Se ha denunciado esta presentación.
Utilizamos tu perfil de LinkedIn y tus datos de actividad para personalizar los anuncios y mostrarte publicidad más relevante. Puedes cambiar tus preferencias de publicidad en cualquier momento.

Géographie 7

984 visualizaciones

Publicado el

Géographie 7

Publicado en: Educación
  • DOWNLOAD THE BOOK INTO AVAILABLE FORMAT (New Update) ......................................................................................................................... ......................................................................................................................... Download Full PDF EBOOK here { https://urlzs.com/UABbn } ......................................................................................................................... Download Full EPUB Ebook here { https://urlzs.com/UABbn } ......................................................................................................................... Download Full doc Ebook here { https://urlzs.com/UABbn } ......................................................................................................................... Download PDF EBOOK here { https://urlzs.com/UABbn } ......................................................................................................................... Download EPUB Ebook here { https://urlzs.com/UABbn } ......................................................................................................................... Download doc Ebook here { https://urlzs.com/UABbn } ......................................................................................................................... ......................................................................................................................... ................................................................................................................................... eBook is an electronic version of a traditional print book THE can be read by using a personal computer or by using an eBook reader. (An eBook reader can be a software application for use on a computer such as Microsoft's free Reader application, or a book-sized computer THE is used solely as a reading device such as Nuvomedia's Rocket eBook.) Users can purchase an eBook on diskette or CD, but the most popular method of getting an eBook is to purchase a downloadable file of the eBook (or other reading material) from a Web site (such as Barnes and Noble) to be read from the user's computer or reading device. Generally, an eBook can be downloaded in five minutes or less ......................................................................................................................... .............. Browse by Genre Available eBOOK .............................................................................................................................. Art, Biography, Business, Chick Lit, Children's, Christian, Classics, Comics, Contemporary, CookBOOK, Manga, Memoir, Music, Mystery, Non Fiction, Paranormal, Philosophy, Poetry, Psychology, Religion, Romance, Science, Science Fiction, Self Help, Suspense, Spirituality, Sports, Thriller, Travel, Young Adult, Crime, EBOOK, Fantasy, Fiction, Graphic Novels, Historical Fiction, History, Horror, Humor And Comedy, ......................................................................................................................... ......................................................................................................................... .....BEST SELLER FOR EBOOK RECOMMEND............................................................. ......................................................................................................................... Blowout: Corrupted Democracy, Rogue State Russia, and the Richest, Most Destructive Industry on Earth,-- The Ride of a Lifetime: Lessons Learned from 15 Years as CEO of the Walt Disney Company,-- Call Sign Chaos: Learning to Lead,-- StrengthsFinder 2.0,-- Stillness Is the Key,-- She Said: Breaking the Sexual Harassment Story THE Helped Ignite a Movement,-- Atomic Habits: An Easy & Proven Way to Build Good Habits & Break Bad Ones,-- Everything Is Figureoutable,-- What It Takes: Lessons in the Pursuit of Excellence,-- Rich Dad Poor Dad: What the Rich Teach Their Kids About Money THE the Poor and Middle Class Do Not!,-- The Total Money Makeover: Classic Edition: A Proven Plan for Financial Fitness,-- Shut Up and Listen!: Hard Business Truths THE Will Help You Succeed, ......................................................................................................................... .........................................................................................................................
       Responder 
    ¿Estás seguro?    No
    Tu mensaje aparecerá aquí
  • Sé el primero en recomendar esto

Géographie 7

  1. 1. États-Unis-Brésil : dynamiques territoriales. Introduction : Accroche : - États-Unis et Brésil sont respectivement la 1ère et la 6ème puissance économique mondiale. - Ils mettent en valeur leurs territoires aux ressources immenses et s’adaptent à la mondialisation. Analyse : - Ils connaissent des dynamiques territoriales se définissant comme les évolutions, mutations d’un territoire affectant son organisation. Aujourd’hui, la mondialisation est le phénomène majeur commandant les dynamiques territoriales (Définition de mondialisation…). - États-Unis et Brésil ont des dynamiques territoriales comparables. La mise en valeur pionnière de leur territoire et leur forte insertion dans la mondialisation permettent cette étude comparative et pluriscalaire. Pb : Quelles dynamiques territoriales sont à l’œuvre aux États-Unis et au Brésil, deux puissances mondiales ? Annonce du plan I- Deux Etats-continents A- Territoires immenses : territoires contraignants ? - États-Unis et Brésil ont tous deux un territoire immense : - contraintes de maitrise du territoire, - MAIS atouts indéniables comme l’abondance des ressources, de grandes surfaces cultivables… Ex. : Superficie États-Unis : 9,8 millions de km² (17 fois la superficie de la France métropolitaine) ; Superficie Brésil : 8,5 millions de km² (15 fois la superficie de la France métropolitaine). B- Territoires mis en valeur par leurs fronts pionniers. - Ils ont été mis en valeur dès le XVIIe par des fronts pionniers (processus d’appropriation d’un territoire considéré comme « vierge » à des fins de mise en valeur ou de peuplement). - Le territoire a été mis en valeur à partir du littoral atlantique et ses ressources naturelles ont été exploitées (en s’appuyant sur l’esclavage et les cultures de canne à sucre, coton..). Ex. : Amazonie  front pionnier : forte déforestation (but : mise en valeur agricole et de peuplement) à partir du Rondônia jusqu’à l’embouchure de l’Amazone. Paysans qui s’y installent reçoivent 100ha de terres de l’État. C- Territoires agricoles productifs. - Mise en valeur de leurs territoires agricoles relève d’une histoire ancienne et d’une volonté de maitriser l’immensité spatiale. - Aujourd’hui, l’agrobusiness est un facteur d’organisation de leurs territoires. Ex. : Modèle agricole intensif et productiviste : deux greniers à céréales, grands producteurs d’agrocarburants du monde, premiers exportateurs mondiaux, s’appuient sur une forte mécanisation et innovations technologiques et numériques. II- Dynamiques territoriales similaires liées à la mondialisation. A- Forte littoralisation. - Dans les 2 États, Hommes et activités se concentrent dans les régions littorales. - Phénomène dû à leur forte insertion dans la mondialisation et à leur histoire d’ouverture maritime. Ex. : Régions littorales sont les plus attractives économiquement : États-Unis  Californie + côte ouest ouverte sur l’Atlantique. Brésil  Sudeste ouvert sur l’Atlantique et concentre les principaux ports du pays.
