Se ha denunciado esta presentación.
Utilizamos tu perfil de LinkedIn y tus datos de actividad para personalizar los anuncios y mostrarte publicidad más relevante. Puedes cambiar tus preferencias de publicidad en cualquier momento.

La Silver Économie et le Digital 2019-01-12 #mbadmb

La Silver Économie et le Digital : Comment les outils numériques peuvent-ils accompagner la nouvelle société de la longévité en France ?

© Marie Menlaï LUC | Soutenance du 12 janvier 2019
MBA Digital Marketing & Business - EFAP

  • Inicia sesión para ver los comentarios

La Silver Économie et le Digital 2019-01-12 #mbadmb

  1. 1. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC La Silver Économie et le Digital Comment les ou:ls numériques peuvent-ils accompagner la nouvelle société de la longévité en France ? ©Frédéric Deligne 12 janvier 2019
  2. 2. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC Sommaire « Global aging » : un phénomène démographique sans précèdent ............................................................................................................................................... 3 L’Europe est vieillissante. Les Français sont rela@vement jeunes ................................................................................................................................................................. 4 « Bien vieillir », un enjeu majeur en France .................................................................................................................................................................................................. 6 La silver économie, un levier de croissance .................................................................................................................................................................................. 8 « La Silver Économie » : atouts, faiblesses, opportunités, menaces ........................................................................................................................................................... 11 Les six axes clés du contrat de filière ........................................................................................................................................................................................................... 12 La Silver Économie, un projet de société, au service du bien vieillir ........................................................................................................................................................... 13 Les secteurs prioritaires de la Silver Économie ............................................................................................................................................................................................ 14 Schéma des animateurs de la Silver Éco ...................................................................................................................................................................................................... 15 Les caractéris@ques des seniors .................................................................................................................................................................................................. 17 Les mul@-profils « seniors » ......................................................................................................................................................................................................................... 19 Comment consomment-ils ? ........................................................................................................................................................................................................................ 20 Les « nouveaux consommateurs » : les « jeuniors » ................................................................................................................................................................................... 21 Des silvers plus connectés ........................................................................................................................................................................................................................... 23 Les freins au numérique ....................................................................... ...................................................................................................................................................... 25 Focus sur l’habitat ..................................................................................................................................................................................................................... 26 Benchmark des solu@ons pour l’habitat des seniors .................................................................................................................................................................................. 27 La technologie au service des seniors : la domo@que ................................................................................................................................................................................ 29 Le marché de la domo@que en France : atouts et freins ............................................................................................................................................................................ 30 Une alterna@ve à l’habitat pour les seniors autonomes : intergénéra@onnel, durable et technologique (IDTe) ....................................................................................... 31 Do you speak silver : comment s’adresser aux seniors ? ........................................................ ................................................................................................................... 34 Make.org .................................................................................................................................................................................................................................. 38 Annexes .................................................................................................................................................................................................................................... 42 2
  3. 3. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC “Global aging” Phénomène de vieillissement mondial de la populaAon 3 2017-18 |©MarieMenlaïLUC
  4. 4. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC « Global aging » : un phénomène démographique sans précèdent L’Europe est vieillissante. Les Français sont relaAvement jeunes. 4 L’Europe est vieillissante (25%) devant l’Amérique du Nord (22,2%). Source : ONU Demographic Yearbook 2018 / « Scénario central des projecUons de populaUon 2013-2070 » INSEE, 2018 © Europe Adrien Coquet from the Noun Project • Les Français sont rela8vement jeunes comparer à leurs voisins européens (≤60 ans sont au 13ème rang (26,1%)) loin derrière les Italiens (29,8%), les Allemands (28,4%) et les Portugais (28,3%). • ~1/3 des habitants ≤ 60 ans en 2030 • 2018 : 2,2 acUfs pour 1 retraité 2050 : 1,4 ac8fs pour 1 retraité La plus forte progression est entre 2025 et 2030 avec un taux de +1,8 points. (RalenUssement entre 2030 et 2035 avec +1,6 points)
  5. 5. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC Pour beaucoup, de manière ins1nc1ve, un pays vieillissant est un pays voué plus sûrement à la décroissance qu’à l’enrichissement (...) Une chose apparaît pourtant certaine : les seniors vont cons1tuer un marché en expansion, et les entreprises auront intérêt non seulement à s’y adapter, mais à an1ciper les besoins, les produits et les services si elles veulent profiter de ceEe manne. (...) C’est l’ensemble de la société qui devra s’adapter à ceEe évolu1on démographique, notamment par des innova1ons sociales, organisa1onnelles ou technologiques, permeEant une meilleure inser1on des personnes âgées*. Extrait du rapport du Commissariat général à la stratégie et à la prospecBve sur « La Silver Économie une opportunité de croissance pour la France » en décembre 2013 * hJps://www.strategie.gouv.fr/sites/strategie.gouv.fr/files/atoms/files/CGSP_Silver_Economie_dec2013_03122013.pdf
  6. 6. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC « Bien vieillir », un enjeu majeur en France Une longévité heureuse. Un des nouveaux indicateurs de richesse : EVSI 6 Sources : 1 Espérance de vie à la naissance, espérance de vie sans incapacité : Eurohex, méthode EHEMU appliquée aux données de l’enquête européenne European Union – Statistics on Income and Living Conditions (UE – SILC). 2 Nombre de centenaire, Institut National d’Études Démographique (INED), 2018 © Law book : Kirian from the Noun Project La loi du 13 avril 2015 prend en compte les indicateurs de qualité de vie et de développement durable pour mesurer les politiques publiques menées par l’État. L’indicateur « espérance de vie sans incapacité* » (EVSI) aussi appelée espérance de vie en bonne santé, est l’un des « nouveaux indicateurs de richesse ». France2 85,3 ans 79,3 ans Europe 83,6 ans 78,2 ans La rece9e d’une longévité heureuse réside dans la pra=que d’une ac=vité physique et mentale régulière, associée à une alimenta=on équilibrée, ainsi que le main=en du lien social, combiné à un capital géné=que favorable selon la journaliste Vivien Jones de la chaîne CNN. En 2018, 16 255 centenaires1 (le chiffre a doublé en moins de 20 ans) D’ici 2060, 200 000 centenaires !
