Se ha denunciado esta presentación.
Utilizamos tu perfil de LinkedIn y tus datos de actividad para personalizar los anuncios y mostrarte publicidad más relevante. Puedes cambiar tus preferencias de publicidad en cualquier momento.

Les nouvelles normes de catalogage en bibliothèque : l'alimentation future de votre catalogue

2.925 visualizaciones

Publicado el

Support de la formation donnée au CNFPT La Réunion les 19 et 20 octobre 2017.

Publicado en: Educación
  • Sé el primero en comentar

Les nouvelles normes de catalogage en bibliothèque : l'alimentation future de votre catalogue

  1. 1. LES NOUVELLES NORMES DE CATALOGAGE EN BIBLIOTHEQUE : L'ALIMENTATION FUTURE DE VOTRE CATALOGUE CNFPT La Réunion 19 et 20 octobre 2017 Anne-Gaëlle GAUDION
  2. 2. Diaporama mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 2.0 France LES NOUVELLES NORMES DE CATALOGAGE EN BIBLIOTHEQUE : L'ALIMENTATION FUTURE DE VOTRE CATALOGUE 1. Web de données / web sémantique 2. Le modèle FRBR 3. Le code de catalogage RDA 4. Contexte de la publication progressive du code RDA-FR
  3. 3. Source Flickr : http://www.fickr.com/photos/yourdon/3475417696 CC BY-SA La recherche d'information aujourd'hui
  4. 4. Source : Sylvain Machefert
  5. 5. Où sont les bibliothèques ?
  6. 6. Où sont les bibliothèques ?
  7. 7. source : étude OCLC sur la Perception des bibliothèques (pdf) entre 2005 et 2010
  8. 8. 3 usagers sur 4 n’utilisent pas le catalogue en bibliothèque de lecture publique Image:ChristopheRobertcc-by
  9. 9. Constats : → Le catalogue de la bibliothèque ? = le grand absent sur le Web → Les usagers et les internautes ont l’habitude d’interroger les moteurs de recherche qui proposent une recherche plus intuitive que nos catalogues. → Pour une seule œuvre, nos catalogues apportent toujours une multitude de notices. → Les usagers ne recherchent pas forcément un ouvrage mais aussi des informations, des références…
  10. 10. Constats : La recherche d’information, aujourd’hui, pour beaucoup de gens, c’est le Web... MAIS → le Web ne parle pas MARC → le Web a ses propres normes → le Web ne fréquente pas les fournisseurs de SIGB → le Web concerne tout le monde → le Web suit son évolution propre... ...vers le Web sémantique
  11. 11. Diaporama mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 2.0 France LES NOUVELLES NORMES DE CATALOGAGE EN BIBLIOTHEQUE : L'ALIMENTATION FUTURE DE VOTRE CATALOGUE 1. Web de données / web sémantique 2. Le modèle FRBR 3. Le code de catalogage RDA 4. Contexte de la publication progressive du code RDA-FR
  12. 12. Le web de données, c'est quoi ? « Un Web constitué de données accessibles, structurées, dans un format non-propriétaire, identifiées et liées entre elles sémantiquement. » Un web « dans lequel on donne à une information un sens bien défini pour permettre aux ordinateurs et aux gens de travailler en coopération ». (Définitions de Tim Berners-Lee dès 1999) Objectif : mettre à disposition des données en utilisant des techniques standardisées qui garantissent l’interopérabilité (utilisabilité dans des contextes et avec des systèmes différents sans restriction de conditions d’accès ou de mise en œuvre). Le web de données
  13. 13. World Wide Web : toile d'araignée de serveurs d'informations reliés les uns aux autres par :  des liens physiques (le réseau matériel)  des liens logiques (les liens hypertextes) Architecture du Web = les standards définissant l’infrastructure technologique L'architecture du web Le W3C (World Wide Web Consortium) est une communauté internationale qui s’occupe de la standardisation de l’architecture du Web en développant des standards ouverts pour assurer la croissance à long terme du web.
  14. 14. L'architecture du web http://www.w3c.fr/
  15. 15. 112.76.221.100 212.85.150.134 195.89.150.104 123.34.137.187 htp://www.archivesnatonales.culture.gouv.fr htp://www.bnf.fr htp://www.louvre.fr htp://fr.wikipedia.org D'internet au web de documents
  16. 16. Quand nous voyons : D'internet au web de documents
  17. 17. la machine voit : D'internet au web de documents
  18. 18. Les 4 composantes du web
  19. 19. URI (Uniform Resource Identifier) : Chaîne de caractères normalisés permettant d'identifier de manière permanente une ressource abstraite ou physique, accessible ou non sur Internet (personne, organisme, lieu, évènement, concept, ...)  URN (Uniform Resource Name) : nom d’une ressource  URL (Uniform Resource Locator) : spécification de l'adresse physique de localisation d'une ressource sur Internet et de la méthode permettant d'y accéder. HTML (Hypertext Markup Language) : Standard défini par le W3C pour la diffusion de documents sur le Web pour pouvoir afficher de l'information à l'aide de balises dont le nombre est limité. Le langage de programmation html est interprété par les navigateurs. Les 4 composantes du web
  20. 20. HTTP (Hypertext Transfer Protocol) Ce protocole, inventé par Tim-Berners Lee au début des années 1990, fonctionne sur le principe "requête-réponse". En prenant un exemple commun, de communication entre un navigateur web (le client) et un serveur web, la communication se déroule ainsi : Les 4 composantes du web
  21. 21. = extension du Web permettant de relier non pas des documents (pages HTML) mais les données elles- mêmes, et de les rendre exploitables par des machines. Le web de données Source : Tim Berners-Lee
  22. 22. Le web de données repose sur les mêmes technologies de base :  URI : nommage des ressources  HTTP : transfert des données Mais :  Evolution du langage de balisage : il ne s’agit plus d‘échanger des documents destinés à être immédiatement visualisés mais des données structurées  XML (eXtensible Markup Language)  Construction du Web de données liées grâce au langage RDF Le web de données
  23. 23. 1Q84, roman http://fr.wikipedia.org/wiki/Kinkaku-ji Ballade de l’impossible, roman http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/5/54/Japan_pitch_ accent_map.png Le web de données Le web de données, une interopérabilité fondée sur des liens Pavillon d’or, Kyoto
  24. 24. http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/5/54/Japan_pitch_ accent_map.png http://fr.wikipedia.org/wiki/Kinkaku-ji htp://data.bnf.fr/ark:/12148/cb12206638k#foaf:Person htp://www.wikidata.org/entty/Q208971 htps://www.wikidata.org/wiki/Q751348 htp://www.geonames.org/1857910 htps://www.wikidata.org/wiki/Q270983 1Q84, roman Ballade de l’impossible, roman Le web de données des URI pour identifier chaque élément Pavillon d’or, Kyoto
