Se ha denunciado esta presentación.
Utilizamos tu perfil de LinkedIn y tus datos de actividad para personalizar los anuncios y mostrarte publicidad más relevante. Puedes cambiar tus preferencias de publicidad en cualquier momento.

L'étalement urbain, une hérésie - article Cercle Les Echos

79 visualizaciones

Publicado el

Cet article, publié par Jérôme Libeskind, expert en logistique urbaine et e-commerce, vise à montrer l'impact sur la livraison des marchandises de l'étalement urbain.

Publicado en: Medio ambiente
  • Sé el primero en comentar

L'étalement urbain, une hérésie - article Cercle Les Echos

  1. 1. ACCUETL U) lp�ES-p�BArs(HTTps://www.LESEcHos.Fn/!llffi/-Nqex,pnE) LEcERcLE L'�talement urbain, une h�r�sie JEROME LIBESKIND (HrTPS:/IiIWUG�.IiE�H9�EB/IDEES-DEE�I�/SEBILE/AUIEURSIIDEXX�EID=IS4E) / expert en logistique urbaine et e-commerce - Logicit�s I Le26l02�08:04 :--1 -i i:::: � I'-B.-*I L�talement urbain, une h�r�sie LE CERCLE/POINT DE WE - L'urbanisation effr�n�e que conna�t la France a de nombreux effets. Sur les centres-villes, mais aussi sur l'efficacit� des d�placements de personnes et la liwaison des marchandises. Tous les 10 ans, nous consommons en urbanisation ['�quivalent d'un d�partement fran�ais. Les terrains rendus artificiels (routes, urbanisation, �quipements) repr�sentent pr�s de 10 0/o de la superficie de la France et s'�tendent r�guli�rement. Ce ph�nom�ne n'est pas nouveau ni sp�cifique � la France. ll atteint toutefois une progression inqui�tante, dont nous mesurons ma[ les effets. Une part de ['urbanisation est assimil�e au ph�nom�ne d'�tatement urbain. La population urbaine s'est accrue et atteint en France pr�s de 80 o/o de [a pop-u]atlan (http/lpSrepective.usherbroo �ilan/tcnd�M/A/SAUneJOTL.lN.ZS. ) . Cette croissance urbaine justifie � elte seule une consommation d'espaces. Les aires urbaines occupent 22o/o de l'ensemble du territoire. Mais le ph�nom�ne ne se limite pas � la croissance naturelle de la population des villes. lltouche � [a densit� urbaine, qui s'est r�duite de plus d'un tiers en 50 ans. T .,7
  2. 2. France des pa�llons et des zones commerciales C,est le r�sultat du mod�te pavil[onnaire, tant appr�ci� des Fran�ais, qui s'est d�vetopp� partout sur le territoire, parfois en remptacement des immeubles d'habitation. C'est aussi [e r�sultat du d�vetoppement des zon,es commerciales p�riph�riques. Entre 2000 et 2016, la croissance des surfaces commerciales en France a �t� de 3 0/o par an alors que le PIB n'a augment� que de 1,5 %. Ptus grave, ce ph�nom�ne d'urbanisation ne concerne pas seulement les grandes aggtom�rations. Les petites et moyennes villes, [es bourgs et vi[lages connaissent souvent cette situation avec encore plus d'acuit�. Ce sont en effet ces viltes qui souffrent d'une d�sertification des centres au profit de la p�riph�rie. Plusieurs cons�quences L'urbanisation a tout d'abord des cons�quences sur les surfaces d�di�es � l'agriculture ou aux espaces naturels. ta surface agricote (h$p_s://ftanse3:regions.francetvinfo.frlBarc:le:clefraneelp:rlslgrand-p=tislcarte-face-urbanisation- ile-france-est-etle-toujours-terre-agricole-1429195.htm1) utile d�croit depuis plusieurs d�cennies. En 10 ans, [a France a perdu 687.000 hectares de terres agricoles. L'�tatement urbain a des cons�quences �conomiques et environnementales souvent oubli�es. lI n�cessite l'extension de r�seaux techniques et de voies de communication. ll impose des dessertes en transport en comnrun de plus en plus loin des centres-vitles. Nous oublions souvent qu'il a un impact direct sur [a productivit� urbaine. Productivit� des d�ptacements de personnes, mais aussi productivit� de [a mobilit� des