Se ha denunciado esta presentación.
Utilizamos tu perfil de LinkedIn y tus datos de actividad para personalizar los anuncios y mostrarte publicidad más relevante. Puedes cambiar tus preferencias de publicidad en cualquier momento.

Échange - Pour une autre communication politique_#capcom18

176 visualizaciones

Publicado el

Réflexion et débat autour du manifeste « Pour une autre communication politique et une démocratie mieux communicante ». Une initiative qui comprend des analyses, des préconisations et des commentaires de près d’une centaine de personnalités du monde politique ou de la communication.

  • Inicia sesión para ver los comentarios

Échange - Pour une autre communication politique_#capcom18

  1. 1. Mercredi 5 décembre 16h30 – 17h45 Salle Édouard Herriot Cité des Congrès – LYON 1 ECHANGES SUR L’ETAT ET LE DEVENIR DE LA COMMUNICATION POLITIQUE De l’accès à l’information à la concertation
  2. 2. Pour une autre communication politique et une démocratie mieux communicante Un CAHIER (128 pages) édité le 8 janvier 2018 :  un manifeste de Pierre Zémor  les préconisations ou les commentaires d’une centaine de personnalités  une liste de 165 recommandations mis à disposition de la réflexion du monde politique, du mouvement associatif, des professionnels, experts ou chercheurs, des journalistes et des médias. Pierre Zémor - mars 2018 . Pour une autre communication politique 2
  3. 3. • Avant propos : une démarche pour rendre l’utopie utile (4 pages) • Sommaire ; alerte, impératifs, espoirs, appel (2 pages) • Le manifeste : des chemins vertueux à emprunter pour sortir d’une com’qui peu à peu sape la démocratie (23 pages) • Préconisations : les contributions de 67personnalités (62 pages) • Échos : des commentaires, des débats et des propos autour d’une élection présidentielle (13 pages) • Introduction à un débat essentiel : pouvoirs et médias (6 pages) • Recommandations : liste de 165, vers une autre communication politique (15 pages) • À vous de jouer ! (page 128) Table des matières Pierre Zémor - mars 2018 3Pour une autre communication politique
  4. 4. PRÉAMBULE Dissocier politique et communication est contre nature pour une démocratie. • Communiquer est essentiel pour la vie de la cité. • La bonne communication est liée aux actes. • Mais quand l’indépendance instrumentale de la communication dégénère en com’, hors des finalités de la politique, elle sape le débat public . • Une pseudo communication privilégie alors la forme, dissuade le fond et perd la mémoire. 4 . Pierre Zémor - mars 2018 Pour une autre communication politique
  5. 5. ALERTE ! • Les déviances d’une communication politicienne, essentiellement électorale, a les effets réducteurs de la propagande, de l’évènementiel, du spectaculaire et de la représentation (plus théâtrale, que porteuse de la parole des citoyens). • Un déni de complexité: la communication politique paye le prix fort d’être simpliste. • Acteurs et médiateurs sont mis dans un même sac et jugés inaptes à donner du temps à l’art compliqué de gouverner. Pierre Zémor - mars 2018 Pour une autre communication politique 5
  6. 6. L’empire de la com’ • Une pseudo communication, réductrice du sens, a installé son emprise. • Elle menace l’indépendance de l’information. • Via le mimétisme d’un néo-marketing des stratégies concurrentielles, la com’ ne sert que la conquête du pouvoir. • Effets d’annonce, promesses mensongères, personnalisation, pusillanimité des acteurs, lois phagocytées à des fins de promotion… • La com’ s’avère peu apte à accompagner l’exercice du pouvoir. Pour une autre communication politiquePierre Zémor - mars 2018 6
  7. 7. Deux avatars de démocratie • La démocratie dite d’opinion a le vent en poupe. Ce modèle réduit du peuple (élites, experts, sondages, médias) propose, hic et nunc, une représentativité qui caricature les attentes. • Quant à la démocratie directe ? À petites doses… et après de véritables concertations. • Un défi culturel: la démocratie représentative ne se satisfait pas d’une com’ qui induit la lassitude des gouvernés ainsi que la perte de crédibilité et de légitimité de ceux à qui on a donné des pouvoirs. Pierre Zémor - mars 2018 Pour une autre communication politique 7