  7. 7. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC Le défi d’aujourd’hui, ce n’est pas d’accéder à l’immortalité, mais bien de réussir sa longévité (...) La longévité est un art de vivre, un style, une philosophie (...) Oui, il est possible de concilier des aspira@ons individuelles et les contraintes de la collec@vité. Oui, nous pouvons faire en sorte qu’au lieu de creuser de nouvelles inégalités, la longévité profite à tous et par@cipe au vrai progrès, celui du bonheur de l’homme*. Joël de Rosnay dans son ouvrage « Une vie en plus, la longévité pour quoi faire ? »
  8. 8. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC La Silver Économie Phénomène de vieillissement mondial de la population 8 2017-18 |©MarieMenlaïLUC
  9. 9. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC9 « La Silver Économie », un levier de croissance La filière devrait générer 130 Md€ en 2020 avec 0,25 points de PIB/an 2011Émergence du concept « Silver Économie » en France 2013 CréaEon de la filière avec Arnaud Montebourg (Ministre de l’Économie) et Michèle Delaunay (Secrétaire d’État aux personnes âgées et à l’autonomie ) 2015La loi d’adaptaEon de la société au vieillissement (ASV) a été promulguée 2018 Agnès Buzyn (Ministre des Solidarités et de la Santé) lance son plan « Grand âge » et relance la filière « Silver Économie « La « Silver Économie » est une filière économique et industrielle transversale, dont le principal objecBf est de répondre à l’enjeu du vieillissement de la populaBon en permeFant aux seniors d’améliorer leur qualité, voire leur espérance de vie. »1 1 État des lieux de la Silver Économie, L’observatoire France Silver Éco, 2018 2 Économie.gouv.fr 2013 : chiffre d’affaire (CA) de la filière 56 Md€ (selon le Commissariat général à la stratégie) 2020 : devrait générer 130 Md€ de CA (avec 0,25 point de PIB2 par an)
  10. 10. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC10 La silver économie vise à répondre à la diversité des besoins des personnes âgées ou des seniors, qu'ils soient des jeunes retraités ac:fs, des personnes fragiles, ou des personnes en perte d'autonomie.* Agnès Buzyn, Ministre de la Santé et des Solidarités * Vieillissement: Agnès Buzyn veut ressusciter la filière de la "silver économie », L’Express, 22 Octobre 2018
  11. 11. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC Atouts Faiblesses • Présence dans la filière de PME innovantes et de grands groupes d’envergure internaDonale • Capacité d’innovaDon et compétences dans des domaines émergents (texDles techniques, logiciel, roboDque, agroalimentaire, résidences services...) • Bonne représentaDvité des acteurs sur le territoire français • Engagement de grands acteurs, comme le CEA Tech, pour structurer la filière • Taille des acteurs : principalement des PME et des micro- entreprises • Manque de structuraDon de la filière et de coopéraDons entre acteurs • Absence de labels et de normes pour les produits, les technologies et les services de la Silver économie • Manque de visibilité de l’offre et des acteurs de la filière, en parDculier d’une offre intégrée • MulDplicité des acteurs (publics/privés, naDonaux/locaux...) Opportunités Menaces • AppariDon d’une nouvelle généraDon de seniors issus du baby-boom en France et vieillissement généralisé de la populaDon dans le monde • Taille du marché en France et à l’internaDonal • De nombreux marchés porteurs (bien-être, communicaDon, finances, transports, loisirs, prévenDon de la perte d’autonomie...) • Une volonté poliDque (naDonale et régionale) forte de souDen à la filière • MulDplicaDon des iniDaDves locales et territoriales autour de la Silver économie (créaDon de clusters, expérimentaDons, salons, forums...) • Un écosystème naDonal, régional et local en cours de consDtuDon favorable à l’innovaDon et à la consolidaDon de la filière de la Silver économie • Présence de la Silver économie parmi les sept ambiDons de la Commission présidée par Anne Lauvergeon • Image négaDve du vieillissement en France • Retard de la France dans la prise en charge du vieillissement de la populaDon et de ses conséquences • Difficultés d’accès au marché grand public pour les entreprises, liées à l’image dépréciaDve de la vieillesse en France • Faible solvabilité d’une parDe des âgés • Limites d’intervenDon des acteurs publics et complexité des circuits de financement de la dépendance 11 « La Silver Économie » : atouts, faiblesses, opportunités, menaces Analyse stratégique de la filière* 2017-18 |©MarieMenlaïLUC * Contrat de filière Silver Économie, Ministère du Redressement producDf et Ministère délégué́ chargé des Personnes âgées et de l’Autonomie, 12 décembre 2013