  25. 25. http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/5/54/Japan_pitch_ accent_map.png 1Q84, roman http://fr.wikipedia.org/wiki/Kinkaku-ji Ballade de l’impossible, roman est né à a écrita écrit est situé à htp://data.bnf.fr/ark:/12148/cb12206638k#foaf:Person htp://www.wikidata.org/entty/Q208971 htps://www.wikidata.org/wiki/Q751348 htp://www.geonames.org/1857910 htps://www.wikidata.org/wiki/Q270983 les liaisons/relations ont aussi un sens ... Pavillon d’or, Kyoto Le web de données
  26. 26. http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/5/54/Japan_pitch_ accent_map.png 1Q84, roman http://fr.wikipedia.org/wiki/Kinkaku-ji Ballade de l’impossible, roman htp://purl.org/dc/terms/isPartOf htp://schema.org/birthPlace htp://purl.org/dc/terms/creator htp://data.bnf.fr/ark:/12148/cb12206638k#foaf:Person htp://www.wikidata.org/entty/Q208971 htps://www.wikidata.org/wiki/Q751348 htp://www.geonames.org/1857910 htps://www.wikidata.org/wiki/Q270983 … qui se traduit par des URI Le web de données
  27. 27. URI, qui permettent d'accéder à la définition de leur usage http://dublincore.org/documents/2012/06/14/dcmi-terms/?v=terms#creator htp://purl.org/dc/terms/creator Le web de données
  28. 28. "1Q84" "Ballade de l’impossible" htp://data.bnf.fr/ark:/12148/cb12206638k#foaf:Person htp://www.wikidata.org/entty/Q208971 htps://www.wikidata.org/wiki/Q751348 htp://www.geonames.org/1857910 htps://www.wikidata.org/wiki/Q270983 "Kyoto""Haruki" "Murakami" htp://xmlns.com/foaf/0.1/givenName htp://www.w3.org/2000/01/rdf-schema#label htp://purl.org/dc/terms/ttle et des étiquettes pour les humains htp://schema.org/birthPlace htp://purl.org/dc/terms/creator htp://purl.org/dc/terms/isPartOf htp://purl.org/dc/terms/ttle htp://xmlns.com/foaf/0.1/familyName Le web de données
  29. 29. htp://data.bnf.fr/ark:/12148/cb12206638k#foaf:Person htp://www.geonames.org/1857910 sujet verbe complément htp://data.bnf.fr/ark:/12148/cb12206638k#foaf:Person "Murakami" htp://schema.org/birthPlace htp://xmlns.com/foaf/0.1/familyName Le web de données
  30. 30. htp://data.bnf.fr/ark:/12148/cb12206638k#foaf:Person htp://www.geonames.org/1857910 sujet verbe complément htp://data.bnf.fr/ark:/12148/cb12206638k#foaf:Person "Murakami" htp://schema.org/birthPlace htp://xmlns.com/foaf/0.1/familyName URI URI URI ou chaîne de caractères Le web de données
  31. 31. Web de données : possibilité de relier et d’échanger des données disponibles en ligne et facilement réutilisables dans de nombreux contextes (Open Data / Linked Data). Objectif : promouvoir une vision du web comme base de données globale Web sémantique : possibilité d’échanger les schémas des données et la sémantique associée. Objectif : permettre aux machines de comprendre la sémantique, la signification de l’information sur le Web Web de données / Web sémantique
  32. 32. → Repenser la structuration de nos catalogues pour qu’ils soient interrogeables par un moteur de recherche. → Comprendre comment les machines traitent les informations et les données pour adapter nos catalogues et fournir des données structurées qui pourront être traitées de façon automatique par les machines. → Rendre les contenus compréhensibles par les machines et permettre aux machines d’identifier la nature des contenus sans ambiguïté. → Exprimer le sens des données contenues dans les catalogues. Les enjeux du web de données en bibliothèque
  33. 33. Pour atteindre ces objectifs, il faut : → Identifier les données → Analyser ces données du point de vue de leur fonction pour les différents usages potentiels → Construire un réseau de relations entre ces données De quel outil disposons-nous pour analyser les relations entre les données au sein des catalogues de bibliothèques ? Les enjeux du web de données en bibliothèque
  34. 34. Comment y arriver ? → des données structurées → des vocabulaires normalisés  éléments de métadonnées  listes de valeurs → des identifiants pérennes (URI)  pour désigner les ressources  pour exprimer les relations entre les données → une syntaxe normalisée : RDF RDF = Resource Description Framework Les enjeux du web de données en bibliothèque
  35. 35. RDF : Ressource Description Framework RDF est un modèle conceptuel « qui permet d’encoder des données pour donner à une machine le moyen de les traiter et de les analyser » (standard proposé en 1999 par le W3C) → langage dans lequel on décrit, représente et relie des données à échanger sur le Web → permet de décrire des ressources simplement : document, personne, objet, événement, etc. Objectif : partager les mêmes métadonnées pour des ressources partagées en utilisant une syntaxe commune. RDF ?
  36. 36. RDF : un modèle conceptuel Principe de base : toute chose peut être décrite avec des phrases minimales composées d’un sujet, d’un verbe et d’un complément = déclaration RDF Une déclaration RDF est composée de 3 éléments = triplet Exemple : Honoré de Balzac a écrit "La Comédie humaine" Sujet : Honoré de Balzac Verbe : a écrit Complément : La Comédie humaine Ressource Prédicat Objet
  37. 37. RDF : le graphe La déclaration est représentée visuellement par un graphe (système de nœuds reliés par des flèches) qui permet de parcourir l'information de lien en lien.
  38. 38. RDF : le graphe Chaque membre du triplet est une ressource qui peut être le sujet ou l’objet d’autres déclarations. On construit ainsi un modèle de graphe.
  39. 39. Le graphe du web de données (2007-2010) Source : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/49/Graphe_Web_des_donn%C3%A9es_depuis_4_ans.png
  40. 40. Le graphe du web de données (2014) Source : Linking Open Data cloud diagram 2014, by Max Schmachtenberg, Christian Bizer, Anja Jentzsch and Richard Cyganiak. http://lod-cloud.net/
  41. 41. Structurer l'information des URI pour désigner les ressources
  42. 42. 200$aGuide des chenilles d'Europe Cet ouvrage a pour titre propre "Guide des chenilles d'Europe" http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42226398b http://iflastandards.info/ns/isbd/elements/P1004 « Guide des chenilles d’Europe » Structurer l'information une syntaxe normalisée
  43. 43. Une syntaxe normalisée Structurer l'information
  44. 44. Pour aller plus loin ... MOOC Web sémantique et Web de données https://www.fun-mooc.fr/courses/course-v1:inria+41002+session03/about
  45. 45. Cours ouvert de Seth van Hooland / Enssib – 17 mars 2016 http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/visionner/66013-le-web-de-donnees-dans-le-contexte-du-patrimoine-culturel Pour aller plus loin ...
  46. 46. Pour aller plus loin ...
  47. 47. Pour aller plus loin ...