  2. 2. B- Métropolisation croissante. - Métropolisation est la 2ème dynamique territoriale. - Métropolisation : concentration des Hommes et activités de commandement au sein d’ensembles urbains de grande taille et qui rayonne sur une région plus ou moins large. Ex. : Métropolisation s’exerce à différents niveaux : New York, Los Angeles, Washington, Chicago pour les États-Unis ; Sao Paulo pour le Brésil sont des métropoles de niveau mondial. MAIS Rio de Janeiro (tourisme) ou Brasilia (politique) pour le Brésil ; Las Vegas (touristique), San Francisco et Seattle (scientifique) pour les États-Unis connaissent aussi la métropolisation. La polarisation s’exerce surtout à l’échelle régionale. C- Dynamiques transfrontalières. - 3ème dynamique territoriale : développement des interfaces transfrontalières grâce aux organisations de coopération éco. régionales favorisant le libre-échange entre les États. - ALENA et MERCOSUR sont les plus efficaces. - Frontières sont devenues des interfaces transfrontalières dynamiques. Ex. : Frontière entre États-Unis et Brésil active malgré le mur antimigrant. Différents flux la traversent : flux de marchandises, financiers, humains, culturels. Ces flux peuvent être légaux et illégaux. III- Forts déséquilibres territoriaux. A- Échelle nationale. - Déséquilibres territoriaux opposent des régions centrales concentrant richesses et fonctions de commandement à des régions périphériques moins riches et dépendantes, intégrées ou en marge. Ex. : États-Unis : Régions centrales et motrices : Nord-est, centre de la puissance (fonctions de commandement, mégalopolis, 40 % de la pop. et prod. industrielle), Californie, centre de puissance concurrent (métropoles puissantes : Los Angeles, San Francisco). Régions périphériques : Sun Belt (attractive, en forte croissance, activités industrielles de pointe, dynamisée par la région transfrontalière, héliotropisme important), Grandes Plaines (agriculture, gaz de schiste, densité de pop. faible, grenier à blé), Ouest montagneux, Alaska, Hawaï (régions en marge, vides, ressources énergétiques, attractivité touristique). Brésil : Région centrale et motrice : Sudeste (70 % de la prod. industrielle, polarisée par Sao Paulo capitale éco., dessine un triangle avec Rio de J. et Belo Horizonte concentrant beaucoup de richesses, région transfrontalière active avec l’Uruguay et le Paraguay). Régions périphériques : Sud (intégré, agriculture productiviste et exportatrice), Nordeste (en retard de dév. Pauvreté élevée, analphabétisme au plus haut, malgré pôles urbains Recife, Salvador = tourisme), Centre-Ouest (région, dynamique, agriculture, front pionnier, Brasilia capitale politique), Amazonie (forêt dense, front pionnier, mise en danger par la déforestation, parcs naturels non respectés…). B- Échelle locale, disparités intra-urbaines. - À l’échelle des villes, on constate des disparités territoriales fortes. - Forte ségrégation sociospatiale renforçant le processus de la mondialisation en intégrant certains espaces et en excluant d’autres : quartiers bien connectés aux échanges mondiaux s’opposent aux quartiers restés à l’écart. Ex. : Formes urbaines proches se retrouvent au Brésil et aux États-Unis : CBD (richesses et fonctions de commandement), quartiers centraux pour pop. aisées, quartiers marginalisés pour les pop. pauvres (bidonvilles, quartiers délaissés), quartiers fermés pour pop. très aisées (quartiers privatisés fermés dits gated communities et condominios fechados). Conclusion : résumer les parties et faire une ouverture. Fonctions de commandement et innovations économiques. Fonctions politiques. Fonctions culturelles. Principaux réseaux de communication. Polarisation : influence et attraction sur l’espace dominé. Schéma sur la métropolisation à intégrer dans la partie II-B-
  3. 3. États-Unis – Brésil, dynamiques territoriales Introduction – États-Unis et Brésil = 1ere et 6e puissances économiques mondiales – dynamiques territoriales : mutations d'un territoire affectant son organisation, aujourd'hui commandé par la mondialisation – mondialisation : ensemble des processus d'intégration et d'interdépendance des lieux, des territoires, des économies et des sociétés humaines à l'échelle mondiale. – Étude comparative États-Unis/Brésil et pluriscalaire – Quelles dynamiques territoriales sont à l’œuvre aux États-Unis et au Brésil, deux puissances mondiales ? I – Deux Sous-continents A) Des territoires immenses : des territoires contraignants ? => fortes contraintes de maîtrise du territoire États-Unis : territoire de la France x17 / Brésil : x15 aménagement des infrastructures de transport : États-Unis : maillage serré et performant, utilisation de l'avion / Brésil : développé au Sudeste avec une des gares routières les plus fréquentés au monde à Sao Paulo, mais Nordeste moins bien desservie. => atouts : abondance des ressources naturelles, disponibilité des surfaces cultivables B) Des territoires mis en valeur par des fronts pionniers front pionnier : processus d'appropriation d'un territoire considéré comme vierge à des fins de mise en valeur agricole, minière, de peuplement. États-Unis : conquête de l'Ouest terminée / Brésil : en cours par la déforestation de l'Amazonie, offre de 100ha par l’État aux paysans, souvent originaire du Nordeste pauvre. C) Des territoires agricoles productifs modèle intensif et productiviste aux États-Unis et au Brésil: « grenier à céréales de la planète », grands producteurs d'agrocarburant, forte mécanisation, 1er exportateurs mondiaux, concurrence entre les 2. II- Des dynamiques similaires liées à la mondialisation A) Une forte littoralisation littoralisation : concentration des hommes et des