Se ha denunciado esta presentación.
Se está descargando tu SlideShare. ×

Réunion du gieco : Le facteur humain dans les entreprises #gieco #facteurhumain

Anuncio
Anuncio
Anuncio
Anuncio
Anuncio
Anuncio
Anuncio
Anuncio
Anuncio
Anuncio
Anuncio
Anuncio

Eche un vistazo a continuación

1 de 36 Anuncio

Réunion du gieco : Le facteur humain dans les entreprises #gieco #facteurhumain

Descargar para leer sin conexión

Notre planète subit des changements majeurs de son environnement et de son climat, directement induits par notre développement et nos comportements. Pour inverser la tendance, nous savons aussi qu'informer et sensibiliser ne suffit pas: il faut aller beaucoup plus loin et comprendre tous les facteurs de changements et de non changements des comportements!

A l’instar du GIEC ou de l’OMS, le GIECO IPBC propose de constituer un état de l’art exhaustif de la connaissance scientifique transdisciplinaire sur le cerveau et les comportements, seul à même de nous permettre de faire durablement face aux besoins exponentiellement croissants de notre société vis-à-vis du Facteur Humain.

Son objectif est de faire coopérer et intégrer toutes les sciences du comportement (biologie du comportement, neurosciences, éthologie, anthropologie, psychologie, sociologie, pédagogie, management, économie comportementale…).

Afin d'optimiser la pertinence scientifique et sociétale des productions du GIECO-IPBC, nous avons lancé 3 groupes de travail (GT) : scientifiques (GT1), acteurs économiques (GT2), autres acteurs et institutions publiques (GT3).

Nous vous invitions à participer à la grande réunion du GT2 "acteurs de l'économie" du GIECO IPBC. Au programme :
- Actualités du GIECO IPBC par Jacques Fradin fondateur du GIECO
- Retour par Stéphane La Branche, sociologue co fondateur du GIECO IPBC, sur les réponses à un questionnaire sur les impacts du Facteur Humain dans les organisations
- Présentation de la fresque du Facteur Humain, outil favorisant la prise de conscience des impacts du Facteur Humain dans des contextes de transformation par Sandrine Belier de Humans Matter
- Atelier pour faire émerger les projets de recherche-action avec Jeremy Dumont Nous Sommes Vivants, Thomas Busuttil IMAGIN/ABLE, Anita SILLON Bingo Solutions
- Questions/réponses, synthèse, conclusion

En savoir plus : https://www.ipbc.science

Notre planète subit des changements majeurs de son environnement et de son climat, directement induits par notre développement et nos comportements. Pour inverser la tendance, nous savons aussi qu'informer et sensibiliser ne suffit pas: il faut aller beaucoup plus loin et comprendre tous les facteurs de changements et de non changements des comportements!

A l’instar du GIEC ou de l’OMS, le GIECO IPBC propose de constituer un état de l’art exhaustif de la connaissance scientifique transdisciplinaire sur le cerveau et les comportements, seul à même de nous permettre de faire durablement face aux besoins exponentiellement croissants de notre société vis-à-vis du Facteur Humain.

Son objectif est de faire coopérer et intégrer toutes les sciences du comportement (biologie du comportement, neurosciences, éthologie, anthropologie, psychologie, sociologie, pédagogie, management, économie comportementale…).

Afin d'optimiser la pertinence scientifique et sociétale des productions du GIECO-IPBC, nous avons lancé 3 groupes de travail (GT) : scientifiques (GT1), acteurs économiques (GT2), autres acteurs et institutions publiques (GT3).

