Se ha denunciado esta presentación.
Utilizamos tu perfil de LinkedIn y tus datos de actividad para personalizar los anuncios y mostrarte publicidad más relevante. Puedes cambiar tus preferencias de publicidad en cualquier momento.

OSIS19_IoT : State of the art in security for embedded systems and IoT, by Pierre Ficheux

73 visualizaciones

Publicado el

The conference will describe the main concepts of security for embedded and IoT solutions : security vs safety, IT vs OT, main standards, level of security of available operating systems (Linux, Android, etc.), examples of attacks and secure solutions.

Publicado en: Software
  • Sé el primero en comentar

  • Sé el primero en recomendar esto

OSIS19_IoT : State of the art in security for embedded systems and IoT, by Pierre Ficheux

  1. 1. 1Sécurité embarqué / IoT Sécurité des systèmes embarqués / IoT Pierre Ficheux (pierre.ficheux@smile.fr) Juin 2019
  2. 2. 2Sécurité embarqué / IoT Introduction ● CTO Smile ECS (Embedded & Connected Systems) ● Linux embarqué / OSS ● Enseignant EPITA / GISTRE ● Membre COPIL GTLL/HOS ● Sécurité IoT = sujet récent chez Smile ● Présentation basée sur le livre blanc !
  3. 3. 3Sécurité embarqué / IoT Programme ● Définitions ● IoT et IIoT ● Exemples d’attaques ● Importance du matériel ● Technologies et méthodes ● Normes (IEC 62443)
  4. 4. 4Sécurité embarqué / IoT Sécurité vs sûreté, IT vs OT ● Attention à la traduction français / anglais ! – sécurité = safety (défaillance) – sûreté = security (acte de malveillance) ● L’expert Hervé Schauer (HS2) préconise de ne pas trop s'attacher à cette distinction lexicale ! ● On parle communément de « sécurité informatique » (IT) ● Les procédures pour la sécurité informatique sont maîtrisées ● Le sujet qui nous intéresse couvre également l’OT (Operational Technology, i.e. systèmes matériels) ● Présence de logiciel dans l’OT (firmware et OS) ● Mise à jour des systèmes OT plus complexe que celle de l’IT
  5. 5. 5Sécurité embarqué / IoT (I)IoT ● Evolution du marché difficile à prévoir (20 milliards à 50 milliards d’objets selon les « analystes ») ● A ce jour plus IIoT (industrie) qu’IoT (grand public) ● Marché B to B plus simple que B to C (exemple d’eDevice dans le médical) ● Nombreux « gadgets connectés » mais échec commercial ● Le smartphone (et ses apps) est prépondérant ● Attaques médiatisées – Jeep Cherokee – Caméras IP / DDoS OVH – Black Energy (IT+OT Ukraine, 2015) – WannaCry / NetPetya (IT, 2017) – etc.
  6. 6. 6Sécurité embarqué / IoT Les attaques ● Deux principaux types – récupération de données personnelles détenues par l'objet – infection de l'objet en vue de mener des attaques (type DDoS / propagation malware) ● De nombreuses attaques sont liées à un défaut de conception / configuration ● NetPetya a touché des entreprises n’ayant pas appliqué les correctifs suggérés suite à WannaCry (250 M€ de dégâts chez St Gobain) ● Les caméras du DDoS OVH étaient issues d’un modèle générique, très peu sécurisé (1250 marques, 200000 caméras)
  7. 7. 7Sécurité embarqué / IoT Les attaques ● Le moteur de recherche Shodan permet de détecter les objets « ouverts » sur Internet ● Souvent l’identifiant « admin/admin » n’est même pas modifié !
  8. 8. 8Sécurité embarqué / IoT Importance du matériel ● Grosse différence avec l’IT ! ● Accès physique à l’objet ● Ports de mise au point (JTAG, UART) → exemple de la Freebox V.4 ● Outils d’analyse (carte « bus pirate ») ● Attaque par « canaux auxiliaires » (side channel, exploitation de grandeurs physiques) ● Utilisation de COTS (SoM / SoC) → généricité ● Utilisation d’un prestataire pour « casser » un device
