanique avec la capsule otique Le récessus tubotympanique arrive au contact de la face externe de la vésicule otique, qui, à ce stade, est enveloppée d'une capsule cartilagineuse, ainsi la cavité tympanique se trouve contre la partie antérieure de la face externe de la capsule otique, future paroi interne osseuse de la caisse.
  6. 6. • Le canal tubotympanique vient se mouler sur la face externe de la capsule otique en regard des fenêtres ronde et ovale, de la cochlée dont la saillie à l'intérieur de la caisse portera le nom de promontoire.
  7. 7. • L’ossification otique laisse persister de part et d’autre de la fenètre ovale 2 zones de cartilage embryonnaire (les fissulas)
  8. 8. INTERETS D’ETUDE
  9. 9. • Anatomique : les rapports qu’elle contracte
  10. 10. • Pathologiques : - Traumatique (fracture du rocher, fistule). - Dégénérative (otospongiose). - Inflammatoire (tympanosclérose). - malformative (fistules labyrinthiques).
  11. 11. • Physiologique : Support du jeu de fenêtres par ses 2 niches, indispensable à la transmission efficace de l’onde sonore.
  12. 12. • Chirurgical : - Base de toute cophochirurgie y compris celle de l’otospongiose. - Chirurgie lésionnelle avec l’OMCCh en premier lieu. - Décompression de la 2èmè portion du VII. - Cochléostomie ou voie de la FR (implant cochléaire). - Syndrome de Frey - Pétrectomie
  13. 13. ANATOMIE DESCRIPTIVE
  14. 14. • De structure intégralement pétreuse, elle est divisée en 2 étages par une saillie horizontale discontinue faite de 2 éléments : - En avant : la portion tympanique du canal du muscle du marteau. - En arrière : la 2ème portion du canal facial
  15. 15. 10mm
  16. 16. C G
  17. 17. G C
  18. 18. • La paroi interne est ainsi divisée en 2 étages : - Étage supérieure = ATTICAL. - Étage inférieur = ATRIUM.
  19. 19. La région de l’attique (récessus épitympanique) • Attique postérieur. • Attique antérieur.
  20. 20. Attique postérieure • Est marquée par la saillie du canal semi- circulaire externe. 10°
  21. 21. 10°
  22. 22. Attique antérieure • Cunéiforme à sommet antérieur. • anfractueuse, et présente l’origine de la traînée cellulaire sus-labyrinthique antérieure. • Présente la fossette sus-tubaire (petit espace séparé du reste de l’attique antérieure par une crête osseuse).
  23. 23. La région de l’atrium • Marqué par différents éléments : - Le promontoire. - La fenêtre ronde (ou tympanique). - La fenêtre ovale (ou vestibulaire). - Le sinus tympani.
  24. 24. Le promontoire • Saillie mamelonnée, aplatie ou conique. • Plus accentuée en arrière qu’en avant. • Occupe le centre de la paroi interne et, en fait ses 2/3 antérieurs.
  25. 25. • En avant : jouxte l’orifice tubaire. • En haut : séparé du canal facial par le processus cochléariforme. • En bas : surmonte l’orifice supérieur du canal tympanique d’où émerge le nerf de Jacobson (avec le paraganglion tympanique de Valentin).
  26. 26. • le nerf de Jacobson, marque le promontoire d’un fin sillon, puis se divise en 6 branches : - 2 postérieures pour les fenêtres. - 2 supérieures (grand et petit pétreux profonds) - 2 antérieures (carotico-tympanique et tubaire).
  27. 27. • le promontoire répond : - En dedans à la cochlée. - En dehors à l’ombilic du tympan.
  28. 28. La fenêtre ronde • Creusée immédiatement en arrière du promontoire, au fond de la fossette ronde (souvent masquée par le versant postérieur du promontoire).
  29. 29. • Orifice arrondie ou ovalaire, plus haut que large, de 2 à 3 mm de diamètre. • Regarde en dehors, en bas, et en arrière. • Elle est obturée à l’état frais par une membrane concave en dehors : le tympan secondaire. • Elle répond à la portion sous vestibulaire de la rampe tympanique de la cochlée.
  30. 30. PIEGE (inconstant)
  31. 31. La fenêtre ovale • Creusée au fond de la fossette ovale : - En arrière et au dessus du promontoire. - En arrière du bec de cuiller. - Au dessous du canal facial qui forme le linteau de la fenêtre ovale.
  32. 32. • Orifice en gueule de four. • Regarde en dehors, en bas et en avant. • La platine de l’étrier obture la fenêtre ovale.
  33. 33. Le sinus tympani • C’est une dépression dont le fond forme un diverticule qui peut s’insinuer entre le facial et le vestibule.
  34. 34. • Situé à la partie postéro-supérieure de l’atrium, derrière les fenêtres. • En dedans de la pyramide. • Immédiatement sous-jacent au relief du coude du canal facial. • Il est séparé de la fossette ovale par le ponticulus promontorii et de la fossette ronde par le cubiculum promontorii.
  35. 35. P C
  36. 36. RAPPORTS
  37. 37. • En dehors : le système tympano-ossiculaire (la platine de l’étrier est reliée à la fenêtre ovale par le ligament annulaire). • En dedans : le labyrinthe membraneux et les liquides périlabyrinthiques. - en arrière : l’utricule, le saccule+++, et l’extrémité ampullaire des canaux externe et postérieur. - en avant : la portion basale de la cochlée. • La zone cellulaire sus-labyrinthique antérieur répond à la loge du ganglion géniculé
  38. 38. HISTOLOGIE
  39. 39. • la paroi interne est recouverte d’une muqueuse très mince, de coloration gris rosé, adhérente à l’os sous-jacent.
  40. 40. • Faite de 2 couches : - l’épithélium : une seule couche de cellules qui sont de 3 types (ciliées de type respiratoire dans la partie inférieure, mucipares à mucus à la partie antérieure, et non ciliées à la partie supérieure); cet épithélium n’a pas de membrane basale. - couche conjonctive : ou circulent nerfs et vaisseaux, cette couche joue le rôle de chorion pour la muqueuse et de périoste pour l’os sous-jacent.
  41. 41. VASCULARISATION INNERVATION
  42. 42. Artères
  43. 43. Veines et Lymphatiques
  44. 44. • Veines : volumineuses et plus nombreuses que les artères, dont elles empreintes les mêmes trajets  plexus : ptérygoïdien, pharyngien, sinus pétreux supérieur, et golfe de la jugulaire. • Lymphatiques : la paroi interne se draine dans les ganglions parotidiens, sous parotidiens postérieurs, rétro pharyngiens et mastoïdiens.
  45. 45. Innervation • Sensitive et parasympathique: nerf de Jacobson. • Sympathique : nerf carotico- tympanique branche du plexus péricarotidien.
  46. 46. EXPLORATION
  47. 47. Clinique • Otoscopie (membrane transparente, perforation, atélectasie, tache de Schwartz)
  48. 48. Paraclinique • Otoendoscopie (perforation, atélectasie, transparence, PDR). • TDM.
  49. 49. Chirurgie exploratrice
  50. 50. VOIES D’ABORD
  51. 51. • Voie intraméatique ou de CAE. • Voie de Schambaugh. • Mastoidéctomie par voie postérieure avec tympano- tomie postérieure.
  52. 52. CONCLUSION

×