Nous vous invitions à participer à la grande réunion du GT2 "acteurs de l'économie" du GIECO IPBC. Au programme :
- Actualités du GIECO IPBC par Jacques Fradin fondateur du GIECO
- Retour par Stéphane La Branche, sociologue co fondateur du GIECO IPBC, sur les réponses à un questionnaire sur les impacts du Facteur Humain dans les organisations
- Présentation de la fresque du Facteur Humain, outil favorisant la prise de conscience des impacts du Facteur Humain dans des contextes de transformation par Sandrine Belier de Humans Matter
- Atelier pour faire émerger les projets de recherche-action avec Jeremy Dumont Nous Sommes Vivants, Thomas Busuttil IMAGIN/ABLE, Anita SILLON Bingo Solutions
- Questions/réponses, synthèse, conclusion

En savoir plus : https://www.ipbc.science

Anuncio
Anuncio

Más Contenido Relacionado

Presentaciones para usted (20)

Similares a Réunion du gieco : Le facteur humain dans les entreprises #gieco #facteurhumain (20)

Anuncio

Más de Jeremy dumont (20)

Más reciente (20)

Anuncio

Réunion du gieco : Le facteur humain dans les entreprises #gieco #facteurhumain

  1. 1. Les acteurs de l’économie du GIECO / IPBC Groupe International d’Evolution du Comportement (GIECo) International Panel On Behavior Change (IPBC)
  2. 2. 2 Présentation du GIECo Le facteur humain (dont Fresque du Facteur Humain) Projets pour le facteur humain dans les organisations 1 2 3 .
  3. 3. 3 Si l’humain, dans tous les secteurs de la société, est un facteur de risque… il est aussi la solution Toute crise n’est-elle pas, avant tout, une question humaine ?
  4. 4. 5 Comment mobiliser les individus et organisations face aux urgences climatique et écologique ? Quels sont les facteurs de changement de culture et de comportement sur lesquels s’appuyer ? Quels sont les tâtonnements et erreurs à éviter ? Quelles sont les attentes des consommateurs, des citoyens, des travailleurs ? Quelle gouvernance et modes de coopération sont adaptés aux enjeux actuels ? Quels sont les formations et métiers de demain ? Quelles connaissances sur le cerveau et les comportements individuels et collectifs partager ? Et un enjeu de développement pour les organisations et la société, dans un monde en mutation accélérée ! Le Facteur Humain : un enjeu au cœur de la transition écologique…
  5. 5. 6 6 Le Facteur Humain au cœur de toutes les transitions, y compris dans les organisations ! Recherche & Développement Education & Formation Technologies numériques & interfaces Management : • Individuel • Collectif • Organisationnel Culture, philosophie, civisme, éducation… Éthique, démocratie, politique Information : • Journalisme • Vulgarisation • Pédagogie Consommation : • Marketing • Labels et applications d’évaluation Gouvernance : • Indicateurs / incitateurs • Ergonomie cognitiv Facteur Humain Gouvernance : • Indicateurs / incitateurs • Ergonomie cognitive / nudges
  6. 6. 7 Le Groupe International d’Evolution du Comportement a été créé pour développer la connaissance du facteur humain dans les toutes les transitions et permettre l’émergence d’un monde plus agile, équitable et durable A l’instar du GIEC ou de l’OMS, le GIECO/IPBC propose de constituer un état de l’art exhaustif de la connaissance scientifique transdisciplinaire sur le cerveau et les comportements, seul à même de nous permettre de faire durablement face aux besoins exponentiellement croissants de notre société vis-à-vis du Facteur Humain Son objectif est de devenir une institution scientifique internationale de référence au même titre que le GIEC et de faire coopérer et intégrer toutes les sciences du comportement (biologie du comportement, neurosciences, éthologie, anthropologie, psychologie, sociologie, pédagogie, management, économie comportementale…)
  7. 7. 8 Une mission scientifique et sociétale • Mission scientifique : Intégrer toutes les connaissances acquises, fondamentales et appliquées, sur les comportements individuels, sociaux et organisationnels; • Mission sociétale : Partager les connaissances clés et les leviers d'action, universels ou contextualisables, permettant de faciliter l’évolution des comportements humains en faveur d’un avenir plus durable et plus juste