  48. 48. Diaporama mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 2.0 France LES NOUVELLES NORMES DE CATALOGAGE EN BIBLIOTHEQUE : L'ALIMENTATION FUTURE DE VOTRE CATALOGUE 1. Web de données / web sémantique 2. Le modèle FRBR 3. Le code de catalogage RDA 4. Contexte de la publication progressive du code RDA-FR
  49. 49. FRBR = Functionnal Requirements for Bibliographics Records FRBR = Fonctionnalités requises des notices bibliographiques FRBR est un modèle conceptuel de données bibliographiques, élaboré par un groupe d'experts de l'IFLA de 1992 à 1997, centré sur les besoins des utilisateurs selon une méthode entité / relation. = description abstraite des « choses » ou entités (et des relations entre ces entités) représentées par des données dans les systèmes d’information. Le modèle FRBR
  50. 50. Pourquoi parle-t-on d'un modèle ? Un modèle décrit de façon abstraire comment sont représentées les données dans une organisation (point de vue d'un métier particulier) dans un système d'information ou une base de données. Un modèle conceptuel donne une représentation conceptuelle du monde (ou d'une partie du monde) en fonction d'un point de vue particulier qui va déterminer un certain nombre de choix. Le modèle FRBR
  51. 51. Les modèles conceptuels sont : - des outils de dialogue et de compréhension entre personnes d'horizons différents (spécialistes d'un domaine) - des outils de dialogue entre réservoirs de données hétérogènes - des outils d'aide à la conception de systèmes - des outils de comparaison, d'échange et de stockage des données - des outils d'intégration au web sémantique / web de données Le modèle FRBR
  52. 52. Ce modèle analyse la notice catalographique comme un ensemble d'informations portant sur 4 aspects distincts du document décrit : → ses caractéristiques individuelles en tant qu'exemplaire, → les caractéristiques de la publication à laquelle il appartient, → les caractéristiques de son contenu intellectuel ou artistique, → les caractéristiques de la création abstraite à laquelle se rattache ce contenu (par exemple : le texte original d'un roman et une traduction de ce roman se rattachent à une même création abstraite). Le modèle FRBR
  53. 53. Des informations sur des exemplaires physiques
  54. 54. Des informations sur un produit éditorial
  55. 55. Des informations sur le contenu de ce produit
  56. 56. Des informations destinées à mettre ce contenu en relation avec d’autres produits éditoriaux au contenu « analogue »
  57. 57. Le modèle FRBR : 3 groupes d'entités
  58. 58. Groupe 1 : produits d’une activité intellectuelle ou artistique nommés ou décrits dans les notices bibliographiques - Œuvre (création intellectuelle ou artistique) - Expression (réalisation d’une œuvre) - Manifestation (matérialisation d’expression(s) d’œuvre(s)) - Item (exemplaire d’une manifestation) Groupe 2 : entités responsables du contenu intellectuel ou artistique, de la production matérielle et de la diffusion, ou de la détention des entités du groupe 1 - Personne - Collectivité - [Famille] (ajout ultérieur) Groupe 3 : entités envisagées comme sujet d'une œuvre - Concept - Objet - Événement - Lieu Le modèle FRBR : 3 groupes d'entités
  59. 59. Le modèle FRBR : 1er groupe d'entités
  60. 60. Item Manifestation Expression Œuvre Une création, par delà ses différentes versions On the Principles of Political Economy and Taxation Version sous laquelle une œuvre est disponible Des Principes de l'économie politique et de l'impôt ( traduction française ) Publication (pour simplifier) Paris : Flammarion, 1993 Exemplaire matériel ouvrage coté : 330.153 RICA d Le modèle FRBR : 1er groupe d'entités
  61. 61. Ce livre est en usuel en salle de lecture un objet matériel Ce livre a été publié par Flammarion en 1992 un produit défini par des caractéristiques communes en termes de contenu, d’aspect physique et de circonstances de production Ce livre est accessible à un public francophone un contenu textuel spécifique Ce livre a révolutionné notre vision du vivant un contenu conceptuel accessible via divers contenus textuels Le modèle FRBR : 1er groupe d'entités
  62. 62. Attributs = caractéristiques des instances de chaque entité Œuvre  titre de l'Œuvre  date de l'Œuvre  forme de l'Œuvre  etc. Expression  titre de l'Expression  date de l'Expression  forme de l'Expression  langue de l'Expression  etc. Manifestation  titre propre  mention de responsabilité  édition  lieu de publication  éditeur commercial  date de publication  présentation matérielle  etc. Item  localisation  provenance  état matériel  etc. Le modèle FRBR : 1er groupe d'entités
  63. 63. Le modèle FRBR : 2nd groupe d'entités
  64. 64. Le modèle FRBR : 2nd groupe d'entités
  65. 65. Le modèle FRBR : 3ème groupe d'entités
  66. 66. Une œuvre... ... au sujet d'une œuvre... ... au sujet d'une personne... ... au sujet d'un concept... ... au sujet d'objets... ... au sujet d'un lieu... ... au sujet d'un événement Le modèle FRBR : 3ème groupe d'entités
  67. 67. Le modèle FRBR : 3ème groupe d'entités
  68. 68. Aucune de ces "choses" n'existe isolément Cataloguer, c'est aussi indiquer des relations  par des liens explicites entre notices (700, 500...)  par des points d'accès non gérés par des autorités (454...)  par des notes textuelles (300, 324...) Exemples de relations :  entre éditions d'une même œuvre  entre traductions d'un même texte (expression)  entre une œuvre adaptée et ses adaptations (autres œuvres)  entre un exemplaire (item) et ses reproductions L'explicitation des relations permet :  d'organiser l'information  de naviguer dans le catalogue Le modèle FRBR : relations entre entités
  69. 69. Le modèle FRBR : relations entre entités
  70. 70. Œuvre Expression Manifestation Item Personne Collectivité Concept Objet Événement Lieu réalisée dans matérialisée dans exemplifiée par Famille EntitésEntités Groupe 1Groupe 1 EntitésEntités Groupe 2Groupe 2 EntitésEntités Groupe 3Groupe 3 Relations structurelles au sein du Groupe 1 Cohésion de la notice catalographique 77 Le modèle FRBR : relations entre entités
  71. 71. Œuvre Expression Manifestation Item Personne Collectivité Concept Objet Événement Lieu créée par réalisée par produite par possédé par Famille EntitésEntités Groupe 1Groupe 1 EntitésEntités Groupe 2Groupe 2 EntitésEntités Groupe 3Groupe 3 Relations Groupe 1 / Groupe 2 Relations de responsabilité 78 Le modèle FRBR : relations entre entités
  72. 72. Œuvre Expression Manifestation Item Personne Collectivité Concept Objet Événement Lieu Famille EntitésEntités Groupe 1Groupe 1 EntitésEntités Groupe 2Groupe 2 EntitésEntités Groupe 3Groupe 3 est au sujet de Relation Œuvre / Groupes 1, 2 et 3 Relation de sujet 79 Le modèle FRBR : relations entre entités
  73. 73. Œuvre Œuvre Œuvre Expression Expression Expression Relation intellectuelle Tout / Partie Tout / Partie Autres relations : Œuvre / Expression Relations intellectuellesRelations intellectuelles 80 Le modèle FRBR : relations entre entités
  74. 74. Manifestation Manifestation Manifestation Relation de reproduction ou de présentation alternative Relations de reproduction Tout / Partie ItemItemItem Tout / Partie 81 Autres relations : Manifestation / Item Le modèle FRBR : relations entre entités
  75. 75. Œuvre Expression Manifestation Item Personne Collectivité Concept Objet Événement Lieu intellectuellement enrelationavec est une partie de intellectuellement enrelationavec est une partie de intellectuellement en relation avec est une partie de présentation alternative de reproduit reproduit reconfiguration de reproduit est une partie de Famille EntitésEntités Groupe 1Groupe 1 EntitésEntités Groupe 2Groupe 2 EntitésEntités Groupe 3Groupe 3 82 Le modèle FRBR : relations entre entités
