Se ha denunciado esta presentación.
Utilizamos tu perfil de LinkedIn y tus datos de actividad para personalizar los anuncios y mostrarte publicidad más relevante. Puedes cambiar tus preferencias de publicidad en cualquier momento.

Transitions, transitions ... nous-mêmes !

Diaporama de mon Pecha-Kucha du 13/2/2020 de #ludoviapf @univpf sur la thématique "Transitions". Je le publie la veille pour permettre aux participants d'en prendre connaissance. Vive le PechaKucha inversé ... j'en ferai une synthèse demain en 6min 40 sec !

  • Inicia sesión para ver los comentarios

Transitions, transitions ... nous-mêmes !

  1. 1. Transitions … nous-mêmes ! L'avenir, tu n'as pas à le prévoir, mais à le permettre "Lorsqu'un seul homme rêve, ce n'est qu'un rêve. Mais si beaucoup d'hommes rêvent ensemble, c'est le début d'une nouvelle réalité." (F. Hundertwasser) Marcel Lebrun, Ludovia Polynésie Française 2020
  2. 2. Des transitions citoyennes … dès 2005 La Transition Le mot Transition est à la mode ! Il est très pratique car il permet d’envisager une grande rupture dans l’organisation de nos sociétés sans pour autant invoquer la violence ou la révolution. Au contraire, il rassemble et motive. Qu’est-ce que la Transition ? La Transition est un mouvement de citoyens qui se réunissent pour réimaginer et reconstruire notre monde. Lancé en 2006, le mouvement soutient ces citoyens pour les aider à relever les grands défis auxquels il sont confrontés, en commençant au niveau local. En se rassemblant, les citoyens sont capables de proposer de nouvelles solutions innovantes, de les partager et de les améliorer collectivement.sincèrement que vous vous sentirez inspirés pour vous lancer dans l’aventure…
  3. 3. Transitions et changements d’états En physique, une transition de phase désigne la transformation physique d'un système d'une phase (ou d'un état) vers une autre, induite par la variation d'un paramètre de contrôle externe (température, champ magnétique...) Marcel Lebrun, Ludovia Polynésie Française 2020
  4. 4. Conditions du « shift » pédagogique…déjà en 99
  5. 5. Une diapositive d’époque … Les shifts pour les TICe Ce que j’en disais en 2000
  6. 6. Des transitions qui vont vite 3-4 Millénaires 200 générations 5-6 siècles 20 générations 2-3 décennies 1 génération Vers de nouveaux rapports aux savoirs Marcel Lebrun, Ludovia Polynésie Française 2020
  7. 7. Des transformations en cours
  8. 8. Des transformations en cours
  9. 9. Des transformations en cours
  10. 10. Un âge de la transition Nous sommes à « l’âge des transitions » - numérique, écologique, démographique, géopolitique, cognitive voire anthropologique – et avec elles s’invente ou s’annonce un nouveau futur. Mais si ces transformations multiples n’étaient que la manifestation d’un mouvement séculaire beaucoup plus vaste, amorcé au siècle dernier, et seulement comparable dans son ampleur au passage, il y a une dizaine de milliers d’années, du nomade cueilleur chasseur au sédentaire agriculteur puis urbain ; l’expression d’une « Grande Transition » - dont nous pressentons qu’elle fera basculer l’humanité de manière irréversible dans un monde radicalement différent de ce qu’il est aujourd’hui , mais dont nous avons peine encore à dessiner les contours et les conséquences ?
  11. 11. 21 Leçons pour le XXIème siècle Education La seule constante est le changement Dans le monde d’aujourd’hui, donner plus d’informations à ses élèves est la dernière chose qu’ait besoin de faire un enseignant. Ils en ont déjà beaucoup trop. Il leur faut plutôt apprendre à en dégager le sens, à distinguer l’important de l’insignifiant, et surtout à associer les multiples bribes d’informations en une vision d’ensemble du monde. Qu’enseigner ? La capacité la plus importante sera celle d’affronter le changement, d’apprendre des choses nouvelles et de préserver son équilibre mental dans des situations peu familières. Il faudra savoir se réinventer sans cesse.