  8. 8. 10 Des rapport scientifiques ∙ Les « gros » rapports (états de l’art) transdisciplinaires, globaux ou thématiques, exhaustifs et périodiquement réactualisés ∙ Les travaux fondamentaux d’intégration des multiples données et modèles de toutes les disciplines autour du comportement, en vue de l’émergence d’un modèle global (méta- analyses, trajectoires…). Des livrables compacts et opérationnels (de 10 à 20 pages pour les experts, 2 à 4 pages pour les acteurs/décideurs pressés…) ∙ Adressés directement aux acteurs de terrain, intégrant leurs préoccupations de court-moyen- long terme et leur langage ∙ Proposant des concepts, outils et recommandations clairs et applicables sans délai par des non-spécialistes ∙ Des livrables déclinés en multiples versions contextualisées, par secteurs d’activité et/ou métiers, particularités territoriales, culturelles, socioéconomiques et/ou générationnelles afin d’adapter la pertinence et/ou l’acceptabilité des recommandations générales. Des rapports scientifiques ET opérationnels avec des recommandations activables à court terme
  9. 9. Vers le premier rapport principal du GIECo 11 OBJECTIF : état de l’art multidisciplinaire sur les facteurs de changements et de non changements des comportements
  10. 10. 12 Le GIECo (GIEC des Comportements) est composé de 4 groupes de travail Groupe de Travail 1 : Scientifiques • Chercheurs internationaux issus de + 30 disciplines • Production d’états de l’art exhaustifs et intégration théorique transdisciplinaire (modélisations/trajectoires/outils) Groupe de Travail 2 : Acteurs de l’économie • Entreprises et opérateurs de terrain représentant tous les secteurs et types d’acteurs • Partage sur les expériences positives et difficultés rencontrées dans la mise en place des transitions Groupe de Travail 3 : Institutions et autres parties prenantes • ONG, syndicats, institutions / ONU, États, régions, villes, collectivités… • Relai d’information entre le groupe scientifique et la société civile, partage sur les besoins opérationnels, travail sur la pédagogie et la diffusion des rapports Groupe de Travail 4 : Acteurs de l’éducation, la culture, l’information… Cette méta-culture sérieuse ou récréative joue un rôle clé dans notre idéalité, nos modes de consommation, de vivre-ensemble, etc.
  11. 11. 13 Finalité du Groupe 2 : - améliorer la pertinence opérationnelle sociétale, environnementale et économique des productions du GIECO ; spécifier les particularités empiriques dans les divers domaines et secteurs, en partageant vos difficultés, expériences réussies, besoins et défis à venir… Animé par: des chercheurs et consultants issus de Cabinets partenaires. Ambitions du Groupe 2: - alimenter l’analyse des rapports du groupe 1 de l’état des lieux et des besoins sociétaux à l’égard des disciplines du comportement. Groupe 2 des Acteurs Économiques Activités avec le groupe 2: - 5 réunions, entre mars et juin 2020, avec près de 50 entreprises de tailles différentes, représentées par acteurs concernés et décisionnaires
  12. 12. 14 14 L’Alliance : le bras armé du GIECo DIFFUSION Diffusion d’une culture du facteur humain au sein des institutions et acteurs PARTAGE Mise en synergie des initiatives, des réseaux et partage de compétences EXPERIMENTATION Avis et terrains d’expérimentation des outils produits par le GIECo FINANCEMENTS Dons défiscalisés pour le fonctionnement du GIECo En soutien au GIECo : une Alliance de partenaires…
  13. 13. 15 Premiers partenariats
  14. 14. 16 Présentation du GIECo Le facteur humain (dont Fresque du Facteur Humain) Projets pour le facteur humain dans les organisations 1 2 3 .
  15. 15. 17 MINI SONDAGE On vous laisse répondre aux questions suivantes !
  16. 16. 18 Sur la place, le statut, les pratiques et la nature du facteur humain dans les entreprises. Le FH implique les éléments qui dépassent le cadre strict des compétences devoirs et obligations professionnelles : ambiance de travail, communication interpersonnelle, dynamique de groupe, prise en compte des émotions, facteurs psychologiques, bien-être au travail… En 2021, aux membres du GT-2 (entreprises) du GIECo. 50 répondants avec beaucoup de réponses élaborées Attn: pas de représentativité statistique ; exploration d’hypothèses! Pourcentages affichés : pour faciliter la compréhension des résultats. Mais certains résultats méritent d’être testés à grande échelle! Premiers retours sur les questionnaire “le Facteur Humain dans les entreprises”