activités dans les régions littorales => attractivité économique des régions littorales États-Unis : Californie et Nord-Est / Brésil : Sudeste => proportion de la population vivant dans les régions littorales élevée États-Unis : 2/3 / Brésil : 4/5 B) Une métropolisation croissante métropolisation : concentration des hommes et des activités de commandement au sein d'ensemble urbains de grande taille et qui rayonne sur une région + ou – large => métropoles de rang mondiale États-Unis : New-York, Washington, Chicago / Brésil : Sao Paulo mais aussi régionale commandement politique : Brasilia, scientifique : Seattle, San Francisco, touristique : Miami, Las Vegas, Rio de Janeiro => ressemblance croissante des modèles urbains brésilien et étatsunien : autour d'un CBD qui concentre les fonctions de commandement, étalement urbain dû aux migrations intérieures C) Des dynamiques transfrontalières développement des interfaces frontalières permis par les organisations de coopération économique régionale créées pour favoriser le libre-échange : ALENA = États-Unis+Canada+Mexique et MERCOSUR = Brésil+autre États d'Amérique du Sud États-Unis : frontière avec le Mexique active malgré le mur anti-migrants traversée de flux légaux ou illégaux de marchandises, financiers, humains, culturels / Brésil : frontière avec le ¨Paraguay et l'Uruguay active, mais processus d'intégration – poussé III- De forts déséquilibres territoriaux A) A l'échelle nationale opposition entre les régions centrales concentrant richesses et fonctions de commandement et les régions périphériques dépendantes, intégrées ou en marge États-Unis : - régions centrales et motrices : Nord-Est = centre de la puissance (siège des FTN, bourses, siège de l'ONU, du FMI et de la Banque mondiale, mégalopolis)
  4. 4. Californie = centre de puissance concurrent (métropoles puissantes, production de cinéma, silicon valley) - régions périphériques : Sun Belt attractive et en forte croissance (activités industrielles de pointe, héliotropisme, région transfrontalière avec le Mexique) Grandes Plaines (économie basée sur l'agriculture, le gaz de schiste) Ouest montagneux, Alaska, Hawaï :en marge Brésil : - région centrale et motrice : Sudeste (70% de la production industrielle du pays), triangle industriel formé par Sao Paulo, Rio de Janeiro et Belo Horizonte - régions périphériques : Sud intégré (agriculture productiviste et exportatrice) Nordeste en retard de développement (pauvreté, analphabétisme le + élevé, migration des paysans face aux sécheresse dans les favelas au Sud et Sudeste ou vers le front pionnier) Centre-Ouest dynamique (développement agricole, Brasilia capitale politique) Amazonie en cours d'intégration mise en valeur par l'avancement du front pionnier, mais en danger par une déforestation sauvage B) A l'échelle locale ségrégation socio-spatiale qui renforce le processus de mondialisation en intégrant certains quartiers et en excluant d'autres organisation urbaine semblable aux États-Unis et au Brésil : CBD concentrant les richesses et les fonctions de commandement, quartiers centraux pour population aisée proche du centre au Brésil et en banlieues lointaines aux États-Unis, quartiers marginalisé pour les populations pauvres bidonvilles au Brésil et quartier délaissés aux États- Unis, quartiers fermés pour population très aisée gated communities aux États-Unis et condominios fechados au Brésil. Conclusion dynamiques territoriales au États-Unis et au Brésil comparables : – immensité du territoire qui est davantage un atout qu'une contrainte – forte intégration dans la mondialisation ( + aux États-Unis qu'au Brésil) – accroissement des déséquilibres territoriaux à plusieurs échelles dynamiques de même nature, mais à des niveaux différenciés car les États-Unis sont une puissance globale alors que le Brésil est une puissance émergente en concurrence directe
  5. 5. GRAULLE Alexandre TS2 Etats-Unis-Brésil : dynamiques territoriales Introduction : - (Accroche) : Actuellement, les Etats-Unis et le Brésil sont respectivement la 1ère et la 6e puissances économiques mondiales. Ceci s'explique en partie par la mise en valeur performante de territoires aux ressources immenses et par leur adaptation à la mondialisation. - (Analyse du sujet) : En effet, Etats-Unis et Brésil connaissent tous deux des dynamiques territoriales comparables (définitions de dynamiques territoriales et de mondialisation/application aux Etats-Unis et au Brésil). - (Problématique/annonce du plan). I- Deux Etats-continents : A- Des territoires immenses : des territoires contraignants ?  Cela génère des contraintes de maîtrise du territoire (desserte du territoire par les réseaux de transports, contrôle par l'Etat).  Cela génère des atouts (abondance de ressources naturelles, disponibilité des surfaces cultivables). Exemple 1 : Etats-Unis 17 fois la taille de la France métropolitaine et Brésil 15 fois. Exemple 2 : Contraintes pour l'aménagement des infrastructures de transports ( Etats-Unis ont aménagé un vaste système de transports (notamment avion très utilisé), au brésil maillage moins performant (avion pas bien développé, Amazonie espace pionnier et Nordeste mal desservie). B- Des territoires mis en valeur par des fronts pionniers :  Pays mis en valeur à la fin du 17e par le peuplement, l'agriculture (canne à sucre, coton) , et les mines (grâce aux ressources naturelles) par le littoral atlantique en s'appuyant sur l'esclavage. Exemple 1 : la dynamique des fronts pionniers a disparu aux Etats-Unis mais se poursuit au Brésil par la déforestation de l'Amazonie (peuplement avec de nouvelles villes et agriculture), les paysans sont poussés par l'Etat à se déplacer dans ces zones.