  76. 76. On the Principles of Political Economy and TaxationŒ E On the Principles of Political Economy and Taxation (texte ; anglais ; édition de 1821) P Ricardo, David (1772-1823) E Des principes de l'économie politique et de l'impôt (texte ; français ; traduction de l’édition de 1821) C Centre lillois d'études et de recherches sociologiques et économiques P Soudan, Cécile (1965-....) auteur auteur traducteur éditeur scientifique réalisée dans réalisée dans traduction M Paris : Flammarion, 1993. – (Classiques de l'économie politique) Collection principale : GF-Flammarion ; 663 matérialisée dans C Flammarion éditeur commercial I BnF, Tolbiac, RdJ 16- Z- 11002 (663) I BnF, Tolbiac, HdJ 330.153 RICA d I BnF, Tolbiac, HdJ NUMM-6352 exemplifiée par exemplifiée par exemplifiée par CBnF possesseur reproduction 83
  77. 77. Un usager vient à la bibliothèque car il aimerait se procurer l'oeuvre originale à partir de laquelle le film Le Temps retrouvé de Raul Ruiz a été adapté. En cherchant dans le catalogue de la la bibliothèque au titre Le Temps retrouvé, l'usager trouve qu'il s'agit d'une adaptation de l'oeuvre de Marcel Proust. Exemple
  78. 78. est une adaptation de Oeuvre Oeuvre Créée par Créée par Personne Personne
  79. 79. Marcel Proust (1871-1922) A la recherche du temps perdu. 8. Le temps retrouvé ab c texte à lire en français texte à écouter en français ab c texte à lire en anglais translated by Andreas Mayor Time Regained Raúl Ruiz (1941-2011) CHAPITRE PREMIER Tansonville Toute la journée, dans cette demeure de Tansonville un peu trop campagne, qui n’avait l’air que d’un lieu de sieste entre deux promenades ou pendant l’averse…
  80. 80. CHAPITRE PREMIER Tansonville Toute la journée, dans cette demeure de Tansonville un peu trop campagne, qui n’avait l’air que d’un lieu de sieste entre deux promenades ou pendant l’averse… Marcel Proust (1871-1922) A la recherche du temps perdu. 8. Le temps retrouvé ab c texte à lire en français texte à écouter en français ab c texte à lire en anglais aus dem Franz. von Christel Gersch Time Regained A la recherche du temps perdu Oeuvre Le temps retrouvé Oeuvre français ; texte Expression anglais ; texte ; traducton : Mayor, Andreas Expression français ; voix Lonsdale, Michael ; Dussollier, André ; Podalydès, Denis Expression Le temps retrouvé ou la fn d’un monde étude critque Oeuvre Raúl Ruiz (1941-2011) Proust, Marcel (1874-1922) Personne Ruiz, Raúl (1941-2011) Personne Le temps retrouvé flm Oeuvre Le temps retrouvé Paris : Flammarion, 2011 Manifestation Le temps retrouvé Paris : NRF, 1927 Time regained London : Chato and Windus, 1970 Le temps retrouvé Paris : éd. Thélème, 2009 Version numérisée dans Gallica htp://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k56794150 Manifestation
  81. 81. A la recherche du temps perdu Oeuvre Le temps retrouvé Oeuvre français ; texte Expression anglais ; texte ; Expressionfrançais ; texte Expression français ; voix Expression Le temps retrouvé ou la fn d’un monde étude critque Oeuvre Proust, Marcel (1874-1922) Personne Ruiz, Raúl (1941-2011) Personne Le temps retrouvé flm Oeuvre Le temps retrouvé Paris : Flammarion, 2011 Manifestation Le temps retrouvé Paris : NRF, 1927 Time regained London : Chato and Windus, 1970 Le temps retrouvé Paris : éd. Thélème, 2009 Version numérisée dans Gallica htp://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k56794150 Manifestation auteur adaptation tout/partie réalisateur réalisée dans matérialisée dans reproduction Mayor, Andreas Personne traducteur sujet Lonsdale, Michael Personne interprète Dussollier, André Personne Podalydès, Denis Personneinterprète Exemplaire bibliothèque cote et no inventaire Item Exemplaire personnel annotatons Item exemplifiée par
  82. 82. ab c texte à lire texte à écouter en français en français ab c texte à lire en allemand aus dem Franz. von Christel Gersch Ne touchez pas la hache flm ; 2006 Oeuvre La duchesse de Langeais [de] Balzac étude critque Oeuvre La duchesse de Langeais roman ; 1833 Oeuvre Histoire des Treize cycle romanesque Oeuvre Balzac, Honoré de (1799-1850) Personne Rivete, Jacques (1928-….) Personne français ; texte Expression allemand ; texte Expression français ; voix Châtllon, Thomas de Expression Livre de poche, 1998 Manifestation Gallimard, 2008 Manifestation Flammarion, 2008 Manifestation Litérature audio, 2010 Fichier MP3 Manifestation français ; voix Ardant, Fanny Expression Des femmes, 2003 CD Manifestation 89
  83. 83. La duchesse de Langeais roman ; 1833 Oeuvre Ne touchez pas à la hache flm ; 2006 Oeuvre français ; texte Expression allemand ; texte Expression français ; voix Châtllon, Thomas de Expression Livre de poche, 1998 Manifestation Gallimard, 2008 Manifestation Flammarion, 2008 Manifestation Des femmes, 2003 CD Manifestation français ; voix Ardant, Fanny Expression Litérature audio, 2010 Fichier MP3 Manifestation Rivete, Jacques (1928-….) Personne Ardant, Fanny (1949-….) Personne Balzac, Honoré de (1799-1850) Personne Histoire des Treize cycle romanesque Oeuvre La duchesse de Langeais [de] Balzac étude critque Oeuvre Exemplaire bibliothèque cote et n° inventaire Item Exemplaire personnel annotatons Item Châtllon, Thomas de Personne Gersch, Christel Personne adaptationtout/partie sujetauteur réalisateur interprèteinterprète traducteur réalisée dans matérialisée dans exemplifiée par 90
  84. 84. A vous ! Réalisez le graph FRBR mettant en évidence les entités du groupe 1 et du groupe 2 pour les documents présentés ci-après. Indiquez les relations entre les entités. Outil pour la réalisation graphique : framindmap (dans un usage détourné)
  85. 85. 1 2 3 4 5 6 7 8 9
  86. 86. A consulter en ligne : https://framindmap.org/c/maps/383325/public 12 3 4 5 6 7 8 9 Ca devrait donner quelque chose comme ça !
  87. 87. FRBR et le web sémantique Les FRBR en web sémantique : → des URI pour chaque entité → des URI pour chaque verbe → choisir ses verbes → chaque entité est accessible et placée dans son réseau documentaire
  88. 88. Extension du modèle FRBR : FRAD Le modèle FRBR ne concerne que les notices bibliographiques et les parties d’exemplaires, mais dès l’origine l’IFLA a souhaité étendre son effort de modélisation à toutes les informations présentes dans un catalogue de bibliothèque. 2009 : publication du modèle FRAD Functional Requirements for Authority Data Fonctionnalités requises des données d'autorité http://www.bnf.fr/documents/frad_rapport_final.pdf
  89. 89. Les données d’autorité sont définies comme : l’ « ensemble d’informations relatives à une personne, une famille, une collectivité ou à une Œuvre dont le nom constitue la base d’un point d’accès contrôlé dans des références ou des notices bibliographiques au sein d’un catalogue de bibliothèque ou d’une base de données bibliographiques ». Extension du modèle FRBR : FRAD
  90. 90. FRAD : objectifs  définir les fonctionnalités requises des données indispensables au contrôle d'autorité - gestion des points d'accès dans un catalogue - identification des entités représentées par ces points d'accès  pour permettre - de répondre aux besoins des utilisateurs des données d'autorité - de partager et de réutiliser les données d'autorité Le modèle met l'accent sur les données, non sur leur organisation dans des notices.
