Se ha denunciado esta presentación.
Utilizamos tu perfil de LinkedIn y tus datos de actividad para personalizar los anuncios y mostrarte publicidad más relevante. Puedes cambiar tus preferencias de publicidad en cualquier momento.

Senegal | Aug-16 | Un Développement Rural Durable Assurant l’harmonisation de l’écologie et l’économie

162 visualizaciones

Publicado el

Présentateur : Ibrahim Sall

Publicado en: Ciencias
  • Inicia sesión para ver los comentarios

  • Sé el primero en recomendar esto

Senegal | Aug-16 | Un Développement Rural Durable Assurant l’harmonisation de l’écologie et l’économie

  1. 1. Un développement rural durable assurant l’harmonisation de l’écologie et l’économie
  2. 2. I. CONTEXTEI. CONTEXTE 2
  3. 3. MalMal développementdéveloppement des pays dudes pays du NordNord Pauvreté desPauvreté des pays du Sudpays du Sud  Ces deux phénomènes sont à l’origine des chocs d’origineCes deux phénomènes sont à l’origine des chocs d’origine climatique ;climatique ;  L’exposition à ces chocs représentent une menace constanteL’exposition à ces chocs représentent une menace constante pour la sécurité alimentaire et le bien-être des populationspour la sécurité alimentaire et le bien-être des populations rurales qui dépendent fortement de l’agriculture pour leurrurales qui dépendent fortement de l’agriculture pour leur subsistance.subsistance. Les problèmes environnementaux sont liésLes problèmes environnementaux sont liés à :à : Les problèmes environnementaux sont liésLes problèmes environnementaux sont liés à :à :
  4. 4. Face àFace à cettecette situation, lesituation, le Sénégal a initié unSénégal a initié un programme visantprogramme visant l’amélioration des conditionsl’amélioration des conditions de vie, tout en réduisantde vie, tout en réduisant l’empreintel’empreinte écologique.écologique. Dans cette dynamique,Dans cette dynamique, l’ANEV a mis en placel’ANEV a mis en place un programme etun programme et stratégie nationaux desstratégie nationaux des écovillages.écovillages. I. CONTEXTEI. CONTEXTE
  5. 5. RechercheRecherche actionsactions Pour laPour la misemise en oeuvre duen oeuvre du programmeprogramme national des écovillagesnational des écovillages ONG + SP +ONG + SP + programmes en coursprogrammes en cours ONG + SP +ONG + SP + programmes en coursprogrammes en cours Appui duAppui du développementdéveloppement I. CONTEXTEI. CONTEXTE
  6. 6. II.II. Zones d’interventionZones d’interventionII.II. Zones d’interventionZones d’intervention 6
  7. 7. II. ZONES D’INTERVENTIONII. ZONES D’INTERVENTION Les zones d’intervention:Les zones d’intervention: Les six (6) zones éco-Les six (6) zones éco- géographiques du Sénégal :géographiques du Sénégal : Elles constituent desElles constituent des entités homogènes tant duentités homogènes tant du point de vue biophysique quepoint de vue biophysique que du point de vue socio-du point de vue socio- économique.économique.
  8. 8. Composantes du programme desComposantes du programme des écovillagesécovillages III LES COMPOSANTESIII LES COMPOSANTES
  9. 9. Composante 1: Promouvoir la Bonne GouvernanceComposante 1: Promouvoir la Bonne Gouvernance localelocale Il s’agit de:Il s’agit de:  Promouvoir la bonne gouvernancePromouvoir la bonne gouvernance locale à travers un programme delocale à travers un programme de développement participatif avec desdéveloppement participatif avec des institutions centrales et localesinstitutions centrales et locales bénéficiant d’un cadre politique etbénéficiant d’un cadre politique et juridique leur permettant de piloter lejuridique leur permettant de piloter le développement local ;développement local ; Assurer la couverture des besoinsAssurer la couverture des besoins essentiels par l’accès équitable aux droitsessentiels par l’accès équitable aux droits et services sociaux de base permettantet services sociaux de base permettant aux populations d’améliorer de façonaux populations d’améliorer de façon durable leurs conditions et cadre de vie.durable leurs conditions et cadre de vie. III- LES COMPOSANTESIII- LES COMPOSANTES
  10. 10. 10 Accès à l’eau de boisson et de productionAccès à l’eau de boisson et de productionAccès à l’eau de boisson et de productionAccès à l’eau de boisson et de production Techniques d’économie d’eau:Techniques d’économie d’eau:Techniques d’économie d’eau:Techniques d’économie d’eau: Diversification et intensification des systèmes de productionDiversification et intensification des systèmes de productionDiversification et intensification des systèmes de productionDiversification et intensification des systèmes de production Maraichage sous serreMaraichage sous serreMaraichage avec le goutte à goutteMaraichage avec le goutte à goutte Amélioration race animaleAmélioration race animale ArboricultureArboriculture III- LES COMPOSANTESIII- LES COMPOSANTES Composante 2 : Sécurité alimentaireComposante 2 : Sécurité alimentaire
