Se ha denunciado esta presentación.
Utilizamos tu perfil de LinkedIn y tus datos de actividad para personalizar los anuncios y mostrarte publicidad más relevante. Puedes cambiar tus preferencias de publicidad en cualquier momento.

#PortraitDeStartuper #97 - Regenlife - Guillaume Blivet

859 visualizaciones

Publicado el

Découvrez le #PortraitDeStartuper de Guillaume Blivet CEO de la startup Regenlife.

Publicado en: PYMES y liderazgo
  • Sé el primero en comentar

  • Sé el primero en recomendar esto

#PortraitDeStartuper #97 - Regenlife - Guillaume Blivet

  1. 1. CEO Guillaume Blivet Portrait réalisé par Sébastien Bourguignon
  2. 2. 2 Qui est ce startuper ? À PROPOS CEO Guillaume Blivet Il est loin d’être terminé ! Il a démarré il y a 10 ans maintenant où j’ai décidé de quitter ma vie de salarié pour me consacrer au métier de consultant et accompagner les entreprises de santé, de la startup aux grands comptes. J’ai beaucoup appris en côtoyant des dirigeants. Cela m’a ensuite amené à rejoindre la direction d’une entreprise puis à créer deux startups dont REGEnLIFE à laquelle je suis désormais 100% dédié. Je suis entrepreneur depuis ma vie d’étudiant où j’ai fondé avec une amie une association de solidarité internationale qui nous a permis de lancer des projets en santé communautaire ou commerce équitable en Amérique Centrale et en Asie.
  3. 3. 3 Portrait de startuper INTERVIEW  Comment vous décririez-vous en tant qu'entrepreneur ? En tant que leader de cette entreprise, je m’attache à partager avec nos équipes et parties prenantes l’enthousiasme de se lever le matin pour une cause utile prenant la forme d’une innovation disruptive. Pour moi, la question du sens dans ce que l’on fait et ce qu’on souhaite apporter au monde est fondamentale. Ensuite, en tant qu’entrepreneur, si je suis seul, je ne peux rien faire. D’ailleurs, REGEnLIFE n’est pas mon entreprise car nous sommes plusieurs à la détenir et à la développer ; j’en suis le représentant avec toute la responsabilité que cela incombe. Tout ce que REGEnLIFE a pu accomplir aujourd’hui est plus qu’un travail d’équipe et cela je le dois à mes associés, collaborateurs, partenaires scientifiques et financeurs privés et publics. C’est pourquoi je me considère comme un coordinateur qui fédère, favorise la collaboration et crée de la synergie pour atteindre des objectifs. J’attache une importance fondamentale aussi à l’humain et à sa place dans l’entreprise pour permettre à nos employés un espace d’initiative, de responsabilité et in fine un épanouissement en adéquation avec nos activités. Enfin et surtout, je suis déterminé à amener cette entreprise au succès.  Quelle est votre formation initiale ? Bac+5 en Santé Publique (Toulouse III).  Qu’est-ce qui vous passionne ? Je suis avant tout animé par la volonté d’apporter quelque chose d’utile à la société. Je crois que c’est moteur et porteur de sens pour nos équipes et nos investisseurs. Je suis passionné par la science et l’innovation et ce projet ne cesse d’attiser ma curiosité et mon esprit aventureux.
  4. 4. 4 Comment décririez-vous votre entreprise ? À PROPOS REGEnLIFE « se positionne sur une nouvelle approche thérapeutique dédiée aux maladies neurodégénératives type Alzheimer » Nous nous positionnons sur une nouvelle approche thérapeutique dédiée aux maladies neurodégénératives type Alzheimer. Notre dispositif médical pourrait être profitable à des millions de malades et à leurs proches si nous parvenons à modifier la progression de ce fléau mondial. Pour ce faire, nous avons d’emblée adopté un mode de pensée « en dehors de la boîte », tel que nous avons été qualifiés lors d’un congrès scientifique. C’est par cette audace que nous avons mis au point une neurotechnologie basée sur les sciences physiques avec une stratégie thérapeutique « au-delà du cerveau » car notre cible n’est pas que cérébrale. Nous sommes une équipe de passionnés ! Concrètement et au quotidien, cela nous amène à fonctionner dans une dynamique créative, rigoureuse et interdisciplinaire car notre entreprise réunit des profils et des compétences issues de la neurologie, des neurosciences, des sciences physiques, de la gastro-entérologie, de la microbiologie mais aussi et surtout de l’ingénierie. L’intérêt est de décloisonner les disciplines dans le cadre d’une approche collaborative pour répondre de manière novatrice à un enjeu de santé publique majeur.