  9. 9. 9Sécurité embarqué / IoT Asymétrie ● Capabilities → le pirate a souvent plus de moyens que celui qui crée le produit (argent, temps, motivation) ● Effort → développeur doit s’assurer de l’intégrité de l’ensemble du code alors que le pirate peut isoler UNE seule faille et l’exploiter ● Knowledge→ le nombre de ressources concernant la sécurité est largement inférieur au nombre d’attaques répertoriées ● Impact → difficile de connaître à l’avance les conséquences de l’exploitation d’une faille → voir le livre blanc AdaCore / SPARK
  10. 10. 10Sécurité embarqué / IoT Technologies et méthodes ● Le choix des composants et méthodes a une forte influence sur le niveau de sécurité ● Choix et prise en compte des contraintes dès la conception ! ● OS / noyau – Générique ou dédié (72 % Linux, 20 % bare metal selon IoT developer survey) – Système de construction (« build system » aka Yocto) – Options de compilation noyau – FW sécurité (Verity, SELinux - Android) – Méthode de mise à jour (SWUpdate, RAUC) ● Test fonctionnel et CI (Yocto ptest / testimage) ● Usine logiciel (Gcov, SonarQube, Frama-C)
  11. 11. 11Sécurité embarqué / IoT Virtualisation / isolation / formalisme ● SeL4 (exemple ULB) ● PikeOS ● Docker ● TrustZone (TEE, ARMv7 et +) ● SysML-Sec, une extension de SysML → analyse attaque Jeep Cherokee
  12. 12. 12Sécurité embarqué / IoT ULB / seL4
  13. 13. 13Sécurité embarqué / IoT Normes et standard ● Normes générales ou fonctionnelles (métier) – ISO/IEC 27005, IEC 62443 (IIoT) – DO-178, EN 50128/129, IEC 62304, ISO 26262 ● ISO/IEC 2700x fournit les éléments nécessaires à la mise en place d’une gestion des risques liés à la sécurité de l’information (IT) ● IEC 62443 traite la cybersécurité des systèmes industriels (OT) ● ECS (European Cyber Security Organisation) répertorie plus de 100 documents !
  14. 14. 14Sécurité embarqué / IoT Analyse globale du risque
  15. 15. 15Sécurité embarqué / IoT IEC 62443, zones et conduits
  16. 16. 16Sécurité embarqué / IoT IEC 62443, démarche ● Système divisé en zones reliées par des conduits ● Liste de critères techniques permettant d’évaluer le niveau de sécurité (SL de 0 à 4) ● 7 FR (Fundamental Requests) ● Pour chaque zone, analyse du niveau SL-A (achieved) et SL-T (target) sur chaque FR → graphe ● La norme fournit les contre mesures pour améliorer le niveau des FR ● Le FR le plus faible en SL définit le niveau global du système
  17. 17. 17Sécurité embarqué / IoT Analyse FR5 / Black Energy
  18. 18. 18Sécurité embarqué / IoT Graphe SL-A / SL-T ● SL-A minoré par plusieurs FR au niveau SL0 ● SL-T = 2
  19. 19. 19Sécurité embarqué / IoT Bibliographie ● https://www.smile.eu/fr/livres-blancslivres-blancs/securite-objets-connectes ● http://www.isere.gouv.fr/content/download/31244/235061/file/guide-referentiel-securite-culture.pdf ● https://www.hs2.fr ● https://www.laurentbloch.net/MySpip3/Securite-informatique-principes-et-methode ● https//ecs-org.eu/documents/publications/5a31129ea8e97.pdf ● https://www.isa-france.org/telechargement/fichiers/Intech_ISA99_2017/Article%20Intech.pdf ● https://blog.adacore.com/how-ada-and-spark-can-increase-the-security-of-your-software ● How to prevent drone crashes using SPARK https://blog.adacore.com/how-to-prevent-drone-crashes- using-spark ● https://www.freertos.org/FreeRTOS-Plus/Safety_Critical_Certified/SafeRTOS.shtml ● https://cacm.acm.org/magazines/2018/10/231372-formally-verified-software-in-the-real-world ● http://sysml-sec.telecom-paristech.fr/ ● https://www.researchgate.net/publication/326949723_Attack_Modeling_and_Verification_for_Connecte d_System_Security ● https://www.g-echo.fr/20161005-hauet-kb.pdf ● https://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-saint-gobain-evalue-a-250-meteuro-les-degats-lies-a- l-attaque-notpetya-68955.html

×