Se ha denunciado esta presentación.
Utilizamos tu perfil de LinkedIn y tus datos de actividad para personalizar los anuncios y mostrarte publicidad más relevante. Puedes cambiar tus preferencias de publicidad en cualquier momento.

XML Xpath & XSLT

616 visualizaciones

Publicado el

XML Xpath & XSLT

Publicado en: Internet

XML Xpath & XSLT

  1. 1. XML XPATH & XSLT
  2. 2. INTRODUCTION XPath pour XML Path Langage  XPath est un standard XML qui définit des règles grammaticales pour identifier des noeuds ou des ensembles de noeuds dans des documents XML.  XPath est un standard W3C
  3. 3. XPATH TERMINOLOGIES • XPath se représente le document XML en tant qu’arbre – dont la racine est l’élément racine du document XML – les noeuds sont les différents éléments et attributs du XML root element element attribute text namespace comment processing- instruction
  4. 4. • Les relations entre nœuds : – Parent (parent) : l’élément contenant – Fils (childrens) : les éléments contenues – Fréres (siblings) : les éléments ayant le même parent – Ancetres (ancestors) : l’élément parent, le parent du prent, … – Descendants (descendants) : les éléments fils, les fils des fils, … XPATH TERMINOLOGIES
  5. 5. XPATH- SYNTAXE • Une expression XPath est composée de segments séparés par « / ». – Exemple : l’expression /annuaire/entree/nom permet de sélectionner le nœud nom du fragment XML ci-dessus.
  6. 6. La même expression retourne des résultats différents selon son contexte d’évaluation • Exemple : /nom – Si le contxet est le root : retourne 2 éléments – Si le contexte est un élément entree : retourne l’élément fils ‘nom’ XPATH- SYNTAXE
  7. 7. Expression Description Exemple Nom du nœud Sélectionner Tous les nœuds fils du même nom à partir du nœud courant telephone / (début de l’expression) Sélectionner à partir de la racine du document /annuaire/entree/nom //node Sélectionner tous les nœuds descendants à partir du nœud courant du même nom //nom . Sélectionner le nœud courant ./telephone .. Sélectionner le nœud parent ../entree @attribut Sélectionner l’attribut du même nom //entree/@attribut XPATH- SYNTAXE
  8. 8. Symbole Description Exemple * Sélectionner n’importe quel élément quel que soit le nom //* @* Sélectionner n’importe quel attribut quel que soit le nom /annuaire//*/@* Dans une expression XPath on peut utiliser le caractère générique *, pour sélectionner des noeuds dont le nom est inconnu. XPATH- SYNTAXE
  9. 9.  Dans une expression XPath on peut utiliser le caractère | , pour sélectionner sur plusieurs chemins.  Exemple : /annuaire/entree/nom | //entree  Sélectionner les éléments fils nom de la racine et tous les descendants entree de la racine XPATH- SYNTAXE
  10. 10. • Pour affiner la sélection, XPath propose la notion de prédicat pour pouvoir filtrer les nœuds à récupérer – La syntaxe : /elt1/elt2/eltAVerifier[predicat] – Le prédicat est une expression que doit vérifier le ou les nœuds à sélectionner. • L’expression prédicat accepte : – les opérateurs de comparaison : <, >, <=, >=, =, != – les opérateurs logiques : not(..), and, or – les opérateurs arithmétiques : +, -, *, div, mod – les opérateurs de regroupement : (..) XPATH- SYNTAXE
  11. 11. Exemple Description /annuaire/entree[1] Sélectionner le 1er fils ‘entree’ de l’élément annuaire /annuaire/entree[last()] Sélectionner le dernier fils ‘entree’ de l’élément annuaire /annuaire/entree[last()-1] Sélectionner l’avant dernier fils ‘entree’ de l’élément annuaire /annuaire/entree[position()<3] Sélectionner le deux 1er fils ‘entree’ de l’élément annuaire /annuaire/entree[position()=3] Sélectionner le 3éme fils ‘entree’ de l’élément annuaire /annuaire/entree[nom=‘paul’ ]/telephone Sélectionner les fils ‘telephone’ des éléments ‘entree’ dont le contenu du fils ‘nom’ est paul /annuaire/entree[@attribut=‘value’] Sélectionner les fils ‘entree’ dont la valeur de l’attribut ‘attribut’ est ‘value’ /annuaire//entree[nom|telephone] Sélectionner les descendants ‘entree’ qui au moins un fils ‘nom’ ou ‘telephone’ XPATH- SYNTAXE