  17. 17. 19 Selon eux , une meilleure intégration du facteur humain dans leur structure aurait beaucoup de bénéfices non monétaires ! - Améliorerait le bien être au travail 42/50 - Créerait un meilleur engagement des équipes 41/50 - Améliorerait l’esprit d’équipe 41/50 - Améliorerait la prise d’initiative et l’expérimentation 37/50 - Améliorerait la performance 33/50 - Amènerait une meilleure compréhension des enjeux et vision de l’entreprise 30/50 Le FH dans l’entreprise: quels critères et apports? Pour les répondants, le FH renvoie à (plusieurs choix possibles) : - Bien être au travail (43/50) ; - L’intelligence émotionnelle (42/50) ; - Compétences en matière de relations au travail (41/50) ; - Une culture de l’innovation (25/50).
  18. 18. 20 28/50 ont répondu « NON » à la question « Si vous gagniez une large somme à la loterie, abandonneriez-vous votre travail actuel ? », en raison du SENS : - La passion pour leur métier : 9 - Le sens que leur métier donne à leur vie : 4 - Service que l’on rend à la société/collectif : 3 - Les liens sociaux : 3. FOCUS : Abandonner son travail ou non à cause de la faiblesse du FH dans l’entreprise ? Le sens joue un rôle important !
  19. 19. 21 Croisement de la question précédente avec : - les critères du FH (séances de formation, communication non violente, prise en compte des émotions et des opinions divergentes, favoriser les prises d’initiatives et les innovations, droit à l’erreur, etc…) Tous les répondants rapportant une meilleure mise en pratique du FH dans leur entreprise garderaient leur travail tandis que ceux qui l’abandonneraient témoignent le plus fortement du manque de prise en compte et de pratiques liées au FH! Et si le sens trouvé au travail, était un critère clé du FH dans l’entreprise? ?
  20. 20. 22 1- Un travail de réflexion et empirique nécessaire à l’élaboration de critères d’évaluation qualitatifs et quantitatifs mesurables de la prise en compte et de la mise en oeuvre du FH (pour KPI) 2- Une mise en garde : “attn aux tentatives d'utilisation non sincères de techniques issues des sciences humaines à des fins strictement productivistes ou pour seulement optimiser leur rentabilité économique!" Quelques défis à relever et à explorer !
  21. 21. Même lorsque les gens sont convaincus de la nécessité de changer Même lorsqu’il y a de nombreuses ressources mobilisées Même lorsqu’il y a un plan d’action clair partagé Même s’il n’y a aucun obstacle technique à ce changement « POURQUOI EST-IL SI DIFFICILE DE CHANGER ? » La question qui fâche
  22. 22. « PARCE QUE NOUS SOMMES DES HUMAINS » La réponse qui questionn e Équipés d’un dispositif cognitif qui permet de… Ressentir Décider Se projeter Interagir Apprendre qui peut LIMITER ou DÉCUPLER notre PUISSANCE D’ACTION
  23. 23. « LE FACTEUR HUMAIN EST LA CONTRIBUTION HUMAINE À UN ÉVÉNEMENT » Donc, on parle de quoi ? Explorer les mécanismes qui existent entre ce qu’on perçoit et le résultat de nos actions nous permet de comprendre comment mieux agir
  24. 24. « LA FRESQUE DU FACTEUR HUMAIN » est une expérience Et on fait quoi maintenan t ? Pour décupler collectivement notre capacité d’agir COLLECTIVE Croiser les regards et perceptions & Construire une représentation commune APPRENANTE S’approprier facteurs humains & Interroger nos comportements &
  25. 25. LA FRESQUE DU FACTEUR HUMAIN 3 heures 10 participan ts /groupe Partir d’un enjeu de transition ou de transformation bien défini Comprendre le rôle que jouent sur nos comportements de multiples facteurs : • Les émotions • Les biais cognitifs • Les représentations, l’appartenance sociale et les croyances • La mémoire, l’attention et le langage • L’apprentissage et les motivations • Les habitudes Identifier collectivement les leviers sur lesquels agir pour engager plus efficacement les collectifs à faire évoluer leurs comportements
