Se ha denunciado esta presentación.
Se está descargando tu SlideShare. ×

Évolution de la place de la mairie.

Anuncio
Anuncio
Anuncio
Anuncio
Anuncio
Anuncio
Anuncio
Anuncio
Anuncio
Anuncio
Anuncio
Anuncio
Próximo SlideShare
French monuments
French monuments
Cargando en…3
×

Eche un vistazo a continuación

1 de 3 Anuncio

Más Contenido Relacionado

Más de MEMOIRE PATRIMOINE CLOHARS CARNOET (20)

Más reciente (20)

Anuncio

Évolution de la place de la mairie.

  1. 1. - 1 - Bourg de Clohars-Carnoët Évolution de la place de la mairie. Par Marcel Gozzi. Vers 1900. Boulangerie de Pierre Le Mao, conducteur de diligences et père de Félix qui fut maire de Clohars de 1935 à 1945. (D’après un fusain communiqué à Pierre le Thoër par la famille Laloup-Portier) D’après Joseph Portier, M. Dubreuil reprit la boulangerie de Pierre Le Mao. Plus tard, il la revendit à M. François Joliff, le grand père d’Yves. (Coll : Pierre Le Thoër) Entretenir et promouvoir la mémoire et le patrimoine de Clohars-Carnoët MÉMOIRE PATRIMOINE CLOHARS-CARNOËT
  2. 2. - 2 - Le 15 août 1917. Carte postale prise à l’occasion du pardon. La boulangerie Joliff est à droite. La maison Bonnaire (à gauche) vient d’être construite. Elle deviendra la poste. L’hôtel Carnoët. Construit à la demande de François Joliff et son épouse Francine, à la place de la boulangerie Le Gall, par les architectes lorientais Dutartre et Caro dans un style colonial. Il fut inauguré en juillet 1931. (Coll : Pierre Le Thoër) (Coll : Pierre Le Thoër)
  3. 3. - 3 - Le 17 septembre 1940. Clohars est occupé. Les Allemands font une démonstration. L’hôtel deviendra Kommandantur à partir de 1943. En 1947, l’hôtel Joliff est acheté par Julien Le Grevellec, maire de Clohars de 1945 à 1960 pour y implanter la mairie. La boulangerie est transformée en poste. Et pour conserver une boulangerie, la municipalité vend à M. Joliff la maison qui est en face de la mairie (une ancienne école). Elle devien- dra la boulangerie actuelle. (Photo de Patrick Landrein de Kernevenas) La mairie et la poste en 2017. (Coll : Marcel Gozzi)

×