Se ha denunciado esta presentación.
Utilizamos tu perfil de LinkedIn y tus datos de actividad para personalizar los anuncios y mostrarte publicidad más relevante. Puedes cambiar tus preferencias de publicidad en cualquier momento.

Faut-il profiter du PFU à 30% pour céder ses actions en 2018 ?

348 visualizaciones

Publicado el

Le Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU), mesure emblématique du gouvernement pour simplifier l'imposition du capital et l'aligner sur les voisins européens, suscite des interrogations pour les actionnaires de long terme.

Publicado en: Empresariales
  • Sé el primero en comentar

  • Sé el primero en recomendar esto

Faut-il profiter du PFU à 30% pour céder ses actions en 2018 ?

  1. 1. Précision de dernière minute: en l’état actuel des textes, et jusqu’à adoption définitive de la loi de finances pour 2018 (au plus tard le 22 décembre 2017), l’abattement de droit commun (50 % entre 2 et 7 ans, 65% au-delà de 8 ans) perdure en cas d’option globale pour une imposition du capital au barème progressif, ainsi que l’abattement renforcé (65 % entre 2 et 7 ans, 85% au-delà de 8 ans) en cas de cession de titres souscrits dans les 10 premières années de la création d’une PME pour les titres acquis avant le 1er janvier 2018.

×