Se ha denunciado esta presentación.
Utilizamos tu perfil de LinkedIn y tus datos de actividad para personalizar los anuncios y mostrarte publicidad más relevante. Puedes cambiar tus preferencias de publicidad en cualquier momento.

Lettre Empruntis - Avril 2013

4.774 visualizaciones

Publicado el

Empruntis.com, comparateur de crédit - En résumé : Baisses, baisses toujours des baisses…

http://www.empruntis.com

Publicado en: Economía y finanzas
  • Sé el primero en comentar

Lettre Empruntis - Avril 2013

  1. 1. Taux relevés le 29 avril 2013. Évolution par rapport au 2 avril 2013.Les taux indiqués s’entendent hors assurances, selon votre profil et votre demande.Pour toute demande d’informations complémentaires :Contact: mael.bernier@empruntis.com / 01.77.93.36.57 / 06.32.86.92.98Baisses, baisses toujours des baisses…Taux fixesUne baisse générale. En effet, contrairement aux sirènes« pessimistes » qui prédisaient le mois dernier des haussesprochaines qui nous semblaient totalement improbables, les tauxdes crédits aux particuliers ont, comme nous n’avons cessé de ledire enregistré des baisses de l’ordre de 0,05% sur toutes lesdurées pour les taux « moyens ». Ainsi, un taux moyen sesitue aujourd’hui avant négociation à 3,00% sur 15 ans,et le 20 ans à 3,35%. « Si vous ajoutez à cela la négociationdu courtier, vous obtenez assez facilement pour un dossiermoyen des taux inférieurs à 3% sur 15 ans et compris entre3,10% et 3,20% sur 20 ans. » Commente Maël Bernier.Du côté des minima, les baisses sont moins générales car seulesles durées inférieures ou égales à 15 ans enregistrent desdiminutions, les autres durées restant stables. « Cependant,nous obtenons sur ces profils dont les banques sont friandes,des décôtes nombreuses et importantes qui peuvent fairediminuer les barèmes de 0,20% par rapport aux minimaaffichés. » Ajoute Maël Bernier.Taux variablesIls sont toujours sans intérêt réel, sauf…S’ils peuvent permettrede faire diminuer l’endettement. Cependant, il faut avoir en têteque choisir un taux variable capé aujourd’hui, c’est bénéficierd’un taux tellement bas au départ qu’il ne pourra que remonter.Cela peut néanmoins être une option intelligente pour unepremière acquisition qui sous-entend une durée de détention courte.Des taux qui continuent à baisser battant de mois en mois tous les records et malgré cela un marchéqui reste atone…Cependant les candidats à l’acquisition s’ils se font rares, bénéficient plus que jamais de conditionsexceptionnelles avec des banques qui rivalisent d’efforts.« A titre d’exemple, le seul réseau qui avait tenté d’augmenter ses taux le mois dernier a dès ce mois-ci baissé radicalement tous ses barèmes afin de rentrer à nouveau dans la course. En effet, unebanque qui hausse ses taux aujourd’hui ne peut pas être suivie car cela ne répond à aucune logiqueéconomique, les banques françaises empruntant sur les marchés à des taux bas records également. »Explique Maël Bernier.« Pour les semaines qui viennent, des rumeurs circulent sur une baisse éventuelle du tauxdirecteur de la banque centrale, les OAT restent inférieures à 2%, les conditions sont doncréunies pour que les taux restent à ces niveaux très bas ; les barèmes reçus récemmentconfirmant d’ailleurs totalement cela. » Ajoute-t-elle.N’oubliez pas : Empruntis.com et sonappli iPhone : la seule du marché àdonner une réponse de principe definancement immédiateC’est sous le nom « mon projet immo »qu’Empruntis.com vient de lancer sonapplication I-phone totalement gratuite.Au-delà des informations classiques quel’utilisateur s’attend à trouver surl’application d’un courtier : taux des crédits,guide immobilier, annonces immobilières,Empruntis.com a développé une technologieunique qui nous permet d’apporter en ligneet en temps réel une réponse de principe àson projet immobilier. En résumé, 5fonctions pour accompagner le mobinaute dela recherche de financement jusquàlobtention de votre financement !« Nous avons pris notre temps pourdévelopper cette application afin de luiapporter une vraie valeur ajoutée,l’élément différenciant par rapport à cellede nos principaux concurrents et autresacteurs du secteur réside dans le fait quenous offrons à nos utilisateurs la possibilitéde faire une demande de financement etd’avoir en temps réel la réponsepositive ou négative de nos partenairesbancaires. Un futur acheteur pourra parexemple, lors de la visite d’un bien savoir sile projet qu’il envisage est réalisable ou nonau vue de ses revenus et chargessimplement en remplissant un formulairetrès court de demande de financement ».Explique Maël Bernier, directrice de lacommunication du groupe. « Qui plus est,cette réponse sera actualisée en temps réelen fonction de l’évolution des taux, end’autres termes, la réponse de nospartenaires bancaires n’est pas figée dans letemps car elle peut évoluer, en positifnotamment, si les taux baissent et rendreainsi le projet viable. Cela évite donc aumobinaute de re-saisir à chaque utilisationses informations.» Ajoute Maël Bernier.Cette nouvelle application cible ainsi deuxtypes de téléchargements : d’un côté lesfuturs acquéreurs (bénéficiant d’outils,guides et simulations en ligne professionnelset uniques), de l’autre les agentsimmobiliers qui pourront ainsi aiguiller lorsde leurs visites les futurs acquéreurs enfonction de leur capacité de financement.« Pour ces derniers, c’est un formidable outild’aide à la vente, car cela permet derenseigner directement un futur acquéreursur la faisabilité ou non de son projet. »Conclut Maël Bernier.Cette application n’est pour le momentdisponible que pour les utilisateurs d’i-Phone.© Empruntis.com29 avril 2013

×