Se ha denunciado esta presentación.
Utilizamos tu perfil de LinkedIn y tus datos de actividad para personalizar los anuncios y mostrarte publicidad más relevante. Puedes cambiar tus preferencias de publicidad en cualquier momento.
POLITIQUES PUBLIQUES ET EMPLOI DES JEUNES : UNE
ÉTUDE EMPIRIQUE DU CAS CAMEROUNAIS
WORKSHOP EN ÉCONOMIE DU DÉVELOPPEMENT
«...
PRÉSENTATION
 Contexte de l’étude
 Problématique
 Revue de la littérature
 Objectifs
 Hypothèses
 Méthodologie
 Rés...
CONTEXTE DE L’ÉTUDE (1/3)
Situation de l’emploi des jeunes au Cameroun
 le taux d’activité des personnes âgées de 17 à 35...
CONTEXTE DE L’ÉTUDE (2/3)
 Politiques publiques en faveur de l’emploi des jeunes Cameroun
Emploi salarié :
 le Ministère...
CONTEXTE DE L’ÉTUDE (3/3)
pourcentages Pourcentages cumulés
Efforts personnels (parents,
amis ou individuel)
92.85 92.85
B...
PROBLÉMATIQUE
 Question générale:
les politiques publiques élaborées et mises en œuvre
par l’Etat favorisent-elles l’accè...
REVUE DE LA LITTÉRATURE
 Déterminants de l’emploi
mécanismes du
marché du
travail
Institutions du
marché du
travail
REVUE DE LA LITTÉRATURE
REVUE DE LA LITTÉRATURE
-performance du système de formation
(Nickell , 1997)
-niveau d’indemnisation du chômage et sa
dur...
OBJECTIFS DE L’ÉTUDE
 Objectif général:
Mettre en exergue les effets des politiques publiques
élaborées et mises en œuvre...
HYPOTHÈSES
 hypothèse générale:
Les politiques publiques élaborées et mises en
œuvre par l’Etat contribuent favorablement...
MÉTHODOLOGIE DE L’ÉTUDE
 Données
base EESI, Enquête sur l’Emploi du secteur informel de l’INS 2010 par
(Cameroun).
Person...
 Variables:
 VD: situation d’emploi?
 VI: comment avez-vous obtenu votre emploi ?
MÉTHODOLOGIE DE L’ÉTUDE
Effectifs pou...
MÉTHODOLOGIE DE L’ÉTUDE
i
ECCEGS
i
ECT
i
TR
i
MAE
i
TF
i
DPE
i
SE  
76543210
Où SE représente la situati...
TABLEAU : RÉSULTATS DE LA REGRESSION LOGISTIQUE DE L’ÉQUATION DE L’EMPLOI PAR LA MÉTHODE DU MAXIMUM DE VRAISEMBLANCE
Varia...
 Il ressort de ces estimations:
Le jeune camerounais qui dans la recherche de
l’emploi s’adresse aux organes étatiques (F...
RECOMMANDATIONS
 Nous suggérons à l’Etat de :
 procéder à un échange franc et décomplexé avec
les jeunes en vue de mieux...
Nous vous remercions pour
votre aimable attention
Próxima SlideShare
Cargando en…5
×

[Workshop en économie de développement:"Pertinence des politiques publiques de développement dans les pays d'Afrique subsaharienne" ]

26 visualizaciones

Publicado el

Avom et nguekeng workshop dschang

Publicado en: Economía y finanzas
  • Sé el primero en comentar

  • Sé el primero en recomendar esto

[Workshop en économie de développement:"Pertinence des politiques publiques de développement dans les pays d'Afrique subsaharienne" ]