  5. 5. 5 Portrait de startuper INTERVIEW  Pourquoi ce choix de produit / service ? L’intérêt est d’utiliser des émissions électromagnétiques et notamment photoniques, de manière non-invasive, avec peu ou pas d’effets secondaires car un tel traitement aurait de nombreux avantages pour les malades. Cela nous paraît désormais presque à portée de main par l’intermédiaire de la lumière infrarouge qui a la faculté de pénétrer dans les tissus. Il nous paraît aujourd’hui indéniable que le domaine de la photonique, c’est à dire l’industrie qui utilise la lumière comme technologie, devient incontournable et omniprésente et dans tous secteurs (informatique, électronique, automobile, aéronautique, etc.). Le médical n’y échappe pas et nous croyons fermement à de futures applications thérapeutiques basées sur l’optique et la photonique. Par la suite, notre idée a été d’appliquer cette technologie de manière transcrânienne et transabdominale. Nous ciblons l’axe cerveau-intestin car, après avoir testé notre hypothèse, nous avons observé plus d’effets thérapeutiques avec cette double cible ; et que si la maladie d’Alzheimer se manifeste dans le cerveau, de nombreuses études suggèrent désormais que le microbiote intestinal serait impliqué dans cette pathologie. Cela nous a permis d’obtenir une solide preuve de concept au plan préclinique qui nous a permis d’initier un essai clinique pilote sur 64 patients en double aveugle randomisé (en cours). Ainsi, notre produit se présente actuellement sous la forme d’un casque et d’un plastron abdominal piloté par une console électronique.
  6. 6. 6 Portrait de startuper INTERVIEW  Quels sont vos ambitions, vos objectifs pour votre entreprise ? En Europe, nos objectifs sont de distribuer en marque grise notre plateforme bancaire et financière, pour permettre aux entreprises d’ajouter des services financiers à leurs offres. Notre technologie transforme votre bar de quartier en une néobanque rivalisant avec les meilleures, ou encore permet à votre employeur de sécuriser la revente de votre voiture personnelle à un autre employé ! En Afrique et en Asie, l’enjeu est l’inclusion financière. Nous avons pour ce faire connecté notre Blockchain à des technologies comme le SMS et la reconnaissance faciale par vidéo. Nous pouvons ainsi distribuer des identités digitales et des wallets de micro-crédits aux plus démunis, en pair-à-pair. Mon premier objectif est tout d’abord d’amener sur le marché notre innovation au service des patients atteints de la maladie d’Alzheimer. C’est un objectif en soi car le chemin normatif, règlementaire et clinique pour amener une telle technologie sur le marché européen ou américain est devenu particulièrement exigeant et complexe. S’il y a l’avantage d’assurer plus de protection pour les patients, il en résulte un manque d’accès à l’innovation pour les patients car toute innovation se voit freinée par le temps d’accès au marché et le coût important que cela représente… sans parler des risques associés. Ce challenge est à la mesure de notre ambition de devenir un leader du secteur MedTech pour le traitement des maladies neurodégénératives !  Quel mode de financement avez-vous retenu pour lancer votre société ? Après avoir essuyé plusieurs refus de fonds d’investissement, nous avons présenté, en mode dernière chance, notre dossier à une société de capital-risque… qui a également refusé notre dossier… mais il y a eu un retournement de situation car son fondateur et vice-président y a manifesté un intérêt personnel. Son soutien nous a permis de fédérer avec lui des business angels et family offices autour de nous jusqu’à créer une société d’investissement dédiée à REGEnLIFE. Nous venons ainsi de boucler une série A.