  6. 6. C- Des territoires agricoles productifs :  L'agrobusiness est un facteur d'organisation des territoires brésilien et étatsunien. Exemple 1 : Dans les 2 pays, le modèle agricole est intensif et productif (2 greniers à céréales de la planète, les 2 premiers producteurs d'agrocarburants et exportateurs mondiaux, ils s'appuient sur une forte mécanisation et des innovations technologiques, ils se livrent une concurrence féroce). II- Des dynamiques territoriales similaires liées à la mondialisation : A- Une forte littoralisation :  Hommes et activités se concentrent dans les régions littorales (insertion à la mondialisation). Exemple 1 : régions littorales plus attractives économiquement (Californie et Nord-est états- uniens) Exemple 2 : proportion de population vivant dans les régions littorales est élevée (2/3 aux EU et 4/5 au Brésil). B- Une métropolisation croissante :  Définitions métropolisation et métropole, parler de l'effet de polarisation des métropoles. Exemple 1 : métropolisation à différents niveaux : mondial (NY, LA, Washington, Chicago pour les EU et Sao Paulo pour le Brésil), régional (Rio de Janeiro touristique ou Brasilia commandement politique pour le Brésil ou Las Vegas et Miami touristique et scientifique pour San Fransisco ou Seattle) pour les EU. Exemple 2 : de plus en plus de villes Brésiliennes ressemblent à des villes états-uniennes, elles sont formées autour d'un CBD qui concentrent les fonctions de commandement. C- Des dynamiques transfrontalières :  Grâce aux organisations de coopération économique régionale comme l'ALENA (EU, Canada, Mexique) et le MERCOSUR ( différents pays de l'Amérique du Sud dont le Brésil). Exemple 1 : La Frontière entre les EU et le Mexique est active (flux légaux comme illégaux : de marchandises, financiers, humains, culturels). Exemple 2 : une région transfrontalière active groupant le Sud du Brésil, l'Uruguay et le Paraguay.
  7. 7. III- De forts déséquilibres territoriaux : A- A l'échelle nationale :  Déséquilibres entre les régions centrales concentrant les richesses et les fonctions de commandements à des régions périphériques dépendantes et moins riches. Exemple 1 : EU : Nord-est cœur de la puissance (fonctions de commandements avec les FTM/bourses/siège de l'ONU et FMI, Mégalopolis, 40% de la population et de la production industrielle) ou la Californie (siège sociaux, cinéma, universités, Silicon Valley) contre la Sun Belt attractive (héliotropisme)et en forte croissance (activités industrielles de pointes), les grandes plaines (agriculture et gaz de schiste) avec une faible densité de population et l'Ouest montagneux, l'Alaska et les îles Hawai en marge. Exemple 2 : Brésil : Sudeste région centrale et motrice (70% productions industrielles) polarisé par Sao Paulo capital économique et Rio de Janeiro touristique contre le Sud intégré et repose sur l'agriculture, le Nordeste en retard de développement et pauvre, le Centre-Ouest périphérie dynamique et agricole (soja, café et élevage bovin), et l'Amazonie périphérie en cours d'intégration mais elle est mise en danger par la déforestation. B- A l'échelle locale, des disparités intra-urbaines :  A l'échelle des villes, des quartiers biens connectés aux échanges mondiaux s'opposent à des quartiers restés à l'écart. Exemple 1 : des formes urbaines proches se retrouvent au Brésil et aux EU comme les CBD, les quartiers centraux pour population aisées, des quartiers marginalisés pour les populations pauvres (bidonvilles, favela, au quartiers centraux délaissés et les quartiers privatisés et fermés pour les populations très aisées dans des enceintes sécurisées. Conclusion :  (Bilan)  (ouverture)
  8. 8. Etats-Unis Brésil, dynamiques territoriales Introduction (accroche) Actuellement, les Etats-Unis et le Brésil sont respectivement la 1ere et la 6e puissances économiques mondiales. Ceci s’explique en partie par la mise en valeur performante de territoires aux ressources immenses et à par leur adaptation à la mondialisation. (analyse du sujet) En effet les Etats-Unis et le Brésil connaissent tous deux des dynamiques territoriales comparables. (définitions de dynamiques territoriales et de mondialisation) (application aux Etats-Unis et au Brésil) Le Brésil et les Etats-Unis connaissent des dynamiques territoriales comparables. La mise en valeur pionnière de leur territoire et leur forte insertion dans la mondialisation permettent cette étude comparative et pluriscalaire. (problématique) Quelles dynamiques territoriales sont à l’œuvre aux Etats-Unis et au Brésil, deux puissances mondiales ? I) Deux Etats-continents A) Des territoires immenses : des territoires contraignants ? Etats-Unis et Brésil : tout deux un territoire immense contraintes de maîtrise du territoire mais aussi atouts indéniables.  