  12. 12. Siemens … le connectivisme ❖ De nombreux apprenants vont rencontrer des connaissances et des compétences variées et parfois sans liaison au cours de leur carrière ❖ L’apprentissage informel devient de plus en plus une partie de l’expérience d’apprentissage. L’apprentissage actuel survient au travers de communautés de pratiques, de réseaux personnels et au travers de tâches dans les situations de terrain ❖ L’apprentissage est un processus continu qui se déroule tout au long de la vie. Apprentissage et situation de travail sont de moins en moins séparés. Dans certains cas, ils sont confondus ❖ Les technologies sont en train de changer fondamentalement nos façons de penser. Elles modifient notre «cablage cérébral» ❖ L’institution ou l’organisation et l’individu sont des organismes. L’apprentissage devient un processus commun aux apprenants, aux acteurs de la société et aux institutions ❖ Pas mal de processus jadis du domaine de l’apprentissage (chez les cognitivistes de l’information) sont actuellement de plus en plus et de mieux en mieux assumés par les TIC ❖ Le Savoir et le savoir-faire sont en train d’être supplantés par le «savoir où et quand», les savoirs conditionnels
  13. 13. Siemens … le connectivisme ❖ De nombreux apprenants vont rencontrer des connaissances et des compétences variées et parfois sans liaison au cours de leur carrière ❖ L’apprentissage informel devient de plus en plus une partie de l’expérience d’apprentissage. L’apprentissage actuel survient au travers de communautés de pratiques, de réseaux personnels et au travers de tâches dans les situations de terrain ❖ L’apprentissage est un processus continu qui se déroule tout au long de la vie. Apprentissage et situation de travail sont de moins en moins séparés. Dans certains cas, ils sont confondus ❖ Les technologies sont en train de changer fondamentalement nos façons de penser. Elles modifient notre «cablage cérébral» ❖ L’institution ou l’organisation et l’individu sont des organismes. L’apprentissage devient un processus commun aux apprenants, aux acteurs de la société et aux institutions ❖ Pas mal de processus jadis du domaine de l’apprentissage (chez les cognitivistes de l’information) sont actuellement de plus en plus et de mieux en mieux assumés par les TIC ❖ Le Savoir et le savoir-faire sont en train d’être supplantés par le «savoir où et quand», les savoirs conditionnels
  14. 14. Changer … Innover L’INNOVATION UNE APPROCHE SYSTÉMIQUE
  15. 15. Changer … Innover … Fullan, M. G. (1993). The complexity of the change process. In Change forces: Probing the depth of educational reform, pp. 19-41. Falme Press. Fullan, M. G. (1999). Change Forces: The sequel. Philadelphia, PA: Falmer Press. Se construire une vision personnelle forte Inscrite dans une vision partagée Répondre à des besoins Développer des compétences Collaborer dans l’action et la formation Dans une structure intermédiaire Laisser des espaces de liberté Malgré les freins et les contraintes
  16. 16. •  On n’impose pas le changement aux autres •  Le changement ne peut être entièrement planifié : c’est un voyage pas un programme •  Le changement ne se réalise pas seul mais à partir de groupes aux compétences variées •  Le changement ne se transfère pas Change is a journey not a blueprint Fullan, M. G. (1993). The complexity of the change process. In Change forces: Probing the depth of educational reform, pp. 19-41. Falme Press. Fullan, M. G. (1999). Change Forces: The sequel. Philadelphia, PA: Falmer Press. Changer … Innover …
  17. 17. La question des objectifs « Il y a encore une génération, les enseignants pouvaient espérer que ce qu'ils apprenaient à leurs élèves leur servirait toute leur vie. Aujourd'hui, l'école doit préparer les jeunes à des changements économiques et sociaux plus rapides que jamais, à des emplois qui n'existent pas encore, à des technologies qui restent à inventer et à des problèmes dont nous ne savons encore rien » http://www.oecd.org/fr/general/plaidoyerpourunenseignementmoderne.htm Andreas Schleicher , Direction de l'éducation de l'OCDE "Vous avez des élèves du XXIe siècle, des enseignants et une pédagogie du XXe et une organisation du travail du XIXe. Le monde ne vous récompense plus pour ce que vous savez; Google sait tout. Le monde vous estime pour ce que vous êtes capables de faire de ce que vous savez. Il s’agit d’être en mesure de mobiliser vos facultés cognitives, sociales et émotionnelles pour réaliser quelque chose, ou résoudre un problème de façon collaborative. Voilà ce qui fait un entrepreneur: de la créativité et de l’imagination. Deux compétences fondamentales." https://www.lecho.be/opinions/general/l-enseignement-belge-fonctionne-encore-comme-une-usine/10022608.html