  7. 7. 7 Portrait de startuper INTERVIEW  Quelles difficultés avez-vous rencontré dans cette aventure ? Depuis le lancement de REGEnLIFE, j’ai le sentiment de m’être spécialisé dans la résolution de tous types de problèmes tellement j’en vois passer ! Mais je crois que le plus dur au début, pour moi qui ne suis pas scientifique de formation, a été de convaincre des scientifiques, des médecins et des investisseurs sur une technologie atypique à un moment où notre preuve de concept n’était pas aussi solide qu’aujourd’hui. Ainsi, nous ne sommes pas passés loin d’un crash de trésorerie à chacune de nos premières opérations de financement. Il y a aussi la difficulté à recruter des profils aux compétences spécifiques à notre secteur d’activité, peu fréquents et associés à un savoir-être correspondant à nos valeurs ; c’est une veille permanente et je suis fier de l’équipe que nous sommes.  D’après vous quels sont les facteurs clés de succès pour réussir dans l’entreprenariat ? J’ai coutume de dire que l’entreprenariat est une course d’obstacles, d’endurance et de vitesse. En d’autres termes : faire face aux difficultés en gérant ses ressources pour ne pas les épuiser, tout en étant rapide et réactif.  S’il n’y en avait qu’un, quel serait le point d’attention à surveiller en priorité lorsqu’on se lance dans l’aventure startup ? Pour moi, le produit que l’on développe doit répondre au mieux à un réel besoin, doit se concevoir avec les personnes appropriées et se déployer dans une stratégie efficace. Il faut veiller en permanence à l’équilibre de ce triptyque.  Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait lancer sa propre startup ? Le meilleur conseil je puisse donner c’est de prendre les bonnes décisions aux bons moments. Pour moi, cela passe par le fait de bien s’entourer, prendre plusieurs avis et savoir se remettre en cause. D’expérience, une bonne décision est parfois difficile à expliquer. Il me semble nécessaire d’anticiper toutes les réactions autour de soi pour ensuite convaincre en transmettant sa confiance.
  8. 8. 8 Portrait de startuper INTERVIEW Site internet https://regenlife.com/fr/accueil/ Linkedin https://www.linkedin.com/in/gblivet/ Twitter https://twitter.com/gblvt CEO Guillaume Blivet
  9. 9. ANNEXES
  10. 10. 10 Sébastien Bourguignon L’AUTEUR 🚀 Auteur | Influenceur | Speaker ► Expert Digital & Blockchain | ICO Advisor ► Pour une transformation digitale réussie ! Sébastien Bourguignon VP et Lead Digital Influencer au sein du cabinet de conseil Margo et CEO de la société Chain Guru, il est dans le domaine du Digital, du Management, de l’Innovation et de l’Agilité depuis 2000. Sa vision de demain est un monde numérique dans lequel les changements profonds de comportements des hommes, les interactions au sein des entreprises, la compétition internationale des grands groupes, le management et les organisations seront complètement remis en question. La société bouge vite, très vite, l’innovation et la nécessité de plus d’agilité dans les organisations doivent être une préoccupation majeure, il n'y a plus de doute là-dessus. Ses convictions sont que sans une prise de conscience de ces enjeux de société, les entreprises d’aujourd'hui prennent un risque important pour leur survie. Les individus, managers ou collaborateurs, devront s’adapter encore plus vite et plus fort que ce qu’il n’aura été nécessaire à leurs grands-parents lors de la première révolution industrielle. En effet, le quotidien de tout un chacun va évoluer avec l’explosion du digital. Ces modifications pourraient ressembler à de la science fiction encore aujourd’hui, mais elles sont inévitables et bien réelles car la transformation est en marche. Passionné par l’innovation, le numérique et le management, il s’intéresse particulièrement aux mécanismes liés à l’entreprenariat et en particulier aux startups. Cela l’a amené à réaliser une série de portraits de startupers pour les partager sur son blog. Son objectif est multiple, comprendre les parcours de ces créateurs de startups, les difficultés qu’ils ont rencontrées, et comment tout cela se matérialise concrètement, finalement un vrai feedback d’entrepreneur. Par ailleurs, il est auteur de nombreux articles sur Les Echos, La Tribune ou encore Siècle Digital. Il est aussi l’auteur des livres blancs de « #80PortraitDeStartuper » et « 100 #PortraitDeStartuper – Saison 2 », ainsi que du livre « Portraits de startupers – édition 2017 » aux éditions Maxima. http://sebastienbourguignon.com/ http://monmasteradauphine.wordpress.com https://twitter.com/sebbourguignon http://www.sebastien-bourguignon.fr https://fr.linkedin.com/in/sebastienbourguignon http://fr.slideshare.net/SbastienBourguignon https://plus.google.com/u/0/+SébastienBourguignon http://chainguru.io

×