  12. 12. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC 3 Exporter les produits et les technologies de la Silver Économie 12 1 Créer les condiFons d’émergence d’un grand marché de la Silver Économie 2 Favoriser le développement d’une offre compéFFve 4 Professionnaliser les acteurs de la Silver Économie 5 Communiquer posiFvement sur les personnes seniors et le « bien vieillir » auprès du grand public et des distributeurs 6 Créer des innovaFons dans le champ de la Silver Économie Les six axes clés du contrat de filière « Silver ac6ons » * Contrat de filière Silver Économie, Ministère du Redressement producFf et Ministère délégué́ chargé des Personnes âgées et de l’Autonomie, 12 décembre 2013
  13. 13. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC La Silver Économie, un projet de société, au service du bien vieillir Objec9f du triple « A »* 13 * Benjamin Zimmer dans « Silver Économie : Tirer avantage concurrenHel de la transiHon démographique, c’est possible? », hors série de la revue Centraliens An#ciperAccompagner Adapter ... notre société au vieillissement de sa populaHon
  14. 14. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC Les secteurs de la Silver Économie Les secteurs prioritaires* 14 Santé Sécurité & Autonomie Habitat Service à la Personne Loisirs & Sport Tourisme Transports Nutrition & Alimentation * France Silver Éco, 2018
  15. 15. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC * 15* France Silver Éco, 2018 Schéma des animateurs de la Silver Éco Écosystème dédiéà la #SilverTechIl existe d’autres clustersau niveau régional. Centre Expert en Technologie et Services pour le Maintien à Domicile des personnes âgées CEA Tech accélérateur d’innovaTon au service de l’industrie Et bien d’autres... 15
  16. 16. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC16 Les seniors que nous allons avoir en face de nous seront beaucoup plus exigeants, en voudront pour leur argent et surtout en termes de liberté, d'autonomie et d'indépendance auront des caractères bien plus affirmés. (...) Cela va profondément bouleverser la façon dont ceux qui offrent des soluAons vont devoir y répondre. (...) Je ne crois pas du tout qu'il y ait d'anAnomie entre les nouvelles technologies et l'humain comme nous l'avons souvent caricaturé. Je crois au contraire qu'aujourd'hui, l’heure est à trouver tous les moyens qui permeHent de renforcer la relaAon humaine. CeHe ubérisaAon qui est un mot sur lequel on fantasme et qui emporte avec elle un certain nombre de craintes est inévitable dans l'ensemble des secteurs économiques. Comment allons- nous affronter ces défis pour qu'à la fin, le service rendu soit évidemment meilleur ? C'est un des grands défis des dix prochaines années.* Luc Broussy, Président de France Silver Éco * CFDT retraités, mai 2018
  17. 17. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC Les caractéris+ques des Seniors 17 2017-18 |©MarieMenlaïLUC
  18. 18. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC18 L’âge est une no+on rela+ve, évolu+ve, culturelle... chacun est une véritable mosaïque généra+onnelle, nous ne sommes plus réduc+bles à un âge et un seul. Polymorphes, nous avons l’âge de nos projets. Notre date de naissance a bien moins de sens que la puissance de nos envies. Serge Guérin*, La Nouvelle Société des seniors, 2011 * sociologue, spécialiste des quesFons liées au vieillissement et à la « séniorisaFon » de la société et des enjeux de l’intergénéraFon
  19. 19. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC19 Généra&on Hédoniste Partage Repli Stratégie (rôle social) Consumériste (entre 55 et 65 ans*) Individualiste (entre 65 et 75 ans*) CollecKf (≤ 75 ans*) * aujourd’hui (2018) Source : "MarkeKng Séniors - Approches socio-psychologiques et sémioKques", Adjuvance, 2016 Les mul(- profils « Senior » 9 grands profils 52,6 % des seniors ont un style de vie porté par la valeur du partage Le senior le plus répandu est « l'altruiste » (20 %) de la généraKon « consumériste ».
