Se ha denunciado esta presentación.
Utilizamos tu perfil de LinkedIn y tus datos de actividad para personalizar los anuncios y mostrarte publicidad más relevante. Puedes cambiar tus preferencias de publicidad en cualquier momento.

Cci France enquete nationale economie circulaire dec 2017

615 visualizaciones

Publicado el

Cci France enquête nationale économie circulaire dec 2017

Publicado en: Empresariales
  • Sé el primero en comentar

  • Sé el primero en recomendar esto

Cci France enquete nationale economie circulaire dec 2017

  1. 1. L’ économie circulaire représente un pan entier dans la Loi sur la Transition Energétique pour une Croissance Verte. Les enjeux sont forts pour maîtriser le dérèglement climatique et modifier nos modèles de développement. L’objectif est de savoir dans quelle mesure les entreprises modifient leur business model en faveur d’une économie plus vertueuse et respectueuse de l’environnement. Entre juin et octobre, les Chambres de Commerce et d’Industrie ont interrogé 997 entreprises (dont 66% de TPE et 29% de PME) afin de dresser un état des lieux de leurs actions pour rendre l’économie plus circulaire et de leurs besoins pour faire évoluer les habitudes de production et de consommation. Les questions ont porté sur les déchets, l’énergie, les transports et la logistique, les achats, l’offre de produits et services et les actions de mutualisation. • Les déchets constituent le domaine où les entreprises sont les plus nombreuses à avoir mis en place des actions. Il s’agit d’une thématique sur laquelle elles sont sensibilisées et accompagnées depuis de nombreuses années. Ensuite, les entreprises déclarent agir sur leur consommation d’énergie, leur politique d’achats et la gestion de leurs transports. • A l’opposé, les démarches de mutualisation sont peu répandues dans les entreprises. Ce concept est plus récent. Il implique un engagement dans la recherche de synergies. • Selon la taille des entreprises, des différences notables apparaissent : les grandes entreprises déclarent agir davantage sur les thématiques déchets, énergie, achats et transports. Les moyens humains et financiers disponibles leur permettent de mettre en œuvre une stratégie en faveur de la circularité. • Les TPE se distinguent sur leur offre de produits, leur taille offrant d’avantage de souplesse et d’agilité. Elles sont 65% à offrir des produits intégrant des critères environnementaux. 0 20 40 60 80 100 Entre 10 et 49 salariés Plus de 250 salariés Entre 50 et 249 salariés Moins de 10 salariés Déchets Energie Achats Transport et logistique Mutualisation Offre de services/produits 5% des entreprises interrogées déclarent n’agir sur aucune de ces thématiques en faveur de l’économie circulaire. Le concept est-il trop flou ? Font-elles le lien entre leurs actions et l’impact qu’elles peuvent avoir sur la consommation globale des ressources ? LES RÉSULTATS PREMIÈRE ENQUÊTE NATIONALE SUR L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE ET LES ENTREPRISES réalisée par le réseau des Chambres de Commerce et d’Industrie
  2. 2. QUELLES PRIORITÉS ? 89%des répondants déclarent agir sur leurs déchets 68%des répondants déclarent agir sur leurs achats 60%des répondants déclarent agir sur leur consommation d’énergie 78%trient leurs déchets 75% dans les TPE 94% pour les +250 salariés 56%choisissent un fournisseur de proximité 71% pour l’hébergement et la restauration 49%ont entrepris des actions de réduction de consommation 44% dans les TPE /PME 84% pour les +250 salariés 22%choisissent des produits recyclés 15%ont opté pour une énergie renouvelable 27% pour les +250 salariés 30% pour l’hébergement et la restauration 32%choisissent des produits labellisés ou certifiés 51% pour les +250 salariés 18%ont réalisé un diagnostic énergie 10% dans les TPE 80% pour les +250 salariés 21%choisissent des produits avec moins d’emballages 32% pour les commerces et l’hébergement/restauration 11%n’agissent pas 14% pour les entreprises de l’industrie 9% pour les commerces 2% pour l’hébergement et la restauration 38%réduisent leurs déchets 35% dans les TPE 67% pour les +250 salariés
  3. 3. 36%des répondants déclarent agir sur leur offre de produits 51%des répondants déclarent agir sur leurs modes de transports et de logistique 30%réduisent leurs déplacements professionnels 17%ont opté pour des véhicules moins polluants 12% dans les TPE 45% pour les +250 salariés 24%choisissent des matériaux moins impactant pour l’environnement 25%optimisent leurs circuits de livraison 43% pour les +250 salariés 11% produisent avec moins de matières 29%des répondants déclarent mutualiser des prestations avec d’autres acteurs 18%mutualisent leurs achats 7% mutualisent l’entreposage et le stockage 10% mutualisent les compétences (65% des TPE) 4%mutualisent les services aux salariés
  4. 4. Anne-Claire Richardot ac.richardot-martin@ccifrance.fr ©CCIFrance•Décembre2017 CONTACT QUELS FREINS ? QUELLES ACTIONS ENVISAGÉES ? Les entreprises interrogées sont motivées par le fait de réduire leurs coûts (71%), d’agir en fonction de leur conviction personnelle (56%) et d’améliorer l’image de leur entreprise (52%). Les déchets, l’énergie et les achats sont les premières thématiques citées par les entreprises. 0% 20% 40% 60% 80% 100% 70% 30% 39% 44% 54% 57% 63% 61% 56% 46% 43% 37% Oui Non Déchets Energie Achats Transport et logistique Mutualisation Offre de produits/Services Envisagez-vous des actions relatives à l’économie circulaire dans les domaines suivants ? 57% manquent de moyens humains et financiers 45% méconnaissent les actions possibles 23% n’ont pas de demande de leurs clients

×