  91. 91. FRAD : moyens  Définir 4 "tâches utilisateur" (user tasks) correspondant à ce que l'on est présumé vouloir faire - quand on consulte des données d'autorité - mais aussi quand on en créé  Évaluer la pertinence par rapport à ces "tâches utilisateur" - de chaque attribut défini pour chaque entité - et de chaque relation - les plus pertinents doivent figurer dans un fichier d'autorité national - les autres peuvent être rendus optionnels
  92. 92. FRAD : tâches utilisateur FRAD : tâches utilisateur sur les données d'autorité  trouver des informations sur les entités décrites par les données autorité  identifier - confirmer que l'entité trouvée correspond bien à la recherche - distinguer entre des entités analogues  contextualiser expliciter les relations entre les entités, ou entre une entité et un nom (par exemple : nom d’alliance, pseudonyme...)  justifier les choix du catalogueur (par exemple : justifier par une source une forme rejetée)
  93. 93. FRAD
  94. 94. Extension du modèle FRBR : FRSAD 2010 : publication du modèle FRSAD Functional Requirements for Subjects Authority Data Fonctionnalités requises des données d'autorité matière Ce modèle analyse les relations qui existent entre une Œuvre, les sujets qu’elle traite et la manière de nommer ces sujets, ainsi que les informations contenues dans les systèmes d’indexation, tant sur les concepts eux-mêmes que sur les appellations qui y réfèrent. http://www.bnf.fr/documents/frsad_rapport_final.pdf
  95. 95. FRSAD : objectifs  Elaborer un modèle conceptuel des entités du Groupe 3 du modèle FRBR, dans la mesure où elles concernent les relations de sujet des œuvres.  Fournir un cadre de référence clairement défini et structuré, visant à mettre en relation les données enregistrées dans les notices d’autorité matière et les besoins des utilisateurs de ces données.  Apporter une aide dans l’évaluation du potentiel de partage et d’utilisation au niveau international des données d’autorité matière, aussi bien dans le domaine des bibliothèques qu’ailleurs.
  96. 96. FRSAD : tâches utilisateur → tâches utilisateur sur les données d'autorité matière  trouver un ou plus d’un sujet et/ou leurs appellations, correspondant aux critères formulés par l’utilisateur, en en utilisant les attributs et relations ;  identifier un sujet et/ou son appellation sur la base de ses attributs ou relations ;  sélectionner un sujet et/ou son appellation qui correspondent bien aux besoins de l’utilisateur ;  explorer les relations entre sujets et/ou appellations ;
  97. 97. FRSAD
  98. 98. Thema → toute entité définie comme sujet d'une œuvre. Nomen → tout signe ou séquence de signes par lesquels un thema est connu, référencé ou abordé. FRSAD
  99. 99. Le modèle FRBR : quelle utilité ? Théorique → Distinguer clairement des notions enchevêtrées dans une notice bibliographique  réflexion sur les fonctionnalités du catalogue  évolution des règles de catalogage → Retrouver des principes très anciens d'organisation des catalogues (cf. catalogues imprimés), oubliés avec les catalogues sur fiches, puis informatisés • fondés sur la notion d'héritage hiérarchique • favorisant une vue d'ensemble de l'œuvre d'un auteur
  100. 100. FRBR : une vieille nouveauté ? • Principe : regrouper les publications des œuvres d’un même auteur • Auteurs « prolifiques » : regroupement des notices par œuvre • Classement des Expressions par langue et des Manifestations par date... Bibliothèque nationale, Catalogue général des imprimés
  101. 101. Le modèle FRBR : quelle utilité ? Pratique → Factoriser les informations communes à plusieurs ressources → Réduire en les organisant (sans les éliminer !) le nombre de réponses à certaines requêtes = outil d'aide à l'amélioration des OPAC → Préparer et ouvrir les données catalographiques aux applications du Web sémantique
  102. 102. FRBRisation des catalogues Pas de solution facile pour implémenter les FRBR dans une structure MARC existante 2 solutions pour FRBRiser :  recataloguer manuellement  extraire des concepts FRBR des données bibliographiques existantes Les bibliographies nationales sont les candidates privilégiées à une FRBRisation. Mais on rencontre de nombreux problèmes dus à la manière dont les données existantes ont été saisies.
  103. 103. Qu'implique un catalogue FRBRisé ? Rôle croissant des notices d’autorité, dès la période de transition (SIGB existants)
  104. 104. Le modèle FRBR : data.bnf.fr
  105. 105. Le modèle FRBR : data.bnf.fr Le projet data.bnf.fr a pour but de rendre les données de la BnF plus utiles sur le Web. Il permet de rassembler autour de ses pages auteur, œuvre et thème, des ressources de la Bibliothèque nationale de France, ainsi que des ressources extérieures. Ces pages articulent les différents contenus, liens et services que la BnF fournit sur Internet. Mis en ligne en juillet 2011, data.bnf.fr continue d’évoluer et de s’accroître.