  1. 1. POLITIQUES PUBLIQUES ET EMPLOI DES JEUNES : UNE ÉTUDE EMPIRIQUE DU CAS CAMEROUNAIS WORKSHOP EN ÉCONOMIE DU DÉVELOPPEMENT « PERTINENCE DES POLITIQUES PUBLIQUES DE DÉVELOPPEMENT DANS LES PAYS D’AFRIQUE SUBSAHARIENNE » UNIVERSITÉ DE DSCHANG - CAMEROUN, 29 ET 30 JANVIER 2018 Par Désiré AVOM Laboratoire d’Analyse et de Recherche en Economie Appliquée (LAREA) Et Bernard NGUEKENG Laboratoire d’Analyse et de Recherche en Economie Appliquée (LAREA)
  2. 2. PRÉSENTATION  Contexte de l’étude  Problématique  Revue de la littérature  Objectifs  Hypothèses  Méthodologie  Résultats  Recommandations
  3. 3. CONTEXTE DE L’ÉTUDE (1/3) Situation de l’emploi des jeunes au Cameroun  le taux d’activité des personnes âgées de 17 à 35 ans a baissé pour se situer à 62,1 % en 2014 contre 66,2 % en 2010 et 71,9 % en 2007 (INS, 2015 ; CEA, 2016).  Non seulement ce taux a une tendance baissière, mais aussi son niveau moyen de la décennie 2000 (64,3 %) est largement inférieur à celui de l’Afrique Sub-saharienne (72,27 %).  ce taux est plus élevé en milieu rural (77,3 %) qu’en milieu urbain (66,9 %).  Le taux de sous-emploi global pour les jeunes, se situe à 77,6 % et le taux d’informalité est de 88,6 %.  Ainsi, malgré le taux d’activité relativement élevé, la qualité de l’emploi reste précaire.
  4. 4. CONTEXTE DE L’ÉTUDE (2/3)  Politiques publiques en faveur de l’emploi des jeunes Cameroun Emploi salarié :  le Ministère de l’emploi et de la formation professionnelle, MINJEUN  le ministère des petites et moyennes entreprises et de l’économie sociale et artisanale,  mais aussi le Bureau de Main d’œuvre (BMO) et le Fond National de l’Emploi,  concours d’entrée dans les écoles de formations donnant directement accès à la fonction publique, l’auto-emploi  rénovations dans la formation professionnelle.  des facilités de bénéficier des financements (PIAASI, PAJER-U, etc.) 
  5. 5. CONTEXTE DE L’ÉTUDE (3/3) pourcentages Pourcentages cumulés Efforts personnels (parents, amis ou individuel) 92.85 92.85 Bureau de la main d'œuvre 0.12 92.97 Fonds national de l'emploi (FNE) 0.7 93.67 Agence ou association de placement 0.83 94.5 Concours 5.50 100.00 Total 100.00
  6. 6. PROBLÉMATIQUE  Question générale: les politiques publiques élaborées et mises en œuvre par l’Etat favorisent-elles l’accès à l’emploi des jeunes au Cameroun? Questions spécifiques: • Quels sont les effets des agences de placement sur l’accès à l’emploi des jeunes au Cameroun? • Quel est la contribution des programmes pour jeunes sur l’insertion professionnelle de ces jeunes au Cameroun?
  7. 7. REVUE DE LA LITTÉRATURE  Déterminants de l’emploi mécanismes du marché du travail Institutions du marché du travail
  8. 8. REVUE DE LA LITTÉRATURE
  9. 9. REVUE DE LA LITTÉRATURE -performance du système de formation (Nickell , 1997) -niveau d’indemnisation du chômage et sa durée (Scarpetta, 1996 ;Elmeskov et Jorgen, 1993 ; Nunziata, 2002) -lourde taxation du travail (Belot et van Ours, 2004) -politiques actives du marché du travail et d’accession à la propriété (Green et Hendershott, 2001, Boone et van Ours, 2004, Nickell et al., 2005
  10. 10. OBJECTIFS DE L’ÉTUDE  Objectif général: Mettre en exergue les effets des politiques publiques élaborées et mises en œuvre par l’Etat sur l’accès à l’emploi des jeunes au Cameroun Objectif s spécifiques: • Déterminer les effets des agences de placement sur l’accès à l’emploi des jeunes au Cameroun • Mettre en lumière la contribution des programmes pour jeunes sur l’insertion professionnelle de ces jeunes au Cameroun