Exemple 1 : Etats-Unis : 9,8 millions de km², Brésil : 8,5 millions de km²  Exemple 2 : aménagement des infrastructures de transports. Etats-Unis : vaste système de transport, maillage très serré du territoire, avion très utilisé. Brésil : maillage moins performant. B) Des territoires mis en valeurs par les fronts pionniers Mise en valeur de ces deux pays dès le XVIIe par des fronts pionniers (=processus d’appropriation d’un territoire considéré comme « vierge » à des fins de mise en valeur ou de peuplement).  Exemple : La dynamique des fronts pionniers a disparu aux Etats-Unis mais se poursuit toujours au Brésil, et se traduit en Amazonie par une importante déforestation C) Des territoires agricoles productifs Volonté des deux pays de maîtriser l’immensité spatiale. L’agrobusiness est un facteur d’organisation des territoires étatsunien et brésilien.  Exemple : modèle agricole intensif et productiviste : deux greniers à céréales de la planète, deux plus grands producteurs d’agrocarburants du monde, s’appuient sur une forte mécanisation et des innovations technologiques et numériques, deux premiers exportateurs mondiaux, se livrent une concurrence féroce. II) Des dynamiques territoriales similaires liées à la mondialisation A) Une forte littoralisation Dans les deux Etats, les hommes et les activités se concentrent dans les régions littorales.  Exemple 1 : les régions littorales sont plus attractives économiquement. Etats-Unis : Californie (Pacifique) et Nord-Est (Atlantique), Brésil : Sudeste (Atlantique)
  9. 9.  Exemple 2 : la proportion de la population vivant dans les régions littorales est très élevée : 2/3 aux Etats-Unis, 4/5 aux Brésil B) Une métropolisation croissante La 2e dynamique territoriale est la métropolisation.  Exemple 1 : la métropolisation s’exerce à différents niveaux. New York, Los Angeles, Washington et Chicago pour les Etats-Unis, Sao Paulo pour le Brésil sont des métropoles de niveau mondial. Rio de Janeiro ou Brasilia pour le Brésil, ou Las Vegas, Miami, San Francisco, Phoenix, Seattle, Dallas pour les Etats-Unis, exercent leur polarité surtout à l’échelle régionale, leur dynamisme vient surtout des migrations intérieures.  Exemple 2 : la métropolisation a tendance à faire converger les modèles urbains brésiliens et étatsuniens. Les villes brésiliennes ressemblent de plus en plus à des villes étatsuniennes. C) Des dynamiques transfrontalières 3e dynamique territoriale : développement des interfaces transfrontalières permis par les organisations de coopération économique régionale, créées pour favoriser le libre-échange entre les Etats (ALENA et MERCOSUR).  Exemple 1 : frontière active entre le Mexique et les Etats-Unis : flux de marchandises, financiers, humains, culturels, illégaux.  Exemple 2 : région transfrontalière active groupant le Sud du Brésil, l’Uruguay et le Paraguay. Les flux commerciaux y sont en plein essor.
  10. 10. III) De forts déséquilibres territoriaux A) A l’échelle nationale Les déséquilibres territoriaux opposent des régions centrales concentrant richesse et fonctions de commandement à des régions périphériques moins riches et dépendantes, intégrées ou en marge. B) A l’échelle locale, des disparités intra-urbaines A l’échelle des villes, on constate des disparités territoriales fortes : forte ségrégation socio- spatiale, des quartiers bien connectés aux échanges mondiaux s’opposent à des quartiers restés à l’écart.  Exemple : des formes urbaines proches se retrouvent au Brésil et aux Etats- Unis : le CBD, des quartiers centraux pour populations aisées, des quartiers marginalisés pour les populations pauvres, des quartiers fermés pour les populations très aisées. Conclusion (bilan) En conclusion, les dynamiques territoriales du Brésil et des Etats-Unis sont en de nombreux points comparables. Leur immensité a davantage été un atout qu’une contrainte en leur fournissant des potentialités largement exploitées par la logique des fronts pionniers, même si la maîtrise est davantage poussée aux Etats-Unis qu’au Brésil. Ils connaissent tous deux des dynamiques liées à leur forte insertion dans la mondialisation, plus aux Etats-Unis qu’au Brésil. Mais celle-ci accroît dans le même temps des déséquilibres territoriaux à plusieurs échelles. (ouverture) En somme, ces dynamiques territoriales de même nature mais à des niveaux différenciés reflètent les contrastes entre une puissance globale et une puissance émergente en concurrence directe.