  8. 8. Les impératifs de communication d’une démocratie moderne • Construire l’offre politique avec la société. Gouverner avec l’opinion : non seulement savoir prévoir ou savoir choisir, aussi savoir prévenir. • Prévenir, registre essentiel de communication politique. Informer ne suffit plus. Il faut prendre les devants et alerter – prévention et prévenance. Communiquer autrement, avec des médias qui rendent compte du réel et des gouvernants qui garantissent la transparence des procédures et sachent démontrer les rares nécessités du non-dit. Pierre Zémor - mars 2018 Pour une autre communication politique 8
  9. 9. Authenticité et responsabilité • Dire une/la vérité, toujours ouverte au débat. • Valeur éthique et pédagogique, l’authenticité implique une relation, pérenne et toujours prête au dialogue, avec les citoyen. • Qualité des contenus d’information: fiabilité et clarté des données, de la parole publique, des valeurs ajoutées par les médias; libre expression; responsabilité des émetteurs face au foisonnement des supports, à l’instantanéité numérique; devant la concentration financière… Pierre Zémor - mars 2018 Pour une autre communication politique 9
  10. 10. ESPOIRS: des chemins à défricher et à emprunter • Souscrire au dessein du vivre ensemble: mise à disposition des informations, recherche d’un langage commun, temps pour l’écoute et la conviction, pour l’échange et la tolérance. • Pratiquer l’information et la communication partagées avec des participations citoyennes moins balbutiantes sur les chemins de décision. Revivifier notre démocratie (marquée par l’histoire institutionnelle d’une information transcendante et descendante) en pariant sur la décentralisation, sur plus de… bottom up. 10 Pierre Zémor - mars 2018 Pour une autre communication politique
  11. 11. Associer les citoyens à la construction des offres politiques • Parier sur moyen et long terme: un travail de longue haleine, d’explication et discussion sur les actions publiques; dire la complexité des choses dans les médias et parler aux gens. • Encourager des pratiques participatives, partout dans une démocratie plus représentative y compris par des débats publics organisés pour le compte du Parlement… • Trouver l’authenticité et la crédibilité de la parole publique à dire l’intérêt général. 11Pierre Zémor - mars 2018 Pour une autre communication politique
  12. 12. Être à la hauteur d’un enjeu de société … du besoin de renaissance de la communication, en considérant l’expertise d’usage, les initiatives locales, en comprenant que les attentes, sociales, économiques, culturelles, sociétales sont aussi des demandes de changement des modes de communication. Ce manifeste peut être considéré comme un appel aux politiques, au monde de la communication, aux rédacteurs et journalistes, aux citoyens, associations, fondations, aux universitaires et chercheurs. Un appel pour une intelligence collective créatrice, apte à accepter controverses et compromis sur le bien commun et tolérante des droits et des devoirs du vivre ensemble… par citoyenneté. 12Pierre Zémor - mars 2018 Pour une autre communication politique
  13. 13. Préconisations de personnes sympathisantes de la démarche Le texte de ce manifeste, en dépit du caractère utopique de certains espoirs qu’il porte, s’est enrichi d’observations sur les évolutions souhaitables, voire à portée de main, de la communication… et dès lors du fonctionnement de la politique ! Une centaine de contributions et 165 recommandations sur www.pouruneautrecommunicationpolitique.com Par quel bout prendre les choses ? L’éthique de la politique dans sa relation avec la société ? La transparence de l’action publique ? L’usage des médias et du numérique ? Quels aggiornamentos ? Comment sortir des pratiques d’une com’ destructrice de l’image de la politique, qui peu à peu sape la démocratie ? Pierre Zémor - mars 2018 13 Pour une autre communication politique
  14. 14. Liste des personnalités (ordre chronologique de leur préconisation) Citation en hommage à Pierre Mendès France - Hommage à Jean-Louis Crémieux-Brilhac - Michel Rocard - Jean-François Sirinelli - Jean-Paul Delevoye - Pierre Rosanvallon - Henri Leclerc - Bernard Poignant - Corinne Lepage - Pierre Brana & Joëlle Dusseau - Arnaud Mercier - Pierre-Emmanuel Guigo - Jean-Pierre Duport - Jean-Marie Cavada - Observatoire Citoyen de la Qualité Démocratique & Jean-Claude Deveze/Pacte civique - Bernard Emsellem - Stéphane Wahnich - Joëlle Vaucelle - Yannick Blanc/La Fonda - Henry Hermand - Thierry Wellhoff - Anicet Le Pors - Michel Bon - Marc Lambron - Françoise Benhamou - Patrick