  11. 11. HYPOTHÈSES  hypothèse générale: Les politiques publiques élaborées et mises en œuvre par l’Etat contribuent favorablement à l’accès à l’emploi des jeunes au Cameroun hypothèses spécifiques: • Les agences de placement améliorent l’accès à l’emploi des jeunes au Cameroun; • Les programmes pour jeunes favorisent l’insertion professionnelle de ces jeunes au Cameroun
  12. 12. MÉTHODOLOGIE DE L’ÉTUDE  Données base EESI, Enquête sur l’Emploi du secteur informel de l’INS 2010 par (Cameroun). Personnes âgées de 17 à 35 ans : population totale de 13110 individus disséminés à travers le territoire national Effectifs pourcentages Pourcentages cumulés Douala 2007 15.31 15.31 Yaoundé 1778 13.57 28.87 Adamaoua 843 6.43 35.31 Centre 998 7.61 42.92 Est 866 6.61 49.53 Extrême-nord 1453 11.08 60.61 Littoral 791 6.03 66.64 Nord 965 7.36 74.00 Nord-ouest 874 6.67 80.67 Ouest 1088 8.30 88.97 Sud 721 5.50 94.47 Sud-ouest 725 5.53 100.00 Total 13110 100.00
  13. 13.  Variables:  VD: situation d’emploi?  VI: comment avez-vous obtenu votre emploi ? MÉTHODOLOGIE DE L’ÉTUDE Effectifs pourcentages Pourcentages cumulés Oui 4538 34,62 34,62 Non 8572 65,38 100 Total 13110 100 Efforts personnels (parents, amis ou individuel) 4214 92.85 92.85 Bureau de la main d'œuvre 5 0.12 92.97 Fonds national de l'emploi (FNE) 32 0.7 93.67 Agence ou association de placement 38 0.83 94.5 Concours 249 5.50 100.00 Total 4538 100.00
  14. 14. MÉTHODOLOGIE DE L’ÉTUDE i ECCEGS i ECT i TR i MAE i TF i DPE i SE   76543210 Où SE représente la situation de l’emploi ; DPE : diplôme le plus élevé ; TF : type de formation ; MAE : moyen d’accès à l’emploi ; TR : tranche de revenu ; ECT : existence d’un contrat de travail ; EGS : existence d’un groupe syndical et ECC : existence d’une convention collective et є qui est le terme d’erreur. Modèle de l’étude : équation de l’emploi établie en référence aux travaux de Nickell, Nunziata et Ochel (2005) et Blanchard et Wolfers (2000) Technique d’estimation la fonction Logistique. La méthode des moindres carrés ordinaire est exclue. La solution passe par une autre approche : la maximisation de la vraisemblance. La probabilité d’appartenance d’un individu w à un groupe, que nous pouvons également voir comme une contribution à la vraisemblance
  15. 15. TABLEAU : RÉSULTATS DE LA REGRESSION LOGISTIQUE DE L’ÉQUATION DE L’EMPLOI PAR LA MÉTHODE DU MAXIMUM DE VRAISEMBLANCE Variables Coefficients Accès emploi par concours _2 0.31** (0.46) Accès emploi par BMO _3 0.019* (0.18) Accès emploi par FNE _4 0.23* (0.81) Accès emploi par AAP _5 0.13** (0.22) Nombre d’observations 11543 Prob > chi2 = 0.0000 Log pseudo vraisemblance = -8.32 Pseudo R2 = 0.37 Les valeurs entre parenthèse sont les z-stat et * significativité à 10%; ** significativité à 5%; *** significativité à 1% RÉSULTATS (1/2)
  16. 16.  Il ressort de ces estimations: Le jeune camerounais qui dans la recherche de l’emploi s’adresse aux organes étatiques (FNE, BMO, agence et associations de placement) a peu de chance de l’obtenir que celui qui se lance en comptant sur ses efforts personnels. Cette situation s’explique par le fait que les offres de ces structures étatiques sont non seulement insuffisantes, mais elles ne coïncident pas toujours avec les aspirations des jeunes et quand bien même c’est le cas, les critères de sélection des jeunes ne sont pas objectifs. RÉSULTATS (2/2)
  17. 17. RECOMMANDATIONS  Nous suggérons à l’Etat de :  procéder à un échange franc et décomplexé avec les jeunes en vue de mieux comprendre leurs préoccupations et les intégrer dans ces politiques publiques favorables à leur insertion professionnelle.  L’Etat devrait également multiplier les actions en faveur de l’accès à l’emploi des jeunes et surtout communiquer conduite à adopter pour en bénéficier.
  18. 18. Nous vous remercions pour votre aimable attention

×