  11. 11. États-Unis – Brésil, dynamiques territoriales Introduction – États-Unis et Brésil = 1ere et 6e puissances économiques mondiales – dynamiques territoriales : mutations d'un territoire affectant son organisation, aujourd'hui commandé par la mondialisation – mondialisation : ensemble des processus d'intégration et d'interdépendance des lieux, des territoires, des économies et des sociétés humaines à l'échelle mondiale. – Étude comparative États-Unis/Brésil et pluriscalaire – Quelles dynamiques territoriales sont à l’œuvre aux États-Unis et au Brésil, deux puissances mondiales ? I – Deux Sous-continents A) Des territoires immenses : des territoires contraignants ? => fortes contraintes de maîtrise du territoire États-Unis : territoire de la France x17 / Brésil : x15 aménagement des infrastructures de transport : États-Unis : maillage serré et performant, utilisation de l'avion / Brésil : développé au Sudeste avec une des gares routières les plus fréquentés au monde à Sao Paulo, mais Nordeste moins bien desservie. => atouts : abondance des ressources naturelles, disponibilité des surfaces cultivables B) Des territoires mis en valeur par des fronts pionniers front pionnier : processus d'appropriation d'un territoire considéré comme vierge à des fins de mise en valeur agricole, minière, de peuplement. États-Unis : conquête de l'Ouest terminée / Brésil : en cours par la déforestation de l'Amazonie, offre de 100ha par l’État aux paysans, souvent originaire du Nordeste pauvre. C) Des territoires agricoles productifs modèle intensif et productiviste aux États-Unis et au Brésil: « grenier à céréales de la planète », grands producteurs d'agrocarburant, forte mécanisation, 1er exportateurs mondiaux, concurrence entre les 2. II- Des dynamiques similaires liées à la mondialisation A) Une forte littoralisation littoralisation : concentration des hommes et des activités dans les régions littorales => attractivité économique des régions littorales États-Unis : Californie et Nord-Est / Brésil : Sudeste => proportion de la population vivant dans les régions littorales élevée États-Unis : 2/3 / Brésil : 4/5 B) Une métropolisation croissante métropolisation : concentration des hommes et des activités de commandement au sein d'ensemble urbains de grande taille et qui rayonne sur une région + ou – large => métropoles de rang mondiale États-Unis : New-York, Washington, Chicago / Brésil : Sao Paulo mais aussi régionale commandement politique : Brasilia, scientifique : Seattle, San Francisco, touristique : Miami, Las Vegas, Rio de Janeiro => ressemblance croissante des modèles urbains brésilien et étatsunien : autour d'un CBD qui concentre les fonctions de commandement, étalement urbain dû aux migrations intérieures C) Des dynamiques transfrontalières développement des interfaces frontalières permis par les organisations de coopération économique régionale créées pour favoriser le libre-échange : ALENA = États-Unis+Canada+Mexique et MERCOSUR = Brésil+autre États d'Amérique du Sud États-Unis : frontière avec le Mexique active malgré le mur anti-migrants traversée de flux légaux ou illégaux de marchandises, financiers, humains, culturels / Brésil : frontière avec le ¨Paraguay et l'Uruguay active, mais processus d'intégration – poussé III- De forts déséquilibres territoriaux A) A l'échelle nationale opposition entre les régions centrales concentrant richesses et fonctions de commandement et les régions périphériques dépendantes, intégrées ou en marge États-Unis : - régions centrales et motrices : Nord-Est = centre de la puissance (siège des FTN, bourses, siège de l'ONU, du FMI et de la Banque mondiale, mégalopolis)
  12. 12. Californie = centre de puissance concurrent (métropoles puissantes, production de cinéma, silicon valley) - régions périphériques : Sun Belt attractive et en forte croissance (activités industrielles de pointe, héliotropisme, région transfrontalière avec le Mexique) Grandes Plaines (économie basée sur l'agriculture, le gaz de schiste) Ouest montagneux, Alaska, Hawaï :en marge Brésil : - région centrale et motrice : Sudeste (70% de la production industrielle du pays), triangle industriel formé par Sao Paulo, Rio de Janeiro et Belo Horizonte - régions périphériques : Sud intégré (agriculture productiviste et exportatrice) Nordeste en retard de développement (pauvreté, analphabétisme le + élevé, migration des paysans face aux sécheresse dans les favelas au Sud et Sudeste ou vers le front pionnier) Centre-Ouest dynamique (développement agricole, Brasilia capitale politique) Amazonie en cours d'intégration mise en valeur par l'avancement du front pionnier, mais en danger par une déforestation sauvage B) A l'échelle locale ségrégation socio-spatiale qui renforce le processus de mondialisation en intégrant certains quartiers et en excluant d'autres organisation urbaine semblable aux États-Unis et au Brésil : CBD concentrant les richesses et les fonctions de commandement, quartiers centraux pour population aisée proche du centre au Brésil et en banlieues lointaines aux États-Unis, quartiers marginalisé pour les populations pauvres bidonvilles au Brésil et quartier délaissés aux États- Unis, quartiers fermés pour population très aisée gated communities aux États-Unis et condominios fechados au Brésil. Conclusion dynamiques territoriales au États-Unis et au Brésil comparables : – immensité du territoire qui est davantage un atout qu'une contrainte – forte intégration dans la mondialisation ( + aux États-Unis qu'au Brésil) – accroissement des déséquilibres territoriaux à plusieurs échelles dynamiques de même nature, mais à des niveaux différenciés car les États-Unis sont une puissance globale alors que le Brésil est une puissance émergente en concurrence directe