  11. 11. III- LES COMPOSANTESIII- LES COMPOSANTES Composante 3Composante 3:: Énergies renouvelables etÉnergies renouvelables et préservation des RNpréservation des RN Eclairage Energie de production Toutes ces actions concourent à atténuer les émissions deToutes ces actions concourent à atténuer les émissions de gaz à effet de serre en ce sens que si la promotion desgaz à effet de serre en ce sens que si la promotion des énergies renouvelables n’est effective dans ces villages, ilsénergies renouvelables n’est effective dans ces villages, ils seront connectés grâce au réseau de la SENELEC utilisantseront connectés grâce au réseau de la SENELEC utilisant les énergies fossilesles énergies fossiles
  12. 12. 12 Changement des modes de cuisson traditionnelsChangement des modes de cuisson traditionnelsChangement des modes de cuisson traditionnelsChangement des modes de cuisson traditionnels Composante 3Composante 3 : Énergies renouvelables et: Énergies renouvelables et préservation des RNpréservation des RN Réduction des pressionsRéduction des pressions sur les ressourcessur les ressources ligneusesligneuses Substitution du bois énergieSubstitution du bois énergie par d’autres sources d’énergiepar d’autres sources d’énergie III- LES COMPOSANTESIII- LES COMPOSANTES
  13. 13. Composante 4Composante 4 :: Promotion du secteur privé localPromotion du secteur privé local et financement durableet financement durable Lutte contre la pauvreté par:Lutte contre la pauvreté par: Le maraîchage ;Le maraîchage ; L’embouche ;L’embouche ; le petit commerce ;le petit commerce ; La couture ;La couture ; La teinturerie ;La teinturerie ; La production de plants ;La production de plants ; Etc.Etc. III- LES COMPOSANTESIII- LES COMPOSANTES
  14. 14. IV.IV. RÉSULTATS ENREGISTRÉSRÉSULTATS ENREGISTRÉSIV.IV. RÉSULTATS ENREGISTRÉSRÉSULTATS ENREGISTRÉS 14
  15. 15. Evolution en nombre des écovillagesEvolution en nombre des écovillages 2014: 84 écovillages2014: 84 écovillages 2015: 300 écovillages2015: 300 écovillages 2017: 500 écovillages2017: 500 écovillages 2014: 84 écovillages2014: 84 écovillages 2015: 300 écovillages2015: 300 écovillages 2017: 500 écovillages2017: 500 écovillages IV. RESULTATS ENREGISTRESIV. RESULTATS ENREGISTRES
  16. 16. V.V. CONTRAINTESCONTRAINTESV.V. CONTRAINTESCONTRAINTES 16
  17. 17.  Au plan des ressources humainesAu plan des ressources humaines :: Recrutement insuffisant du personnel ;Recrutement insuffisant du personnel ; Faible capacitation des acteurs autour duFaible capacitation des acteurs autour du concept Ecovillageconcept Ecovillage  Au plan logistiqueAu plan logistique Insuffisance du matériel et des moyensInsuffisance du matériel et des moyens logistiqueslogistiques V. CONTRAINTESV. CONTRAINTES
  18. 18.  Au plan financier :Au plan financier :  Faiblesse des ressources financières (budget deFaiblesse des ressources financières (budget de fonctionnement et d’investissement) : le budget de l’ANEVfonctionnement et d’investissement) : le budget de l’ANEV couvre à peine la réalisation d’un écovillage;couvre à peine la réalisation d’un écovillage;  délais de traitement des projets par les partenaires trèsdélais de traitement des projets par les partenaires très longs;longs;  difficultés de mobilisation des ressources financièresdifficultés de mobilisation des ressources financières tirées des synergies avec les partenaires locauxtirées des synergies avec les partenaires locaux  Au Plan technique :Au Plan technique :  Forte dépendance des services techniques d’appui ;Forte dépendance des services techniques d’appui ;  Couverture partielle des composantes;Couverture partielle des composantes;  Tous les domaines de l’expertise technique non couverts .Tous les domaines de l’expertise technique non couverts . V. CONTRAINTESV. CONTRAINTES
  19. 19. VI.VI. PERSPECTIVESPERSPECTIVESVI.VI. PERSPECTIVESPERSPECTIVES 19
  20. 20. L’ANEV entreprend de :L’ANEV entreprend de :  Etendre son programme aux autres régions non encoreEtendre son programme aux autres régions non encore touchées (Kolda, Sédhiou, Ziguinchor, Kaolack, Kaffrinetouchées (Kolda, Sédhiou, Ziguinchor, Kaolack, Kaffrine et Diourbel) :et Diourbel) :  Consolider les acquis :Consolider les acquis :  l’amélioration du cadre de gouvernance etl’amélioration du cadre de gouvernance et  la réalisation d’activités relatives à la promotionla réalisation d’activités relatives à la promotion développement durable.développement durable.  Capitaliser les acquis.Capitaliser les acquis. VI. PERSPECTIVESVI. PERSPECTIVES
  21. 21. 21 VillageVillage centrecentre Villages satellitesVillages satellites Très faible couverture végétaleTrès faible couverture végétale Dégradation des terresDégradation des terres Faible productivité des terresFaible productivité des terres PauvretéPauvreté ExodeExode Situation actuelle Situation désirée Verdissement du villageVerdissement du village Amélioration des moyensAmélioration des moyens d’existenced’existence Promotion d’un dev localePromotion d’un dev locale durabledurable VillageVillage centrecentre Villages satellitesVillages satellites VII. FINALITEVII. FINALITE
  22. 22. MERCI DE VOTRE AIMABLEMERCI DE VOTRE AIMABLE ATTENTION !ATTENTION !

×