  20. 20. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC Comment consomment-ils? 20 Sources : 1 Seniors Kantar Worldpanel, mai 2018 2 Enquêtes revenus fiscaux et sociaux 2015 et 2016, INSEE_DGFIP, CNAF, CNAV et CCMSA 2 Achat sur l’internet selon l’âge en 2017, CRÉDOC, 2018 4 Médiamétrie via Publicis Média, 2017 Défini]on : 5 HMSM : Hypermarché Supermarché • Hyper-consommateurs 54% des dépenses1 réalisées par les seniors sont en HMSM5 Budget annuel 4.419€ en grande consomma]on par foyer 5%de plus que les foyers jeunes 1.170ar]cles achetés en 2017 • Cyber-shopper 52,3% des dépenses3 réalisées sur internet (soit 2x plus par rapport à 2009) dont 82% chez les ≤ 65 ans + Le revenu mensuel moyen2 est de 1.792,5en 2016 (21.510€/an), soit une augmenta]on de 1,82% par rapport à 2015. (Revenu moyen de l’ensemble de la popula1on est de 1.695€ (20.340€/an), soit une progression plus lente de 0,88%.) • Old is gold Les dépenses1 des seniors peuvent être divisées en cinq principales catégories : • la santé (57%), • l’alimenta?on (53%), • les autres biens et services (51%) (dont les assurances (64%) et les services et soins personnels (11%)), • l’équipement du foyer (50%), • les loisirs (49%) (dont les voyages tout compris (34%), les services spor1fs (22%), les équipements de loisirs (16%) et la presse papeterie (13%)) • Télévores 31% de taux d’audiences (en2016), passent 5h07 devant la TV, l’âge moyen de téléspectateurs est de 51,8 ans.
  21. 21. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC Les « nouveaux » consommateurs Les « happy-boomers » deviennent les nouveaux « Jeuniors » : aver:s, hédoniste et exigents 21 Ce5e contrac9on de «jeune» et de «senior» désigne une «généra'on en rupture, introver'e sur elle-même mais extraver'e sur le monde, ayant une parfaite connaissance du marché et vivant ce;e période de 60 à 75 ans comme un épanouissement personnel». Sébas9en Dubois, Directeur associé chez Co-Meet Source : Fiers d’être Jeuniors, Stratégies, n°1938, 22 février 2018 Ces jeuniors sont un véritable phénomène sociétal. Ces représentants sont tous des enfants de la société de consomma'on moderne. Jérôme Pigniez, fondateur de Silvereco.fr Ils comparent, cherchent la meilleure offre, mais de façon responsable. Ils veulent trouver un sens dans la consommation. Cécile Badouard, Directrice du planning stratégique chez Grenade & Sparks Ils sont la véritable coqueluche des publicitaires ! Hélène Saint Loubert, Présidente de Grenade & Sparks
  22. 22. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC22 Ce sont eux qui ont inventé la jeunesse. Arrivés à un âge canonique, ils se voient encore comme ac9fs. Avec, omniprésente, la no9on d’hédonisme. (...) CeAe généra9on aime séduire et joue à fond le côté sexygénaire assumée à la Fanny Ardant, Catherine Deneuve ou Isabelle Hupert. (...) Les jeuniors sont très “bankable”, à l’instar d’une BrigiAe Macron ou d’une Oprah Winfrey et des marques comme Yves Saint-Laurent ou Gucci arrivent à être transgénéra9onnelles». Éléonore Salviat, Directrice marke@ng interna@onal chez Clarins Source : Fiers d’être Jeuniors, Stratégies, n°1938, 22 février 2018
  23. 23. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC23 Les Seniors et le Digital Des Silvers plus connectés que jamais...
  24. 24. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC24 Sources : 1 Achat sur l’internet selon l’âge en 2017, CRÉDOC, 2018 2 Baromètre du numérique 2018 de l’ARCEP, réalisé par le CRÉDOC pour l’ARCEP, le CGE et l’Agence du Numérique • Silver surfers2 11 millions des dépenses1 réalisées sur internet (soit 2x plus par rapport à 2009) dont 82% chez les ≤ 65 ans + • Connec/ng people2 76% des ≤ 60 ans + se connecte pour envoyer et recevoir des emails, 15% passe des appels téléphoniques ou vidéos, 34% communique sur les réseaux sociaux • Facebook • LinkedIn • Twi<er • Skype • Youtube • Instagram • Cyber-shopper 52,3% des dépenses1 réalisées sur internet (soit 2x plus par rapport à 2009) dont 82% chez les ≤ 65 ans + • Tous les seniors ne sont pas égaux en ce qui concernent le numérique 27% des plus de 60 ans n’utilisent jamais Internet, soit plus de 4 millions de personnes en France. • Mul/-device2 93% possèdent un possèdent un téléphone portable, 85%un ordinateur, 39%une tablefe, 55%un smartphone et certains commencent à se mefre à la « smartwatch ».
  25. 25. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC Les freins au numérique • La sécurité des données : 34,8% des seniors ne veulent pas u@liser internet pour communiquer leurs données personnelles à des réseaux sociaux ou professionnels en ligne, commander ou acheter des produits ou des services (29,2%), télécharger des logiciels, de la musique, des vidéos, des jeux, ou d’autres fichiers (16,4%), gérer leur compte bancaire en ligne (15,2%), u@liser une connexion sans fil mobile (type wifi) depuis un autre lieu que leur domicile (9,6%), recourir à l’administra@on ou aux services publics en ligne (7,8%) • Le « un-friendly » design : Au cours de nos échanges sur le salon Silver Expo, en novembre dernier, avec différents experts et visiteurs, tous s’accordent sur le fait que l'ergonomie et l’accompagnement sont deux points clés pour amener les seniors à adhérer et adopter les nouveaux ou@ls technologiques. C’est pourquoi, il est important de s’adapter à eux en proposant un « senior friendly-design ». D’ailleurs, un produit adapté aux seniors est « design-friendly » pour tous les consommateurs.