  106. 106. Data.bnf.fr permet : → d’accéder aux ressources de la BnF directement depuis une page Web, sans connaître préalablement les services de la BnF ; → de s’orienter dans les ressources de la BnF et de trouver éventuellement des ressources extérieures. L’objectif est donc de valoriser la richesse des fonds de la BnF sur le Web et de servir de pivot entre les différentes ressources. Le projet s’inscrit dans une démarche d’ouverture de la BnF au Web de données et d’adoption des standards du Web sémantique. Le modèle FRBR : data.bnf.fr
  107. 107. Les objectfs de data.bnf.fr Être réutlisable aux plans technique et juridique Être plus visible Être plus lisible https://www.flickr.com/photos/ramonbaile/2274662139 http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Carte_M %C3%A9tro_de_Paris.jpg#mediaviewer/File:Carte_M%C3%A9tro_de_Paris.jpg par des humains par des machines https://www.flickr.com/photos/bdesham/2432400623 https://www.flickr.com/photos/davedehetre/4440211085 http://gallica/ark:/12148/btv1b90519196 Le modèle FRBR : data.bnf.fr
  108. 108. Les données de data.bnf.fr sont liées (alignées) aux pages équivalentes dans d’autres répertoires de données. Le modèle FRBR : data.bnf.fr
  109. 109. Le modèle FRBR : data.bnf.fr
  110. 110. Le modèle FRBR : data.bnf.fr
  111. 111. Le modèle FRBR : la Médiathèque de la Philharmonie
  112. 112. FRBR et RAMEAU Source : http://rameau.bnf.fr/chantier_syntaxe/intro.html
  113. 113. Calendrier de la réforme de RAMEAU Source : http://rameau.bnf.fr/chantier_syntaxe/pdf/feuille_route_reforme.pdf
  114. 114. Diaporama mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 2.0 France LES NOUVELLES NORMES DE CATALOGAGE EN BIBLIOTHEQUE : L'ALIMENTATION FUTURE DE VOTRE CATALOGUE 1. Web de données / web sémantique 2. Le modèle FRBR 3. Le code de catalogage RDA 4. Contexte de la publication progressive du code RDA-FR
  115. 115. Source : http://www.bnf.fr/fr/professionnels/rda/s.rda_objectifs.html
  116. 116. http://www.transition-bibliographique.fr/ La transition bibliographique
  117. 117. La transition bibliographique
  118. 118. La transition bibliographique
  119. 119. RDA : Ressource Description & Access RDA est un nouveau code de catalogage développé en remplacement des AACR en 2010 et articulé autour du modèle FRBR. RDA est entièrement construit sur une interprétation du modèle FRBR.  dans sa structure  dans sa terminologie  dans la détermination des éléments d'information indispensables pour que le catalogue rende aux utilisateurs les services souhaités → Un code de catalogage conçu pour répondre aux défis du Web RDA et FRBR
  120. 120. Chaque chapitre de RDA commence par l'énoncé des "tâches utilisateur" que doivent permettre les éléments d'information traités dans le chapitre. → Informations obligatoires = celles qui permettent : - d'identifier et de choisir une Manifestation - d'identifier les Œuvres et les Expressions matérialisées dans une Manifestation - d'identifier le(s) créateur(s) d'une Œuvre - de trouver une Personne, Famille ou Collectivité associée à une ressource - d'identifier une Personne, Famille ou Collectivité RDA et FRBR
  121. 121. RDA n'est pas une fin en soi : c'est un outil pour obtenir une présentation des données sur le modèle FRBR.  Ressources → couvrir tous les types de ressources - en particulier les ressources électroniques (du Web) - code souple et extensible pour pouvoir prendre en compte de nouveaux types de ressources  Description et Accès → code de catalogage complet → description bibliographique → points d’accès et notices d’autorité → indexation matière RDA : Ressources, description et accès
  122. 122. → Cataloguer, c’est produire des métadonnées  Produire de meilleures métadonnées pour permettre une meilleure recherche  Aller au-delà des bibliothèques  S’inscrire dans d’autres communautés d’utilisateurs (éditeurs, etc.) → Mettre l’usager au cœur de la démarche de signalement des ressources  conformément aux Principes internationaux de catalogage de l’IFLA  en s’appuyant sur FRBR / FRAD / FRSAD RDA : objectifs
  123. 123. → faciliter la recherche d’information dans le contexte des technologies actuelles  Être dans le Web (sortir les données des silos)  Ne fournir que les données pertinentes pour les besoins RDA : objectifs
  124. 124. Qu'est-ce que RDA va changer ? Les mêmes informations bibliographiques … mais organisées différemment • Répartition entre plusieurs notices des éléments de description - Manifestation > données transcrites et description matérielle - Œuvre/Expression > données normalisées • Points d’accès associés au niveau pertinent - Œuvre > créateur(s) + sujet(s) - Expression > contributeur(s) - Manifestation > responsabilité(s) commerciale(s)
  125. 125. Qu'est-ce que RDA va changer ? Une nouvelle pratique du catalogage • Moins centrée sur la transcription → Récupération de métadonnées existantes - métadonnées présentes dans les ressources électroniques - métadonnées créées par les éditeurs • Valeur ajoutée par les catalogueurs → Contrôle, validation / correction des métadonnées récupérées → Données d’autorité → Enrichissement par les liens - entre ressources au sein du catalogue - vers d’autres ressources externes
  126. 126. RDA : une norme de contenu Accessible à travers un outil en ligne RDA Toolkit (sur abonnement)  Code de catalogage  Gestion des profils  Mappings - RDA / MARC 21 - RDA / MODS  Exemples de notices en RDA  Documentation complémentaire http://www.rdatoolkit.org/
  127. 127. http://www.rdatoolkit.org/ RDA : une norme de contenu
  128. 128. RDA : une norme de contenu
  129. 129. RDA : une norme de contenu
  130. 130. RDA : une norme de contenu
  131. 131. → 10 sections réparties en 2 grands groupes  décrire les attributs des entités (sections 1 à 4)  décrire les relations entre les entités (sections 5 à 10) → Chaque section contient  des règles générales  un chapitre pour chaque entité FRBR → Chaque chapitre est associé à une (des) tâche(s) des utilisateurs du catalogue Exemples : 2. Identifier les manifestations et les exemplaires → TROUVER / IDENTIFIER 3. Décrire les supports → CHOISIR RDA : organisation du code
  132. 132. Correspondance étroite entre les éléments de RDA et les attributs/relations des modèles FRBR / FRAD / FRSAD MAIS RDA va plus loin dans la précision → définition d’une typologie détaillée à l’intérieur d’un élément générique → définition de sous-éléments → quelques extensions par rapport aux modèles FRBR / FRAD / FRSAD RDA : organisation du code
  133. 133. Section 1 / Chapitres 1 à 4 : Enregistrement des attributs de la manifestation et de l’item → Chapitre 1: Lignes directrices générales sur l’enregistrement des attributs des manifestations et des items → Chapitre 2 : Identification des manifestations et des items → Chapitre 3 : Description des supports matériels et des contenus → Chapitre 4 : Information relative à l’acquisition et à l’accès RDA : organisation du code
  134. 134. RDA : définition des éléments de données
  135. 135. RDA : définition des éléments de données
  136. 136. RDA : définition des éléments de données
  137. 137. RDA : définition des éléments de données
  138. 138. RDA : définition des éléments de données
  139. 139. RDA : définition des éléments de données
  140. 140. RDA : définition des éléments de données
  141. 141. Evolution des catalogues  RDA est prévu pour être compatible avec MARC → la plupart des bibliothèques qui vont appliquer RDA utilisent aujourd’hui un SIGB fondé sur MARC 21 → des travaux sont en cours pour rendre compatibles RDA et UNIMARC  RDA permet d’aller vers une structure proche de RDF et du Web sémantique → les bibliothèques vont bientôt migrer vers une nouvelle génération de SIGB dont la structure de bases de données reflètera les modèles entités-relations → Intérêt d’un code fondé sur le modèle FRBR
  142. 142. Période de transition (SIGB existants) Évolution des formats MARC pour rendre compte des attributs FRBR / FRAD Structure actuelle maintenue – notices bibliographiques autonomes → « description composite » – notices bibliographiques et notices d’autorité peuvent être liées (scénario 2) ou non (scénario 3) Evolution des catalogues
  143. 143. Mise en œuvre complète Affichage selon le modèle FRBR – toutes les œuvres associées à une personne – toutes les expressions associées à cette œuvre – toutes les manifestations de la même expression – les œuvres ou expressions en relation Evolution des catalogues
  144. 144. Scénario 3 RDA : les scénarios
  145. 145. … mais pas d’identfcaton de l’œuvre Scénario 3
  146. 146. Scénario 2 RDA : les scénarios
  147. 147. Scénario 1 RDA : les scénarios
  148. 148. RDA : un code encore incomplet Règles insatisfaisantes (ou insuffisantes) pour certains types de ressources  Ressources audiovisuelles  Ressources continues  Ressources cartographiques  Images fixes → Ergonomie de RDA Toolkit ? → Coût d’abonnement ? → Participation à l’évolution du code ?