  18. 18. La question des objectifs Personne ne sait exactement à quoi ressemblera le monde dans 20/30 ans, pourtant, le système éducatif est supposé préparer nos enfants à vivre les changements sociétaux de demain. Or, le système éducatif actuel ne fait que transmettre les mêmes choses, bien souvent de la même  manière à un public très fortement hétérogène. Ceci peut coller et marche pour UN TYPE de public, mais l’énorme majorité des gens ne s’épanouissent pas dans le système scolaire tel qu’il est actuellement. Que pouvons nous proposer à ces millions de gens à qui, l’école, ça ne parle pas ? Sont-ils « moins intelligents » que ceux qui réussissent à l’école ? Selon quels critères ? L’idée principale du livre est que les intelligences sont multiples, ne pas être bon dans un domaine n’exclut absolument pas que l’on soit LE MEILLEUR dans un autre. « L'enseignement actuel est fondé sur une vision étroite des capacités intellectuelles, qui induit des programmes limités, des méthodes pédagogiques standardisées et des systèmes d'évaluation impersonnels, dominés par les résultats bruts et les notes. Alors que l'enseignement devrait tenir compte de l'élève dans son ensemble, aussi bien sur le plan intellectuel qu'émotionnel, spirituel et physique.»
  19. 19. Et les compétences … ça va vite aussi • L’étudiant sera capable de ... • mobiliser connaissances et capacités dans un contexte donné ... • Learning outcomes (LO's) are statements of what a learner is expected to know, understand and/or be able to demonstrate after a completion of a process of learning Capacités Compétences AAs (Learning Outcomes => Acquis d’Apprentissage) 1990 2000 2010
  20. 20. Les 6 « C » de Fullan et Scott 1. Caractère – qualités essentielles pour être efficace dans un monde complexe, incluant : le courage, la ténacité, la persévérance, la résilience, la fiabilité et l’honnêteté. 2. Citoyenneté – capacité de penser comme des citoyens du monde, en s’appuyant sur une compréhension approfondie de diverses valeurs pour appréhender des questions mondiales et en s’engageant aux côtés d’autres avec un intérêt sincère pour résoudre des problèmes complexes qui ont un impact sur la viabilité humaine et environnementale. 3. Communication – maîtrise de la communication numérique, écrite et orale adaptée à divers auditoires. 4. Pensée critique – capacité d’évaluer de l’information et des arguments, de déceler des tendances et d’établir des liens, de s’approprier des connaissances et de les appliquer dans des situations réelles. 5. Collaboration – aptitude à travailler de façon interdépendante et synergétique au sein d’équipes
 en appliquant des habiletés interpersonnelles et liées au travail d’équipe, notamment gérer efficacement les dynamiques de groupe, prendre des décisions significatives en collaboration, apprendre des autres et contribuer à l’apprentissage des autres. 6. Créativité – avoir la fibre entrepreneuriale pour saisir des occasions économiques et sociales; se poser les bonnes questions pour faire émerger des idées nouvelles; faire preuve de leadership pour réaliser ces idées. Fullan, M. et G. Scott. (2014). New pedagogies for deep learning whitepaper: Education PLUS. Seattle : Collaborative impact SPC
  21. 21. Les 6 « C » de Fullan et Scott
  22. 22. Connaître Comprendre Appliquer Des Savoirs Grilles de lecture« Ecole » Analyser Évaluer Créer (Imaginer) Des situations-problèmes Terrains d'exercice de Savoir-Faire Vie quotidienne http://bit.ly/Inversion-CI Marcel Lebrun, Ludovia Polynésie Française 2020
  23. 23. L’évaluation des pratiques «  Les pays qui ont consenti d’importants investissements dans les TIC dans le domaine de l’éducation n’ont enregistré aucune amélioration notable des résultats de leurs élèves en compréhension de l’écrit, en mathématiques et en sciences. Autre constat – peut-être le plus décevant de ce rapport –, les nouvelles technologies ne sont pas d’un grand secours pour combler les écarts de compétences entre élèves favorisés et défavorisés. Quelques commentaires : 1)Si "on fait la même chose qu'avant avec les nouveaux outils" pas étonnant d'avoir des résultats comparables ... 2)si on me parle des résultats des élèves à des tests standardisés de connaissances, ce n'est pas là sans doute que se nichent les effets du numérique 3)Forme-t-on vraiment les élèves (et leurs enseignants) à ces savoirs-là, à ces compétences-là ? Comment peut-on encore penser que l'équipement va de facto développer les compétences associées ? On rêve ou quoi !

×