  26. 26. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC Focus sur l’habitat “Habitat” : un logement évoluAf, intergénéraAonnel, développement durable et technologique 26 2017-18 |©MarieMenlaïLUC
  27. 27. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC Béguinages 27 Médicalisé Non-médicalisé Autonome Dépendant EHPAD MAPAD Unités de Soins longue durée (ULSD) Logement chez l’aidant MARPA AdaptaMon du domicile Domicile Benchmark des solutions pour l’habitat des seniors Logement selon le profil CollocaMon IntergénéraMonnelCollocaMon Entre seniors Résidence Seniors Service (RSS) Famille d’accueil CollocaMon étudiant
  28. 28. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC28 Médicalisé Non-médicalisé Autonome Dépendant Korian Orpéa DomusVi Leaders Colisée Domidep LNA Santé Challengers EHPAD Domitys Senioriales Hespérides Leaders Jardin d’Arcadie Girandières Villages d’Or Challengers RSS Benchmark des solu0ons pour l’habitat des seniors Ehpad vs RSS (2017)
  29. 29. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC La technologie au service des seniors La domo3que pour accompagner le main3en à domicile : confort & sécurité 2017-18 |©MarieMenlaïLUC©Adiam
  30. 30. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC Le marché de la domo-que en France Les atouts et les freins Atouts • Le marché de l’IOT1 aurait franchi la barre des 1 milliard d’euros en 2017 • 57% de l’IOT1 concernerait les équipements pour la maison (Smart home) • 71% des personnes interrogées2 pensent que les objets connectés perme?ront aux personnes âgées de rester plus longtemps à leur domicile • 69% pensent que la plupart des maisons2 seront intelligentes et équipées d’un système de télésurveillance Freins • 83% des personnes interrogées pensent que la domoLque est trop cher • 72% pensent que c’est dangereux (espionnage) • 64% craignent pour leur santé (ondes) • 42% disent qu’elles en ont peur • 43% pensent que ce sont des gadgets qui ne servent à rien Il est important que les entreprises acLves dans ce secteur veillent à ce que leurs produits présentent les aspects suivants : la simplicité (80%), la sécurité (70%) et le prix (64%) 30 Sources : 1 FédéraLon Française de la domoLque et GFK, mai 2018 2 Les objets connectés dans l’habitat, Observatoire des mutaLons dans l’habitat (Pomotelec & Sociovision)
  31. 31. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC Une alterna)ve à l’habitat pour les Seniors autonomes Le logement social évolu)f, intergénéra)onnel, développement durable et technologique 2017-18 |©MarieMenlaïLUC 31 ©Regards Habitat n°70, avril 2018
  32. 32. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC Une autre approche de l’habitat pour seniors 32 ©Regards Habitat n°70, avril 2018 IntergénéraBonnel Durable Technologique & évolutif
  33. 33. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC Le logement nouvelle généra/on « IDTe » Intergénéra/onnel, Durable, Technologique & évolu/f 33 Durable « Energy saving » avec des Data center in house Chauffage & Wifi gratuit Possibilité d’être rémunéré pour se chauffer avec Qarnot compu/ng « Rompre avec l’isolement » COSI © Photographee.eu – Fotolia.com Confort, sécurité et évolutif Sairenor Intergénéra/onnel Technologique & évolu/f
  34. 34. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC34 Do you speak silver ? © Marketoonist.com , Tom Fishburne
  35. 35. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC Comment s’adresser aux seniors ? Les Dos & Don’ts Les Dos • Communica9on posi9ve et valorisante • Services et produits ergonomiques et de qualité : « co- créa'on » (cf. les Senioriales Lab) • Marke9ng privilégié le modèle SAVE en complément des « 4Ps » • Harry-PoQer marke9ng (selon les cas) • Accompagner votre client dans l’adop9on de votre produit ou service • Senior friendly design + évolu9f • Sécurité et éthique Les Don’ts • Éviter les vocabulaires s9gma9sants tel que « vieux » et parler des « jeunes de plus de 50 ans » (cf. Disons Demain) • Dépasser les préjugés sur les seniors • Les seniors sont mul9ples : adresser le bon produit à la bonne généra9on • Des produits et services inadaptés à la catégorie de senior (sans étude de marché au préalable, ...) • « Un-senior friendly design » ou un design « disgracieux » • Ges9on rela9on client (GRC) insuffisant (voir inexistant) • Mauvaise communica9on (vous êtes présents sur les canaux de communica'on où ils ne sont pas) 35