Hardouin - Claudy Lebreton - Jean- Pierre Fourcade - Jacques Moisse/Wallonie-Bruxelles.COM - Patrick Lagadec - Michel Ghertman - Cindy Léoni - Fabrice d’Almeida - Jean-Christophe Le Duigou - Alain Bauer - Edgar Morin - Stéphane Fouks - Frédéric Tiberghien - Pierre Bourguignon - Judith Ferrando, Pierre-Yves Guihéneuf, Gilles-Laurent Rayssac /Institut de la Concertation - Isabelle Jourdan /Communication publique - Michèle André - Frédéric Pascal - Bernard Deljarrie/Cap’Com - Eric Zajdermann - Stéphane Rozès - Maurice Leroy - Jean-Daniel Lévy - Michèle Guillaume-Hofnung - Bernadette Laclais - Robert Zarader - Dominique Iogna-Prat - Hommage de Pierre Zémor au parler vrai de Michel Rocard et citation - Camille Vaziaga/Renaissance Numérique - Anne Hidalgo - Patrick Eveno/Observatoire de la déontologie de l'information - Roland Cayrol - Florence Durand-Tornare/Villes Internet - Eric Dacheux - Patrice Martin-Lalande - Alexandre Eyries & Nicolas Pelissier - Henri Nallet - Bernard Ramanantsoa - Isabelle Falque-Pierrotin - Bertrand Pancher/Décider ensemble - Jean-Noël Tronc - Dominique Wolton – Pour mieux lire, allez sur www.pouruneautrecommunicationpolitique.com Autres contributions (Textes et citations): Cynthia Fleury - Julia Kristeva – Gilles Finchelstein - Isabelle Veyrat-Masson - Véronique Groussard – Denis Sieffert - Yves Thréard - Cyril Lemieux - Sylvain Bourmeau Dominique Reynié/Fondapol - Dominique Wolton - Pascal Perrineau – Gérard Courtois - Emmanuel Macron (Échanges): Propos et débats à Namur (16 décembre 2016) - Table ronde à l’Assemblée nationale (31 janvier 2017) - Rencontre au Sénat (1erfévrier 2017) - Rencontre à Strasbourg (19 mai 2017) - Rencontre à l’Université de Créteil- Est (24 mars 2017) - Rencontre à l’Université Rennes 2 (22 mars 2017) - Échanges avec Renaissance numérique (23 mars 2017) – Introduction (Pierre Zémor) à "Journalistes et médias" : contre-pouvoir et en même temps pouvoir. 14Pierre Zémor - mars 2018 Pour une autre communication politique
  15. 15. 165 RECOMMANDATIONS qui jalonnent des chemins vers UNE AUTRE COMMUNICATION POLITIQUE Les recommandations, dont la liste est forcément provisoire, sont extraites ou inspirées du texte "manifeste" de Pierre Zémor, des préconisations des 67 personnalités contributrices et d’une vingtaine d’échanges suscités par des diffusions partielles du Cahier, des avis ayant pu d’ailleurs être formulés sous forme de recommandations. En exergue, 3 références : - « La communication est inhérente au développement de l’humanité, dit Jack Goody : au-delà des modes de production, les modes de communication sont essentiels dans la définition de l’espèce humaine.» - Pour Jürgen Habermas, « l’homme a la capacité d’échanger des arguments rationnels en vue de prendre en commun de moins mauvaises décisions. On peut, par la vertu de la communication, rassembler les peuples.» - Pierre Mendès France voit dans le déclin de la participation citoyenne des menaces pour l’intérêt général (La République moderne, 1962) : « La démocratie est d’abord un état d’esprit… Un intérêt profond pour le destin de la communauté à laquelle on appartient et le désir d’y participer à tous les niveaux : compréhension, décision, action… Pierre Zémor - mars 2018 Pour une autre communication politique 15
  16. 16. ECHANGES SUR L’ETAT ET LE DEVENIR DE LA COMMUNICATION POLITIQUE O Rencontre avec Pierre Zémor et le Cahier Pour une autre communication politique. O Interventions de grands témoins et des participants [Des interventions peuvent être préparées en consultant la liste des 165 recommandations] • Que penser de la communication politique ? Est-il possible de mieux informer et de dialoguer ? • De la manière dont les pouvoirs communiquent ? Quelle place à la consultation et la concertation ? • Et du rôle des médias ? Quels pouvoirs au-delà des contre-pouvoirs ? • Les citoyens, veulent-ils et peuvent-ils s’exprimer ? Quelles sont les conditions d’une participation citoyenne ? Pierre Zémor - mars 2018 Pour une autre communication politique 16
  17. 17. Alors… … que pensez-vous de la communication politique ? … en particulier, de la place faite à la participation citoyenne ? Dominique Djian, Directrice de la communication de la ville de Poitiers et de la Communauté urbaine de Grand Poitiers : « A chacun de s’exprimer, de prendre part aux débats » Pierre Zémor - mars 2018 Pour une autre communication politique 17

×