  149. 149. Diaporama mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 2.0 France LES NOUVELLES NORMES DE CATALOGAGE EN BIBLIOTHEQUE : L'ALIMENTATION FUTURE DE VOTRE CATALOGUE 1. Web de données / web sémantique 2. Le modèle FRBR 3. Le code de catalogage RDA 4. Contexte de la publication progressive du code RDA-FR
  150. 150. Le code RDA-FR Qu'est-ce que RDA-FR ? C'est la transposition française de RDA.  un code de catalogage appelé à remplacer les normes AFNOR → pour permettre un catalogage FRBRisé → en visant l'adoption à terme de RDA (préfiguration d'un profil français)  évolution progressive des règles → publication des règles révisées pour des éléments correspondant à des besoins concrets et urgents → publication progressive depuis juin 2015 → code mis à jour au fur et à mesure des publications
  151. 151. Le contexte de la publication du code RDA-FR Orientations définies en 2011 par le Groupe stratégique sur l’adoption de RDA en France : → ne pas adopter RDA en l’état → travailler au niveau européen (EURIG) - pour faire évoluer RDA et permettre à terme son adoption par la France - pour favoriser une convergence européenne sur les choix d’implémentation de RDA → préparer la FRBRisation des catalogues → réviser les règles françaises de catalogage - pour permettre un catalogage FRBRisé sans attendre l’adoption de RDA en France
  152. 152. La norme révisée doit être une étape vers l'adoption à terme de RDA = préfiguration d’un profil français d’application de RDA → règles identiques à RDA partout où cela est possible = s’appuyer sur la traduction française de RDA disponible sur RDA Toolkit → maintien de l’analyse française en cas de désaccord majeur = identifier les points de divergence → réorganisation éventuelle des règles pour plus de clarté = précisions, simplifications, ajouts, suppressions, déplacements → produire des exemples français Le contexte de la publication du code RDA-FR
  153. 153. • Les travaux avancent … mais lentement ! o 4 sous-groupes actifs o 2 axes de travail • révision des règles françaises • préparation de demandes d’évolution de RDA • Perspective d’une publication complète des nouvelles règles de catalogage. • Difficulté à donner une échéance pour la publication des règles révisées. Le contexte de la publication du code RDA-FR
  154. 154. Le groupe de normalisation « RDA en France »
  155. 155. En 2014, le groupe de normalisation « RDA en France » se lance dans une nouvelle approche : • Travail par éléments de données • Souplesse dans l’organisation du travail o Traiter les éléments selon les priorités de catalogage o Articulation entre consignes (immédiates) de catalogage et révision des règles • Plus de date pour la publication des règles révisées • Rendre visibles et concrets les travaux de révision en cours Le contexte de la publication du code RDA-FR
  156. 156. → Réviser les règles en fonction des besoins → Publier les parties de la norme révisée au fur et à mesure qu’elles sont prêtes - Une évolution progressive des règles : → Publication régulière d’éléments révisés en fonction des priorités de catalogage oSur le site Transition bibliographique oSur les sites des agences bibliographiques Le contexte de la publication du code RDA-FR
  157. 157. http://www.transition-bibliographique.fr/rda-fr/regles-publiees/
  158. 158. RDA-FR Section 1 (Manifestations et Items) → Règles de transcription 1.7 Transcription 1.8 Nombres exprimés en chiffres ou en toutes lettres 1.9 Dates → Règles générales sur les sources 2.1 Base pour l'identification de la ressource 2.2 Sources d'information → Eléments de données 2.8 Mention de publication 3.2 Type de médiation 3.51 Type de contenu 4.3 Coordonnées RDA-FR : éléments publiés en 2015
  159. 159. RDA-FR Section 1 (Manifestations et Items) → Eléments de données Adresse bibliographique 2.7 Mention de production (ressources non publiées) 2.9 Mention de diffusion ou de distribution 2.10 Mention de fabrication 2.11 Date de copyright Caractéristiques matérielles 3.3 Type de support Ressources électroniques 3.19 Caractéristiques du fichier numérique 3.20 Equipement ou système requis RDA-FR : éléments publiés en 2016
  160. 160. RDA-FR : les règles publiées https://www.transition-bibliographique.fr/rda-fr/pdf-regles-rda-fr/
  161. 161. RDA-FR : Transposition française de RDA Identification précise des points de divergence
  162. 162. RDA-FR : Transposition française de RDA
  163. 163. Tableaux de correspondance : RDA-FR : Transposition française de RDA
  164. 164. Attention ! Les règles définies dans RDA-FR pour la transcription ne s’appliquent → qu’aux éléments transcrits de RDA-FR → qu’à l’intérieur de RDA-FR Elles ne s’appliquent pas aux éléments RDA-FR non publiés, pour lesquels les normes AFNOR sont toujours valides. Difficultés pour les catalogueurs : → travailler avec 2 ensembles de règles qui ont des logiques différentes (AFNOR fondées sur l’ISBD et RDA-FR fondées sur FRBR et RDA) → bien identifier ce qui change → savoir quand appliquer les règles générales (transverses), alors que seuls quelques éléments sont publiés Comment appliquer RDA-FR ?
  165. 165. http://documentation.abes.fr/sudoc/normes/indexTB.htm Comment appliquer RDA-FR ?
  166. 166. http://guideducatalogueur.bnf.fr/ Comment appliquer RDA-FR ?
  167. 167. La totalité de la zone 4 de l'ISBD est modifiée : → mention de production (2.7) → mention de publication (2.8) → mention de diffusion ou de distribution (2.9) → mention de fabrication (2.10) → date de copyright (2.11) L'indication générale du type de document de l'ISBD est remplacée par 3 éléments plus précis et complets : → type de contenu (3.51) → type de médiation (3.2) → type de support (3.3) Comment appliquer RDA-FR ?