  36. 36. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC36 Older people have unique needs... that require unique approaches to care. Dr. Don Melady, one of the few emergency physicians in Canada focusing on Geriatric emergency medicine
  37. 37. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC 37 Thank you 2017-18 |©MarieMenlaïLUC
  38. 38. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC What’s next? Contribuer à construire des solu=ons pour le « bien vieillir » avec Make.org #CiviTech 2017-18 |©MarieMenlaïLUC
  39. 39. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC39
  40. 40. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC Atelier sur la Grande cause de nos aînés : « Comment mieux prendre soin de nos aînés? » Les thèmes qui sont ressor=s de la consulta=on: • Accompagnement des aidants • Établissements d’accueil spécialisés • Main=en à domicile • Lieux de vie alterna=fs et intergénéra=onels • Accès à la santé • Condi=ons de travail des personnels de soin Les sponsors: Klésia, Fonda=on Korian, La Poste, Careit, L’OCIRP, Primonial REIM, La Croix Rouge Française ainsi que des représentants de l’ensemble de la communauté d’ac=ons (start-ups, ins=tu=ons associa=ons) mais aussi des médias et des citoyens. ! Save the date : début des premiers ateliers mi-mars 2019 " Inscrip0on : contacter Make.org
  41. 41. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC We added years to life, now it's 1me to add life to those years*. United Na8ons, Department of Economic and Social affairs * hFps://www.un.org/development/desa/en/news/social/older-persons-with-sdgs.html
  42. 42. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC Annexes 42 2017-18 |©MarieMenlaïLUC
  43. 43. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC « Global aging » : Un phénomène démographique sans précèdent La popula<on Européenne est vieillissante alors que la popula<on Africaine est jeune. 43 * Amérique du Nord Source : ONU Demographic Yearbook 2018. 40,6 24,5 18,6 24,0 15,9 23,5 5,5 12,1 22,2 12,5 25,0 17,2 0,0 5,0 10,0 15,0 20,0 25,0 30,0 35,0 40,0 45,0 Afrique Amérique latine, Caraïbes Amérique septentrionale Asie Europe Océanie RéparUUon de la populaUon par âge - de 14 ans et de ≤60 ans dans le monde en 2018 (%) Moins de 14 ans 60 ans ou plus *
  44. 44. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC « Global aging » : Un phénomène démographique sans précèdent Les Français sont plutôt jeunes comparer à leurs voisins européens 44 17,2 16,8 16,4 18 16,2 17,8 17,7 28,4 27,9 27,2 26,2 28,1 26,1 26,926,3 19,4 29,8 26,6 26,6 28,3 26,8 0 5 10 15 20 25 30 35 Allem agneAutricheBelgiqueBulgarie Chypre CroatieDanem arkEspagne Estonie Finland France G rèce Hongrie Irlande ItalyLettonie Lituanie Luxem bourg M altePays-BasPolognePortugal République TchèqueRoum anie Royaum e-UniSlovaquieSlovénie Suède Population et structure par âge en Europe des 28 pays en 2017 (%) Moins de 14 ans 60 ans et plusHors Zone Euro ≤ 60 ans 1 Italy 29,8 2 Allemagne 28,4 3 Portugal 28,3 4 Finland 28,1 5 Bulgarie 27,9 6 Croatie 27,2 7 Grèce 26,9 8 Slovénie 26,8 9 Lettonie 26,6 10 Malte 26,6 11 Hongrie 26,3 12 Estonie 26,2 13 France 26,1 Moins de 14 ans 1 Irlande 21,4 2 France 18,3 3 Royaume-Uni 17,6 4 Suède 17,3 5 Belgique 17 6 Chypre 16,9 7 Danemark 16,8 8 Pays-Bas 16,8 Source : ONU Demographic Yearbook 2018.
  45. 45. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC « Global aging » : Un phénomène démographique sans précèdent France : ~1/3 des habitants ≤ 60 ans en 2030 et diminuDon de la populaDon acDve (1,4 acDfs pour un retraité en 2050) 45 24,4 23,7 23,0 22,4 22,2 22,3 21,7 21,3 49,4 48,3 47,4 46,5 46,1 44,9 44,9 44,2 67,8 69,1 70,3 71,4 72,5 74,0 75,2 76,4 55,5 54,5 53,6 52,7 51,7 50,6 50,4 50,0 0,0 10,0 20,0 30,0 40,0 50,0 60,0 70,0 80,0 90,0 2020 2025 2030 2035 2040 2050 2060 2070 Projection de population par grand groupe d'âges (%) Moins de 20 ans 20 ans à 59 ans 60 ans à 64 ans 65 ans à 74 ans 75 ans ou plus Population au 1er janvier en millions Part d'actifs (20 à 65 ans) Source : Insee, scénario central des projections de population 2013-2070 26,2 28 29,6 31,1 31,7 32,8 33,4 34,5 + 1,8 1,6 0,6 Écart sur l’année précédente (N – (N-1)) ~ 1/3 habitants ≤ 60 ans