  26. 26. DÉROULÉ DE LA FRESQUE 1 Introduction : Apprendre à se connaître et comprendre ce qu’est le Facteur humain et son importance dans les enjeux de transformation 2 Identification du comportement qu’il faut faire évoluer Comprendre ce qui limite notre puissance d’action • Partage des émotions générées • Prise en main des biais cognitifs et de leurs effets • Exposition et mise en relation des facteurs humains Identifier ensemble comment décupler notre puissance d’action (Création de liens facilitants) 25’ 15’ 70’ 40’ 5 Prendre du recul sur l’expérience vécue et tirer des apprentissages individuels 20’ Total : 3h Durée 3 4
  27. 27. Fresque réalisée le 7 janvier
  28. 28. 31 Présentation du GIECo Le facteur humain (dont Fresque du facteur humain) Projets pour le facteur humain dans les organisations 1 2 3 .
  29. 29. Ce qui a émergé des travaux des ateliers avec les 17 entreprises représentées par des directeurs RSE, RH, Formation, DG, Responsables Environnements et Économie Circulaire 32 Thématiques prioritaires qui ont émergé, le facteur humain dans: • Management - Gouvernance • Exemplarité • Rôle de corps intermédiaire dans l’entreprise • Management – RH • Responsabilité sociale des entreprises et des marques • Marché, responsabilité sociétale des marques • Education – Formation • Environnement Climat Biodiversité
  30. 30. Un projet de recherche action associe des chercheurs avec des praticiens afin de répondre à des questions de manière scientifique et de produire des préconisations, des mesures testables et opérationnelles en situation réelle. - La théorie et le terrain se confrontent et se nourrissent mutuellement. - A visée pratique! C’est ce que visent les types d'analyse effectués par le GIECo : identifier les freins et les moteurs à la mise en oeuvre des mesures et ensuite, de faire des préconisations pour vous aider à créer et à améliorer (ou à se débarrasser!) des mesures, programmes, approches, politiques publiques, stratégies, etc pour aller vers une transition réussie, juste, équitable et désirable! Nous lançons des projets de recherche-action
  31. 31. Sujets de recherche action • Prendre conscience des freins et moteurs du changement du comportement avec la fresque du facteur humain • Comment mesurer les facteurs déterminants de la capacité d’agir avec l’observatoire en intégrant le facteur humain dans les KPIs • Comment on fait évoluer les modèles mentaux dans les entreprises, les pratiques des managers et les formes de gouvernances pour dépasser les rapports de prédation qui freinent les capacités d’évolution. • Comment accompagner les collaborateurs dans leurs efforts de redirection des activités de l’entreprise pour un impact positif aussi bien économique, social et environnemental.
  32. 32. Comment verriez vous votre contribution au projet de recherche action de votre choix ? ● Témoigner d’une réalité de mon entreprise et de mon environnement ● Proposer un sujet de recherche action ● Être le terrain d’expérimentation d’un projet de recherche action ● Être un relai dans mon entreprise : vous mettre en lien, vous présenter à un décisionnaire ● Vivre ou animer une fresque du Facteur Humain ● Participer à des groupes de réflexion du Groupe 2 ● Informer de l’existence d’une structure déjà à l’oeuvre ● Donner un peu de mon temps pour du bénévolat, dans la gestion des terrains, projets et événements,...
  33. 33. Les ateliers A - Prendre conscience des freins et moteurs du changement du comportement avec la fresque du facteur humain. B - Comment mesurer les facteurs déterminants de la capacité d’agir avec l’observatoire en intégrant le facteur humain dans les KPIs ? C - Comment on fait évoluer les modèles mentaux dans les entreprises, les pratiques des managers et les formes de gouvernances pour dépasser les rapports de prédation qui freinent les capacités d’évolution ? D - Comment accompagner les collaborateurs dans leurs efforts de redirection des activités de l’entreprise pour un impact positif aussi bien économique, social et environnemental ?
  34. 34. Et la suite ? • Nous contacter pour la suite : • Prochaines dates de fresque • Lancement des 4 projets • Organiser la prochaine réunion d’information du Groupe 2

×