  168. 168. Avant de commencer à cataloguer Les questions à se poser : – Quelle ressource vais-je décrire ? • Une ou plusieurs parties ? • Monographie (un ensemble clos) ou ressource continue ? • Un ou plusieurs contenus ? Y a-t-il un contenu prédominant ? • Quelle présentation éditoriale ? – Quel type de description vais-je faire ? • Globale • Analytique
  169. 169. Avant de commencer à cataloguerBase pour l'identification de la ressource Description globale = description pour la ressource dans son ensemble • Unité isolée (un volume isolé) • Ressource en plusieurs parties oMonographie en plusieurs volumes décrite dans son ensemble oPériodique oSérie cartographique oCoffret de cd audio • Ressource intégratrice oSite web
  170. 170. Description analytique = description d’une partie d’une ressource plus vaste • un chapitre ou une communication dans un volume isolé (mélanges, congrès) • un article de périodique • un volume d’une monographie en plusieurs volumes • une feuille d’une série cartographique • un CD d’un coffret • une plage d’un CD audio ou d’un DVD vidéo • une partie d’une ressource intégratrice (page ou rubrique d’un site web) Base pour l'identification de la ressource
  171. 171. Définir la base de la description et les sources d'information possibles → description globale d'unités isolées → description globale de ressources en plusieurs parties → description globale de ressources intégratrices → description analytique d'unités isolées → description analytique de ressources en plusieurs parties → description analytique de ressources intégratrices Base pour l'identification de la ressource
  172. 172. Les sources d'information Critères généraux oSource qui donne l’information la plus complète et la plus fiable → pochette, jaquette de préférence à l’étiquette apposée sur le disque, CD, DVD, etc. car l’étiquette donne des informations abrégées oSource interne → Page de titre ou en son absence, couverture plutôt que jaquette ou emboîtage oSource pérenne
  173. 173. Choisir les sources d'information • Pour la description globale, → sont considérés comme faisant partie de la ressource : • Matériel d’accompagnement • Boîtier, emboîtage, conditionnement commercial → ne sont pas considérés comme faisant partie de la ressource : • Conditionnement, boîtier, etc. fabriqués par le possesseur de l’item • Pour la description analytique, n’est pas considéré comme faisant partie de la ressource : le matériel d’accompagnement Les sources d'information
  174. 174. Choisir les sources d'information Règle générale → Toute source qui fait partie de la ressource elle-même peut être utilisée comme source d’information privilégiée. En pratique : plus de crochets du moment que c’est dans la ressource. → Toute information nécessaire pour l’identification prise en dehors de la ressource doit être mise entre crochets dans les éléments transcrits, et justifiée en note. Les sources d'information
  175. 175. Type de contenu / médiation / support Source : https://rda.abes.fr/2017/05/05/rda-a-quoi-sert-lelement-type-de-support/
  176. 176. Type de contenu (3.51) / zone 181 Reflète « la (ou les) forme(s) fondamentale(s) utilisée(s) pour exprimer le contenu d’une ressource ». Exemples : données cartographiques, image fixe, image animée, image animée tridimensionnelle, mouvement noté, musique notée, objet, texte, texte tactile etc. → Sources d'information : se fonder sur la ressource elle-même (y compris matériel d’accompagnement ou conteneur) pour déterminer le type de contenu. Au besoin, utiliser n’importe quelle autre source. → Enregistrement : enregistrer le type de contenu inclus dans la ressource en utilisant un ou plusieurs des termes listés dans le tableau des types de contenus. Type de contenu / médiation / support
  177. 177. Type de contenu / médiation / support
  178. 178. Type de contenu / médiation / support
  179. 179. Type de médiation (3.2) / zone 182 Indique le « type général de dispositif de médiation requis pour visionner, faire fonctionner, faire défiler, etc. le contenu d’une ressource ». Exemples : audio, électronique, microforme, vidéo, projeté (diapositives, films, etc.) → Sources d'information : se fonder sur la ressource elle-même pour déterminer le type de médiation. Le type de médiation s’applique uniquement à la partie prédominante. On indiquera « sans médiation » pour les ressources dont le contenu peut être perçu par un ou plusieurs sens humains sans l’aide d’un dispositif de médiation (exemples : livre, estampe, carte, objet, sculpture, etc.) → Enregistrement : Enregistrer le type de médiation en utilisant un des termes listés dans le tableau des types de médiation. Type de contenu / médiation / support
  180. 180. Type de contenu / médiation / support
  181. 181. Type de support (3.3) / zone 183 Le type de support est une catégorisation reflétant le support de la ressource, correspondant au type de dispositif de médiation requis pour visionner, faire fonctionner, faire défiler, etc. le contenu d’une ressource. Les types de support sont regroupés selon le type de médiation dont ils relèvent. Il n’y a pas d’équivalent en ISBD (zone 0) : le type de support n’apparaîtra pas en affichage ISBD dans le Sudoc. → Sources d'information : se fonder sur la ressource elle-même pour déterminer le type de support. Au besoin, utiliser n’importe quelle autre source. → Enregistrement : Enregistrer le type de support en utilisant un des termes listés dans les tableaux des types de support. Si aucun des termes listés dans les tableaux des types de support ne s’applique au support de la ressource décrite : enregistrer le type de support générique auquel ce support peut être rattaché. Type de contenu / médiation / support
  182. 182. Type de contenu / médiation / support
  183. 183. Cas particuliers 1. S’il y a plus de 3 types de médiation / contenu / support sans qu’aucun ne prédomine : → Type de médiation : enregistrer « Multisupport » → Type de contenu : pour les parties les plus considérables, enregistrer autant de types de contenu que nécessaire. → Type de support : pour les parties les plus considérables, enregistrer autant de types de support que nécessaire. Ex. : une méthode de langue (un volume avec un CD audio), une carte géologique avec un volume de commentaires explicatifs... Exception SUDOC : → l’élément « Multisupport » n’est pas utilisé dans le Sudoc. Si la ressource présente plusieurs types de contenu et/ou de média et/ou de support, on doit les enregistrer tous dans autant de triplet de type de contenu / médiation / support que nécessaire. Type de contenu / médiation / support
  184. 184. Cas particuliers 2. Ressources avec une partie prédominante et du matériel d’accompagnement → Enregistrer uniquement le type de médiation de la partie prédominante / le type de contenu de la partie prédominante / le type de support de la partie prédominante. Ex. : un catalogue d’exposition avec un CD-audio illustratif, un volume avec des planches ou des cartes encartées... 3. Type de contenu / Type de médiation : → si aucun élément ne convient : enregistrer type « non défini ». 4. Type de contenu / Type de médiation : → si les types ne peuvent être facilement établis : enregistrer type « non précisé ». Type de contenu / médiation / support
  185. 185. En Unimarc, dans le Sudoc : zones 181/182/183 → La zone 183 type de support complète les zones 181 type de contenu / 182 type de médiation. → L'emploi d'une zone 183 implique celui d'une zone 181 et d'une zone 182 liées par la présence dans chacune d'elle d'une sous-zone $P ayant même valeur. Ex. : 1 DVD de film : 008 $aBax3 [...] 181 ##$P01$ctdi (= image animée) 182 ##$P01$cv (= vidéo) 183 ##$P01$avcc (= DVD vidéo) → Il y a autant de zones 181 et 182 qu'il est jugé nécessaire pour décrire le type de contenu et de médiation de la ressource. → En revanche, une seule zone 183 est requise par support : une même zone 183 peut contenir plusieurs $P. Ex. : 1 atlas contenant à parts sensiblement égales des cartes et du texte : 008 $aKax3 [...] 181 ##$P01$ctxt (= texte) Type de contenu / médiation / support
  186. 186. Type de contenu / médiation / support
  187. 187. Type de contenu / médiation / support
  188. 188. Adresse bibliographique
  189. 189. Adresse bibliographique
  190. 190. Adresse bibliographique
  191. 191. Adresse bibliographique
  192. 192. Adresse bibliographique
  193. 193. Adresse bibliographique
  194. 194. Adresse bibliographique
  195. 195. Adresse bibliographique
  196. 196. Pour aller plus loin Source : https://www.transition-bibliographique.fr/17-09-20-journee-professionnelle-metadonnees-bibliotheques-attention-travaux-14-11-2017/
  197. 197. Pour aller plus loin Vers de nouveaux catalogues sous la direction d'Emmanuelle Bermès Electre-Ed. du Cercle de la Librairie, 2016 ISBN : 978-2-7654-1513-8 EAN : 9782765415138 Le Web sémantique en bibliothèque Emmanuelle Bermès Avec la collaboration d'Antoine Isaax et Gautier Poupeau Electre-Ed. du Cercle de la Librairie, 2013 ISBN : 978-2-7654-1417-9 EAN : 9782765414179
  198. 198. Pour aller plus loin Le catalogue de la bibliothèque à l'heure du Web 2.0 Tosca Consultants ADBS, 2008 ISBN : 978-2-84365-105-2 EAN : L'avenir des catalogues : formats, données, outils, usages Romain Wenz Mémoire d'étude diplôme de conservateur, ENSSIB 2009
  199. 199. Merci de votre attention ! Anne-Gaëlle Gaudion Agence BibliSmart biblismart@openmailbox.org https://twitter.com/bibliSmart_form https://www.facebook.com/biblismart/ http://www.slideshare.net/angiegaudion

×