  13. 13. Etats-Unis Brésil, dynamiques territoriales Introduction (accroche) Actuellement, les Etats-Unis et le Brésil sont respectivement la 1ere et la 6e puissances économiques mondiales. Ceci s’explique en partie par la mise en valeur performante de territoires aux ressources immenses et à par leur adaptation à la mondialisation. (analyse du sujet) En effet les Etats-Unis et le Brésil connaissent tous deux des dynamiques territoriales comparables. (définitions de dynamiques territoriales et de mondialisation) (application aux Etats-Unis et au Brésil) Le Brésil et les Etats-Unis connaissent des dynamiques territoriales comparables. La mise en valeur pionnière de leur territoire et leur forte insertion dans la mondialisation permettent cette étude comparative et pluriscalaire. (problématique) Quelles dynamiques territoriales sont à l’œuvre aux Etats-Unis et au Brésil, deux puissances mondiales ? I) Deux Etats-continents A) Des territoires immenses : des territoires contraignants ? Etats-Unis et Brésil : tout deux un territoire immense contraintes de maîtrise du territoire mais aussi atouts indéniables.  Exemple 1 : Etats-Unis : 9,8 millions de km², Brésil : 8,5 millions de km²  Exemple 2 : aménagement des infrastructures de transports. Etats-Unis : vaste système de transport, maillage très serré du territoire, avion très utilisé. Brésil : maillage moins performant. B) Des territoires mis en valeurs par les fronts pionniers Mise en valeur de ces deux pays dès le XVIIe par des fronts pionniers (=processus d’appropriation d’un territoire considéré comme « vierge » à des fins de mise en valeur ou de peuplement).  Exemple : La dynamique des fronts pionniers a disparu aux Etats-Unis mais se poursuit toujours au Brésil, et se traduit en Amazonie par une importante déforestation C) Des territoires agricoles productifs Volonté des deux pays de maîtriser l’immensité spatiale. L’agrobusiness est un facteur d’organisation des territoires étatsunien et brésilien.  Exemple : modèle agricole intensif et productiviste : deux greniers à céréales de la planète, deux plus grands producteurs d’agrocarburants du monde, s’appuient sur une forte mécanisation et des innovations technologiques et numériques, deux premiers exportateurs mondiaux, se livrent une concurrence féroce. II) Des dynamiques territoriales similaires liées à la mondialisation A) Une forte littoralisation Dans les deux Etats, les hommes et les activités se concentrent dans les régions littorales.  Exemple 1 : les régions littorales sont plus attractives économiquement. Etats-Unis : Californie (Pacifique) et Nord-Est (Atlantique), Brésil : Sudeste (Atlantique)
  14. 14.  Exemple 2 : la proportion de la population vivant dans les régions littorales est très élevée : 2/3 aux Etats-Unis, 4/5 aux Brésil B) Une métropolisation croissante La 2e dynamique territoriale est la métropolisation.  Exemple 1 : la métropolisation s’exerce à différents niveaux. New York, Los Angeles, Washington et Chicago pour les Etats-Unis, Sao Paulo pour le Brésil sont des métropoles de niveau mondial. Rio de Janeiro ou Brasilia pour le Brésil, ou Las Vegas, Miami, San Francisco, Phoenix, Seattle, Dallas pour les Etats-Unis, exercent leur polarité surtout à l’échelle régionale, leur dynamisme vient surtout des migrations intérieures.  Exemple 2 : la métropolisation a tendance à faire converger les modèles urbains brésiliens et étatsuniens. Les villes brésiliennes ressemblent de plus en plus à des villes étatsuniennes. C) Des dynamiques transfrontalières 3e dynamique territoriale : développement des interfaces transfrontalières permis par les organisations de coopération économique régionale, créées pour favoriser le libre-échange entre les Etats (ALENA et MERCOSUR).  Exemple 1 : frontière active entre le Mexique et les Etats-Unis : flux de marchandises, financiers, humains, culturels, illégaux.  Exemple 2 : région transfrontalière active groupant le Sud du Brésil, l’Uruguay et le Paraguay. Les flux commerciaux y sont en plein essor.
  15. 15. III) De forts déséquilibres territoriaux A) A l’échelle nationale Les déséquilibres territoriaux opposent des régions centrales concentrant richesse et fonctions de commandement à des régions périphériques moins riches et dépendantes, intégrées ou en marge. B) A l’échelle locale, des disparités intra-urbaines A l’échelle des villes, on constate des disparités territoriales fortes : forte ségrégation socio- spatiale, des quartiers bien connectés aux échanges mondiaux s’opposent à des quartiers restés à l’écart.  Exemple : des formes urbaines proches se retrouvent au Brésil et aux Etats- Unis : le CBD, des quartiers centraux pour populations aisées, des quartiers marginalisés pour les populations pauvres, des quartiers fermés pour les populations très aisées. Conclusion (bilan) En conclusion, les dynamiques territoriales du Brésil et des Etats-Unis sont en de nombreux points comparables. Leur immensité a davantage été un atout qu’une contrainte en leur fournissant des potentialités largement exploitées par la logique des fronts pionniers, même si la maîtrise est davantage poussée aux Etats-Unis qu’au Brésil. Ils connaissent tous deux des dynamiques liées à leur forte insertion dans la mondialisation, plus aux Etats-Unis qu’au Brésil. Mais celle-ci accroît dans le même temps des déséquilibres territoriaux à plusieurs échelles. (ouverture) En somme, ces dynamiques territoriales de même nature mais à des niveaux différenciés reflètent les contrastes entre une puissance globale et une puissance émergente en concurrence directe.