  12. 12. XPATH-FONCTIONS Les fonctions XPath permettent d’affiner les expressions prédicat conversion : string(object?), number(object?), boolean(object?) ensemble de nœud : position(), last(), count(), name(node-set?), local- name(node-set?), Namespace_uri(node-set?) traitement de string : concat( string , string , string *), starts-with( string,string ), contains( string , string ), substring-before( string , string ), substring-after( string , string ) … numériques : sum( node-set ), floor( number ), ceiling( number ), round( number ) booléennes : not( boolean ), true(), false()
  13. 13. Expression Description //*[starts-with(name(),'B')] Recherche de balise dont le nom commence par B /ROOT/*[contains(translate(.,'0123456789',''),‘abs')] <ROOT><A>ab128s</A><A>ab9877V</A></ROOT> Recherche de contenu de chaîne dont on exclut certains caractères /ROOT/A[concat( substring(., 7, 4),substring(., 4, 2),substring(., 1, 2))<20071201] Comparaison de dates sum(/ROOT/A[number(.)!='NaN']) <ROOT><A>abs</A><A>10</A><A>15</A></ROOT> Éliminer les noeuds non numériques lors d'une somme XPATH-FONCTIONS
  14. 14. XPATH- Chemin de localisation • Une expression XPath utilisée pour sélectionner une collection de nœuds s’appelle un chemin de localisation. • Un chemin de localisation se compose d'une ou de plusieurs étapes de localisation, séparées par /. – Chaque étape sélectionne à son tour des nœuds par rapport à l’étape précedente – Un chemain de localisation qui commence par / est un chemain absolu – La syntaxe /elt1/elt2/elt3 est dite abrégé
  15. 15. • La syntaxe non abrégé écrit chaque étape sous la forme : axe::test[prédicat] – Elle permet plus de possibilité de sélection (voisins, commentaire, processing- instruction, …) • axe : spécifie la relation d'arborescence entre le nœud de contexte et les nœuds que l'étape de localisation doit sélectionner : parents, fils, ancêtres, voisin... – exemple :Child, parent, ancestor, self.... • test : indique parmi tous les nœuds de l'axe spécifié, celui ou ceux à considérer comme des candidats, Il suit l'axe et doit être précédé de :: . – exemple : parent::*, child::comment(), child::A ... • Prédicat (optionnel) : il consiste en des conditions sur les noeuds parcourus. Il est encadré par [ ] . XPATH- Chemin de localisation
  16. 16. Axe Description ancestor:: Les ancêtres du nœud courant ancestor-or-self:: Nœud courant et ses ancêtres attribute:: Attributs du nœud courant child:: Les fils du nœud courant, n'inclut pas de nœud d'attribut ou d'espace de noms descendant:: Les descendants du nœud courant , n'inclut pas de nœud d'attribut ou d'espace de noms descendant-or-self:: Nœud courant et ses descendants following:: Tous les nœuds qui suivent le nœud courant dans l'arborescence, sauf ses nœuds descendants, d'attribut et d'espace de noms. XPATH- Chemin de localisation
  17. 17. Axe Description following-sibling:: Tous les frères suivants du nœud courant, il ne comprend pas les autres enfants qui apparaissent avant le nœud courant. namespace:: Nœuds d'espace de noms du nœud courant. parent:: Le parent du nœud de contexte preceding:: Tous les nœuds qui précèdent le nœud de contexte dans l'arborescence, sauf les nœuds ancêtres, d'attribut et d'espace de noms. preceding-sibling:: Tous les frères suivants du nœud courant, il ne comprend pas les autres enfants qui apparaissent avant le nœud courant. self:: Nœud courant XPATH- Chemin de localisation
  18. 18. Exemple Résultat A/B[1]/following::* A/B[2]/preceding::* A/B[1]/following::D A/descendant::* XPATH- Chemin de localisation
  19. 19. XML TRANSFORMATION Utiliser un CSS pour formater un contenu XML  À l'aide de feuilles de style CSS, il est possible de formater des éléments HTML (h1, div, href, span, …)  Il est aussi possible de réaliser le même formatage pour des éléments d’un document XML, peut importe le nom de ces éléments.  L’incorporation d’un CSS dans un XML se fait de la même façon que dans un HTML
  20. 20. Démo
  21. 21. XSLT  XSLT pour Extensible Stylesheet Language Transformation.  Langage de programmation qui sert à transformer le contenu d'un document XML source en un autre document dont le format et la structure diffère.  XML  HTML  XHTML  Texte (C++, php, java, csv, …)  XSLT est un standard de la W3C  Un document XSLT est exprimée comme un document XML , pouvant aussi bien contenir des éléments définis par XSLT que d'autres éléments non définis par XSLT.