marchandises. Lire aussi : E-commerce : [a livraison gratuite est un miroir aux alouettes (https://trywulleseehsslr^decs: debats/SerEle/cercte-tZgSge-tiv gratuite-[e-miroir-aux-alouettes-2156088.p_hp) Ptus une vi[[e s'�tate, moins [a distribution des marchandises est efficace. Ce ph�nom�ne est assez simple et peut s'appliquer aux livraisons de colis � domicile (t'e-commerce conna�t une croissance de plus de 15 7o par an), mais aussi aux Iivraisons de commerces ou d'entreprises. Cette inefficacit� urbaine a un co�t environnemental et sanitaire. Pour ce qui concerne les march;rndises, ['impact sur [es �missions de gaz � effet de serre est accru par ces d�ptacements. L'impact sur les �missions de particules fines dans les agglom�rations, est [ui aussi une r�alit�. La logistique urbaine consiste � mieux organiser les flux de marchandises dans une vi[[e, � r�duire leur impact environnementa[, tout en garantissant des mod�les �conomiques p�rennes et un service adapt� ir l'�volution des vi[[es et de [a consommation. Mais [a logistique urbaine est foftement d�pendante de son environnement, en tout premier [ieu urbain. R�orienter les politiques publiques Limiter ['�talement urbain sera un des principaux enjeux des prochaines d�cennies. Cela passera probablement par une r�glementation plus restrictive, moins soumise aux al�as et int�r�ts locaux. Mieux ma�triser ['extension des vi[[es, des bourgs, des villages, c'est orienter l'action publique vers une mise en valeur des centres-vittes, souvent d�taiss�s, une densification urbaine n�cessaire et une attractivit� nouvel[e au d�triment de ta p�riph�rie. Les outils � ta disposition de ['�tat et des collectivit�s [ocales sont nombreux: documents d'urbani:;me, fiscalit� sur le carburant, fiscalit� locate, orientation des choix d'investissements publics. Pourquoi cr�er une nouvelle zone d'activit�s alors que le centre-ville meurt ? (https://rryur-wlesesheslr/idcet debats/eerEle lscrcle-nZZ:t-protection-des-centres-villes-la-wallonie-sur-le-point-de-suivre-texemp_]e:�]!cm�ol!: 27424O1.php) Pourquoi accorder des permis de construire de [otissements alors que les logements;en centre-vi[[e ou
  3. 3. centre-bourg existent ? Pourquoi �tendre des surfaces commerciales alors que [e taux de vacance commerciale augmente ? Autant de questions qui placent les acteurs publics, souvent locaux, devant des responsabitit�s lourdes de cons�quences. Les enjeux publics sont alors de donner des orientations qui vont dans le sens d'une meitleure efficacit� de ta ville. Le centre-ville dispose de nombreux atouts. Plus attractif pour les jeunes, qui trouvent des facilit�s de [oisirs, pour [es personnes �g�es, qui trouvent plus facilement services et commerces, iI doit maintenant trouver des arguments pour ['attraction des familles. C'est donc une orientation n�cessaire des politiques pubtiques qui permettra de donner aux centres-villes, centres- bourgs ou centre-villages des atouts afin de rendre la vitle plus efficace et plus propre. J�r�me Libeskind est expert en logistique urbaine et e-commerce Pour approfondir: 2-Quand la vi[[e ensevetit [es sots (http/iwww.tesechos.frM/ssie.nees.p-rsspcstive/�3ql[�97829:quand' ta-vi ile-ensevelit- [es-sots-2 1214598. p-[p] > Lutte contre ['invasion des zones commerciales:40 ans d'�chec (https//www.tesechos.frljdeeg debats/selEte/cercte-174791-zo glementations-pourunstgrand-echec'2122037'pip) @tlUesfi nalerome ( httpS://twitter.com/tiOesf inOf eromel Vous aussi, partagez vos id�es avec les lecteurs des Echos J E coNTRIBUE (HTTP://LEcERctE.LESEcHOffi/�Al'IIBIEUIXIN) trx IVECO Daily 2018 IVECO Performances in�gal�es + Consommation r�duite. Vous souhaitez en savoir plus?

×