  16. 16. États-Unis-Brésil : dynamiques territoriales. Introduction : Accroche : - États-Unis et Brésil sont respectivement la 1ère et la 6ème puissance économique mondiale. - Ils mettent en valeur leurs territoires aux ressources immenses et s’adaptent à la mondialisation. Analyse : - Ils connaissent des dynamiques territoriales se définissant comme les évolutions, mutations d’un territoire affectant son organisation. Aujourd’hui, la mondialisation est le phénomène majeur commandant les dynamiques territoriales (Définition de mondialisation…). - États-Unis et Brésil ont des dynamiques territoriales comparables. La mise en valeur pionnière de leur territoire et leur forte insertion dans la mondialisation permettent cette étude comparative et pluriscalaire. Pb : Quelles dynamiques territoriales sont à l’œuvre aux États-Unis et au Brésil, deux puissances mondiales ? Annonce du plan I- Deux Etats-continents A- Territoires immenses : territoires contraignants ? - États-Unis et Brésil ont tous deux un territoire immense : - contraintes de maitrise du territoire, - MAIS atouts indéniables comme l’abondance des ressources, de grandes surfaces cultivables… Ex. : Superficie États-Unis : 9,8 millions de km² (17 fois la superficie de la France métropolitaine) ; Superficie Brésil : 8,5 millions de km² (15 fois la superficie de la France métropolitaine). B- Territoires mis en valeur par leurs fronts pionniers. - Ils ont été mis en valeur dès le XVIIe par des fronts pionniers (processus d’appropriation d’un territoire considéré comme « vierge » à des fins de mise en valeur ou de peuplement). - Le territoire a été mis en valeur à partir du littoral atlantique et ses ressources naturelles ont été exploitées (en s’appuyant sur l’esclavage et les cultures de canne à sucre, coton..). Ex. : Amazonie  front pionnier : forte déforestation (but : mise en valeur agricole et de peuplement) à partir du Rondônia jusqu’à l’embouchure de l’Amazone. Paysans qui s’y installent reçoivent 100ha de terres de l’État. C- Territoires agricoles productifs. - Mise en valeur de leurs territoires agricoles relève d’une histoire ancienne et d’une volonté de maitriser l’immensité spatiale. - Aujourd’hui, l’agrobusiness est un facteur d’organisation de leurs territoires. Ex. : Modèle agricole intensif et productiviste : deux greniers à céréales, grands producteurs d’agrocarburants du monde, premiers exportateurs mondiaux, s’appuient sur une forte mécanisation et innovations technologiques et numériques. II- Dynamiques territoriales similaires liées à la mondialisation. A- Forte littoralisation. - Dans les 2 États, Hommes et activités se concentrent dans les régions littorales. - Phénomène dû à leur forte insertion dans la mondialisation et à leur histoire d’ouverture maritime. Ex. : Régions littorales sont les plus attractives économiquement : États-Unis  Californie + côte ouest ouverte sur l’Atlantique. Brésil  Sudeste ouvert sur l’Atlantique et concentre les principaux ports du pays.
  17. 17. B- Métropolisation croissante. - Métropolisation est la 2ème dynamique territoriale. - Métropolisation : concentration des Hommes et activités de commandement au sein d’ensembles urbains de grande taille et qui rayonne sur une région plus ou moins large. Ex. : Métropolisation s’exerce à différents niveaux : New York, Los Angeles, Washington, Chicago pour les États-Unis ; Sao Paulo pour le Brésil sont des métropoles de niveau mondial. MAIS Rio de Janeiro (tourisme) ou Brasilia (politique) pour le Brésil ; Las Vegas (touristique), San Francisco et Seattle (scientifique) pour les États-Unis connaissent aussi la métropolisation. La polarisation s’exerce surtout à l’échelle régionale. C- Dynamiques transfrontalières. - 3ème dynamique territoriale : développement des interfaces transfrontalières grâce aux organisations de coopération éco. régionales favorisant le libre-échange entre les États. - ALENA et MERCOSUR sont les plus efficaces. - Frontières sont devenues des interfaces transfrontalières dynamiques. Ex. : Frontière entre États-Unis et Brésil active malgré le mur antimigrant. Différents flux la traversent : flux de marchandises, financiers, humains, culturels. Ces flux peuvent être légaux et illégaux. III- Forts déséquilibres territoriaux. A- Échelle nationale. - Déséquilibres territoriaux opposent des régions centrales concentrant richesses et fonctions de commandement à des régions périphériques moins riches et dépendantes, intégrées ou en marge. Ex. : États-Unis : Régions centrales et motrices : Nord-est, centre de la puissance (fonctions de commandement, mégalopolis, 40 % de la pop. et prod. industrielle), Californie, centre de puissance concurrent (métropoles puissantes : Los Angeles, San Francisco). Régions périphériques : Sun Belt (attractive, en forte croissance, activités industrielles de pointe, dynamisée par la région transfrontalière, héliotropisme important), Grandes Plaines (agriculture, gaz de schiste, densité de pop. faible, grenier à blé), Ouest montagneux, Alaska, Hawaï (régions en marge, vides, ressources énergétiques, attractivité touristique). Brésil : Région centrale et motrice : Sudeste (70 % de la prod. industrielle, polarisée par Sao Paulo capitale éco., dessine un triangle avec Rio de J. et Belo Horizonte concentrant beaucoup de richesses, région transfrontalière active avec l’Uruguay et le Paraguay). Régions périphériques : Sud (intégré, agriculture productiviste et exportatrice), Nordeste (en retard de dév. Pauvreté élevée, analphabétisme au plus haut, malgré pôles urbains Recife, Salvador = tourisme), Centre-Ouest (région, dynamique, agriculture, front pionnier, Brasilia capitale politique), Amazonie (forêt dense, front pionnier, mise en danger par la déforestation, parcs naturels non respectés…). B- Échelle locale, disparités intra-urbaines. - À l’échelle des villes, on constate des disparités territoriales fortes. - Forte ségrégation sociospatiale renforçant le processus de la mondialisation en intégrant certains espaces et en excluant d’autres : quartiers bien connectés aux échanges mondiaux s’opposent aux quartiers restés à l’écart. Ex. : Formes urbaines proches se retrouvent au Brésil et aux États-Unis : CBD (richesses et fonctions de commandement), quartiers centraux pour pop. aisées, quartiers marginalisés pour les pop. pauvres (bidonvilles, quartiers délaissés), quartiers fermés pour pop. très aisées (quartiers privatisés fermés dits gated communities et condominios fechados). Conclusion : résumer les parties et faire une ouverture. Fonctions de commandement et innovations économiques. Fonctions politiques. Fonctions culturelles. Principaux réseaux de communication. Polarisation : influence et attraction sur l’espace dominé. Schéma sur la métropolisation à intégrer dans la partie II-B-

×