  22. 22. Démo XSLT
  23. 23. XSLT- Structure
  24. 24. XSLT- Structure • La racine d’un document XLST est la balise <stylsheet> – Indique la version à utiliser et le namespace XSLT http://www.w3.org/1999/XSL/Transform • La balise <transform> peut aussi être utilisé comme racine
  25. 25. XSLT-Templates Le processeur XSLT fait subir au document XML des transformations selon des modèles de transformation (template) décrits dans la feuille XSL pour produire un nouveau document selon le type de sortie souhaité. Chaque modèle de transformation définit des traitements à effectuer sur un élément ou un ensemble d’éléments du document XML source. Un modèle est représenté par la balise <template> dans la feuille XSL Une feuille XSL peut contenir plusieurs modèles
  26. 26.  La balise template définit un modèle de transformation.  match : expression XPath qui permet de sélectionner des éléments du document XML sur lesquels sera appliqué la transformation  name : nom du modèle, il permet de faire appel au modèle directement sans passer par l’évaluation des nœuds du document <xsl:call-template>  priority : priorité du modèle, utilisé si le processeur XSLT identifie plusieurs modèles de transformation pour le même noeud XSLT-Templates
  27. 27.  Le contenu de la balise template représente les règles de transformation à appliquer sur les éléments sélectionnés par l’expression du match  texte, balises XSLT, balises d’autres namespace (XSLFO, XHTML, …) XSLT-Templates
  28. 28. XSLT-Templates
  29. 29. • La balise <apply-templates> permet de demander au processeur XSLT d’appliquer un modèle définie et qui correspond à l’expression XPath fournit par son attribut select – select : expression XPath, sert à identifier les modèles qui vont être appliqués, la correspondance est effectué sur la base de l’attribut match du modèle – Si select n’est pas fourni, le modèle est appliqué sur tous les fils du nœud courant. • Au cas ou plusieurs modèles correspondent à l’expression select – Utilisation de l’attribut priority du modèle – Utilisation du modèle dont l’expression match est la plus spécifique XSLT-Templates
  30. 30. XSLT- Logique : boucle <for-each> permet d’effectuer une boucle sur les éléments qui correspondent au résultat de l’expression XPath de l’attribut select
  31. 31. XSLT- Logique : traitement conditionnel • <if> permet d’effectuer un traitement conditionnel si le résultat de l’expression de l’attribut test est vrai – L’expression test accepte la même syntaxe que les prédicats XPath.
  32. 32. XSLT- Logique : traitement conditionnel • <choose> permet de faire un choix parmi plusieurs alternatives. – <when>, traitement a effectuer si l’expression test est vrai – <otherwise>, traitement a effectuer si aucune condition <when> n’est réalisé
  33. 33. XSLT- Logique : ordonnancement • <sort> permet d’effectuer l’ordonnancement d’un ensemble d’éléments • <sort> vient comme fils d’un <template> ou d’un <for-each> pour en ordonner les éléments – select : expression qui sert de critère de tri – data-type : text ou number ,spécifie le type de tri – order : ascending ou descending – case-order : upper-first ou lower-first
  34. 34. XSLT- Génération de contenu XML  <copy> fournit un moyen simple pour copier le noeud courant dans la sortie  use-attribute-sets : les attributs du nœud qui seront copiés, si vide tous  <copy> ne copie pas les enfants du nœud  <element> permet de créer un element XML dans la sortie  name : nom local de l’élément  use-attribute-sets : es attributs du nœud qui seront associés à l’élément.  <attribute> utilisé en association avec <element> pour y ajouter un attribut  name : nom de l’attribut
  35. 35. XSLT- Sortie • La balise <output> est le 1er fils de la racine du document XSLT, cette balise indique : – method : le format de sortie xml, html ou texte. – doctype-public : est le nom du standard respecté par la sortie. – doctype-system : est le lien vers la DTD de ce standard. – indent=yes : indique que le fichier généré sera automatiquement indenté. • désactiver l'indentation diminue la taille des fichiers générés.

×