  46. 46. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC Espérance de vie à la naissance et espérance de vie en bonne santé à la naissance, en France et dans l'UE-28 En France, on vit plus vieux mais en moins bonne santé 46 78,4 80,3 79,3 80,8 78 80,6 83,3 84,7 85,3 85,2 84,1 84,1 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 Allem agne Autriche Belgique Bulgarie Chypre CroatieDanem ark Espagne Estonie Finlande France G rèce Hongrie Irlande Italie Lettonie* LituanieLuxem bourg M alte Pays-Bas Pologne Portugal République tchèque Roum anieRoyaum e-Uni Slovaquie Slovénie Suède Espérance de vie à la naissance et Espérance de vie en bonne santé dans l'Union européenne en 2016 Hommes Femmes Linéaire (Hommes) Linéaire (Femmes) Source : Espérance de vie à la naissance, espérance de vie sans incapacité : Eurohex, méthode EHEMU appliquée aux données de l’enquête européenne European Union – Sta@s@cs on Income and Living Condi@ons (UE – SILC). *Les données présentées dans ce tableau pour l’UE28 et la LeLonie sont issues des données d’Eurostat Mis à jour octobre 2018 78,2 83,6 Hors Zone Euro
  47. 47. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC Espérance de vie à la naissance et espérance de vie en bonne santé à la naissance, en France et dans l'UE-28 En France, on vit plus vieux mais en moins bonne santé 47 Femmes EU (28 pays)* 83,6 Espagne 85,8 France 85,3 Italie 85,2 Luxembourg 84,8 Chypre 84,7 Suède 84,1 Finlande 84,1 Portugal 84,1 Autriche 84 Malte 83,9 Slovénie 83,9 Grèce 83,8 Belgique 83,7 Irlande 83,5 Allemagne 83,3 Pays-Bas 83,1 Royaume-Uni 82,9 Danemark 82,8 Estonie 81,9 Pologne 81,7 République tchèque 81,5 Croatie 81,2 Slovaquie 80,6 Lituanie 79,7 Hongrie 79,6 Lettonie* 79,6 Roumanie 78,9 Bulgarie 78,5 Hommes EU (28 pays)* 78,2 Italie 80,8 Suède 80,6 Malte 80,4 Chypre 80,3 Espagne 79,9 Pays-Bas 79,9 Irlande 79,8 Luxembourg 79,8 France 79,3 Royaume-Uni 79,3 Autriche 79,1 Danemark 78,9 Belgique 78,8 Grèce 78,8 Allemagne 78,4 Finlande 78,4 Portugal 78 Slovénie 78 République tchèque 76,1 Croatie 74,9 Slovaquie 73,9 Pologne 73,8 Estonie 73,2 Hongrie 72,6 Roumanie 71,7 Bulgarie 71,3 Lettonie* 69,8 Lituanie 69 Hors Zone Euro Source : Espérance de vie à la naissance, espérance de vie sans incapacité : Eurohex, méthode EHEMU appliquée aux données de l’enquête européenne European Union – Statistics on Income and Living Conditions (UE – SILC). *Les données présentées dans ce tableau pour l’UE28 et la Lettonie sont issues des données d’Eurostat Mis à jour octobre 2018 Allemagne 83,3 ans 78,4 ans France 85,3 ans 79,3 ans Italie 85,2 ans 80,8 ans Europe 83,6 ans 78,2 ans
  48. 48. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC Situa&on des pensions en Europe Les retraités français sont plutôt favorisés comparée au reste de l’Europe à l’excep&on du Danemark 2014 or latest available whole population 66+/all (%) older people (aged over 65) by age by gender EU (28) All 66+ 66-75 76+ Men Women Denmark 3,2 2,1 4,9 2,3 4 5,5 58 France 3,6 2,8 4,5 2,7 4,2 8,2 44 Czech Republic 3,7 3,5 4,1 1,5 5,3 5,9 63 The Netherlands 3,7 2,5 5,5 3,4 3,9 7,9 47 Slovak Republic 3,8 3,3 4,8 1,9 4,9 8,7 44 Luxembourg 3,9 4,1 3,4 3,1 4,6 8,1 48 Finland 5,2 2,9 8,5 3,2 6,8 6,3 83 Spain 5,4 4,7 6,2 3,7 6,7 15,3 35 Ireland 6,8 5,2 9,3 5,7 7,7 9,2 74 Poland 7,6 8,3 6,7 4,6 9,3 10,4 73 Belgium 7,7 7 8,6 7 8,3 9,1 85 Greece 8,2 7,1 9,5 6,9 9,3 14,8 55 Hungary 8,6 7,8 9,9 5 10,6 10,1 85 Austria 8,8 8,1 9,9 7 10,3 9 98 Italy 9,3 8,9 9,7 6,7 11,2 13,7 68 Germany 9,5 8,4 10,3 6,8 11,5 9,5 100 Portugal 9,7 8,5 11,2 7,1 11,6 13,5 72 Sweden 10 6,6 15,2 6,4 13,1 9 111 Slovenia 13,1 10,3 16,9 6,4 17,8 9,4 139 United Kingdom 13,8 10,4 18,5 11,1 16 10,9 127 Estonia 25 21,9 28,5 13,3 30,8 15,5 161 Latvia 26,5 22,2 31,6 13,9 32,4 16,2 164 48 Note : 2015 for Finland, the Netherlands, the United Kingdom No figures for Bulgaria, Chyprus, Croa`a, Lithuania, Malta, Romania * Source: ©Pensions at the glance 2017, OECD 6.3 Income poverty rates by age and by gender Percentage with incomes less than 50% of median household disposable income
  49. 49. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC Niveau de vie des Seniors (≤ 60+) Les Français ont des revenus plus élevés malgré des signaux d’alerte à ne pas négliger 49 • Les retraités français1 sont plutôt favorisés en terme de pension comparer au reste de l’Europe. Le taux de pauvreté des 66 ans et plus est de 3,6 en France comparer à la LeJonie (26,5). Sources : 1 Pensions at the glance 2017, OECD 2 Enquêtes revenus fiscaux et sociaux 2015 et 2016, INSEE_DGFIP, CNAF, CNAV et CCMSA • Le revenu mensuel moyen2 est de 1.792,5 en 2016 (21.510€/an), soit une augmenta`on de 1,82% par rapport à 2015. (Revenu moyen de l’ensemble de la popula1on est de 1.695€ (20.340€/an), soit une progression plus lente de 0,88%.) • La pension moyenne des femmes est inferieure de 38,8 % à celle des hommes. • Un `ers des retraités perçoivent des pensions de plusieurs régimes de base ou intégrés. Quelques grandes lignes de la réforme des retraites (annoncées été 2018) • Mise en place d’un système par annuité par points. • IndexaJon sur un taux fixe de 0,3% pour 2019 et 2020 (auparavant sur le taux d’infla1on (1,5%)). • Harmonisa`on du système des retraites avec la mise en place d’un régime universel • Impact sur le montant de la pension pour les départs an`cipés et les départs prolongés. • Harmonisa`on des systèmes de pension de réversion. (à suivre en juin 2019 et mis en place en 2025)
