Se ha denunciado esta presentación.
Utilizamos tu perfil de LinkedIn y tus datos de actividad para personalizar los anuncios y mostrarte publicidad más relevante. Puedes cambiar tus preferencias de publicidad en cualquier momento.

Crème solaire et nanoparticules

1.356 visualizaciones

Publicado el

Les risques associés aux crèmes solaires et les nanoparticules

Publicado en: Salud y medicina
  • Sé el primero en comentar

Crème solaire et nanoparticules

  1. 1. Crème solaire et nanoparticules Yves
  2. 2. Les crèmes solaires  Effets délétères sur l’homme et l’environnement MAIS  Gros budget publicitaire des fabricants de cosmétiques  La presse féminine ne relaye pas le résultat des recherches.
  3. 3. La crème solaire idéale n’existe pas  Plusieurs de leurs ingrédients s'avèrent plus que néfastes tant pour l'environnement que pour la santé  Risques de cancers, dont cutanés - un comble - et des atteintes de la reproduction sur plusieurs générations.
  4. 4. Composition des crèmes solaires
  5. 5. Trois types de protection solaire  Les filtres chimiques  Les écrans minéraux  Les écrans organiques
  6. 6. Les filtres chimiques
  7. 7. Les écrans minéraux
  8. 8. Les écrans organiques
  9. 9. Les filtres chimiques  Dans les années 2000, un docteur en chimie biologie de Zurich a mis en évidence que 5 des 6 filtres solaires chimiques augmentent la prolifération de cellules cancéreuses du sein (Cellules humaines sensibles aux œstrogènes) même a des concentrations relativement faibles.
  10. 10. Les filtres chimiques  Etude suivante sur 9 filtres solaires: ◦ L’exposition parentale a des effets sur la descendance (Affecte le développement hormonal et modifie l’expression des gènes). ◦ Désordre de la Tyroïde et de certaines régions du cerveau impliquées dans le contrôle des gonades et du comportement sexuel.
  11. 11. Enquête auprès de 52 femmes de la maternité de Bâle  Trace de filtres chimiques dans 85% de lait prélevé.  Et nombreux autres produits chimiques… Le lait maternel humain serait refusé par les autorités compétentes s’il était en vente dans les rayons de supermarché !
  12. 12. L’industrie cosmétique utilise à elle seule 10 000 substances chimiques
  13. 13. Les filtres chimiques On retrouve ces filtres chimiques dans:  Le lait  Le sang  Les urines  Les eaux de rivière  Les eaux des océans
  14. 14. Résumé de la situation  Risques de cancer  Atteinte de la reproduction  Atteintes transgénérationnelles  Quasi-totalité de la population concernée Risques graves et irréversibles
  15. 15. A tous ces filtres solaires chimiques s’ajoutent les filtres solaires minéraux de tailles nanométriques
  16. 16. Nanoparticule  Diamètre inférieur à 100nm. (Nanomètre)  1mm = 1 000 000 nm  Particularités bien spécifiques  Elles relèvent aussi bien de la physique classique que de la physique quantique
  17. 17.  La taille supérieure à 100 nm n’est pas considérée comme nanomatériau  La démarche d’évaluation des risques reste une démarche « classique »  Certains matériaux dont la taille est supérieure de quelques nanomètres peuvent conserver leurs propriétés nano
  18. 18.  La limite de 100nm n’a pas de fondement scientifique.  Elle a été obtenue par les industriels qui peuvent ainsi fabriquer une particule un peu plus grande qui garde ses propriétés nano mais échappe à toute réglementation et déclaration.
  19. 19. A notre insu… Nous mangeons déjà sans le savoir:  Chocolat et bonbons aux nanoparticules de dioxyde de titane (cachées sous le code E171)  Ketchup au dioxyde de silicium  Salades lavées au nanoargent… Tout sans autorisation officielle et sans recul sur les effets toxicologiques
  20. 20. Depuis 1990  Minéraux de taille nanométrique introduits dans les crèmes solaires  Oxyde de titane TIO2  Oxyde de zinc ZnO TIO2 ZnO
  21. 21. Les nanos s’infiltrent jusqu’au derme  Utilisées plusieurs fois par jour.  Parfois par heure  On étale bien consciencieusement  On frotte !  Tous les cm/2 de peau  Sur des peaux lésées, fragilisées par des coups de soleil…  Effets toxiques sur les différentes couches cellulaires
  22. 22. Divers passages dans la peau
  23. 23. Etude en 2010 Sur 5 jours d’application:  Augmentation significative des taux en zinc dans le sang et les urines.  Le taux dans le sang continue à augmenter au-delà de 5 jours Que penser d’une application sur 3 ou 4 semaines de vacances dont 3 ou 4 jours de coups de soleil ?
  24. 24. Etude en 2011  Exposition aux nanoparticules de dioxyde de titane:  Accumulation dans les cellules endothéliales  Rupture de la barrière hématoencéphalique  Inflammation cérébrovasculaire  Diminution de la protéine P- glycoprotéine qui élimine les toxines du cerveau.
  25. 25. Etude sur des truites  L’oxyde de titane est toxique pour un vertébré vivant  Mort de cellules nerveuses cérébrales ainsi que vacuoles dans certaines zones cervicales des poissons
  26. 26. Rapport de taille  Diamètre du dioxyde de titane entre 10 et 50 nanomètres  Taille d’une cellule entre 10 et 11 micromètres.  Noyau de la cellule entre 5 et 7 micromètres. Le dioxyde de titane peut léser l’ADN (2 nanomètres) soit par percussion, soit par attraction électrostatique.
  27. 27.  Nanoparticule d'oxyde de zinc intégrée à une crème solaire en tant que filtre UV
  28. 28. Dimension d’une nano particule  De par sa taille une nanoparticule multiplie la surface de contact avec le milieu où elle se trouve, ce qui intensifie les échanges physicochimiques
  29. 29.  4000 à 6000 tonnes de protection solaire sont relarguées chaque année  Malgré les milliards de lotions vendues progression constante du nombre de cancers de la peau.
  30. 30. Chlore + nanos = bobo  L’eau chlorée des piscines élimine l’enrobage des nanoparticules de dioxyde de titane entrainant la formation de radicaux hydroxyles, les plus dangereux des radicaux libres. (Etude 2012)
  31. 31. Un signe qui ne trompe pas  La Loyd’s, l’assureur des assureurs place les nanotechnologies au même rang que les catastrophes climatiques, les jugeant difficilement assurables au plan sanitaire et environnemental.
  32. 32. Dioxyde de titane L’amiante des prochaines décennies…

×