  50. 50. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC50 Notre comportement d’achat se construit avant l’âge de 25 ans, au moment où le jeune adulte commence à prendre ses premières décisions. Chacun achète de façon différente, ra;onnellement, ou par coups de coeur, ou sur les prix... la variété des comportements est infinie. Serge Valen;n, l’un des spécialistes du marke;ng des seniors, analyse qu’un individu qui a acquis un certain comportement n’en changera plus jamais tout au long de sa vie. Si l’on commence, jeune, à consommer frugalement, on ne s’en débarrassera plus jamais, devenu riche, on con;nuera à compter la moindre dépense, etc. (...) Une personne âgée est porteuse d’autres références, d’autres modèles, d’autres réflexes, qu’il faut décliner sur le mode de l’altérité : elle fonc;onne tout simplement différemment. La généra;on d’appartenance est donc clé. Un individu construit ses comportements d’achat sur sa trajectoire individuelle, mais aussi bien sûr par mimé?sme du système de valeurs auquel il a adhéré durant sa jeunesse. La transi;on de valeurs centrées sur le collec;f au recentrage sur des aspira;ons individuelles est notamment une des lignes de démarca;on entre les seniors. Serge Guérin, La Silver Économie, 60 acteurs de l’économie des 60+, 2018 * sociologue, spécialiste des quesDons liées au vieillissement et à la « séniorisaDon » de la société et des enjeux de l’intergénéraDon
  51. 51. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC La répar''on des dépenses des seniors La santé et l’alimenta'on représentent une grande part de leur consomma'on 44 46 48 50 52 54 56 58 la santé l’alimenta=on les autres biens et services l’équipement du foyer les loisirs Répar==on des dépenses des seniors* Dépenses 51 * SENIORS KANTAR WORLDPANEL, publié en mai 2018 par Lydia Rabine, Kantar Strategic Insight Manager Données profil et comportement d’achat : Panel consommateurs Kantar Worldpanel 20000 ménages (PGC-FLS) et 12000 ménages (PFT) Données Usage : panel Food Usage Kantar Worldpanel – Consomma=on totale ou à domicile- 2017 vs 2014 – base individus Données Media : ques=onnaires Habitudes Média Kantar Worldpanel 2017 Données d’aatudes : ques=onnaire Opinions Kantar Worldpanel 2017 & LinkQ Labels et Men=ons Septembre 2017 dont les assurances (64%) et les services et soins personnels (11%) dont les voyages tout compris (34%)), les services spor=fs (22%), les équipements de loisirs (16%) et la presse papeterie (13%)
  52. 52. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC Cas Airbnb La France : championne d’Europe de la « Silver Hospitality » • +15% des hôtes français sur Airbnb sont âgés de 60 ans et plus • + de 500.000 à réserver un logement au cours de ces douze derniers mois (soit + 67 % en un an) • ces seniors ont hébergé 1,7 millions de voyageurs et perçu un revenu médian de 2012 euros par an et 28 % des réservaSons l'étaient en chambre privée (contre 21 % pour l'ensemble des classes d'âge). D'ici à 2050, ils devraient représenter 22 % de la populaSon mondiale, contre 11 % en 2000. Une aubaine pour les professionnels du tourisme. La principale raison qui pousse les seniors à louer est le besoin de générer un complément de revenu pour compenser la baisse projetée de leur pension mais également l’envie de maintenir un lien social en partageant des moments de convivialité. 52Source : « Les Seniors et AirBnB : Améliorer son quoSdien dans la France du bien vieillir », AirBnB France, 2018.
  53. 53. 2017-18 |©MarieMenlaïLUC Pour en savoir plus... Extrait de la soutenance orale du 12 janvier 2019 dans le cadre de la valida@on du MBA Digital Marke@ng & Business (part-@me) à l’EFAP Auteur : ©Marie Menlaï LUC | Contact : marie.luc2 [at] gmail.com Site web : work in progress…. LinkedIn : hYps://www.linkedin.com/in/marieluc/ TwiYer : @MarieMenlaiLUC

×