Se ha denunciado esta presentación.
Utilizamos tu perfil de LinkedIn y tus datos de actividad para personalizar los anuncios y mostrarte publicidad más relevante. Puedes cambiar tus preferencias de publicidad en cualquier momento.

Le journalisme face à l'oligopole de l'internet. Enjeux socioéconomiques et pratiques journalistiques

2.904 visualizaciones

Publicado el

Présentation au Seminaire d'etudes sur le journalisme de Grenoble

Publicado en: Educación
  • Sé el primero en comentar

Le journalisme face à l'oligopole de l'internet. Enjeux socioéconomiques et pratiques journalistiques

  1. 1. Le journalisme face à l'oligopole de l'internet. ! Enjeux socioéconomiques et pratiques journalistiques! !!! Nikos Smyrnaios, LERASS Université Toulouse 3 Séminaire d’études sur le journalisme de Grenoble, 28 novembre 2014
  2. 2. Le constat Recherche prolifique sur le journalisme en ligne. Mais… Manque de mise en perspective politique Pas d’ancrage dans le contexte socioéconomique et technologique global (conditions objectives) On considère que le web est un moyen de diffusion égalitaire, neutre, d’un pluralisme « naturel » Or il existe des stratégies d’acteurs, des rapports de force, des oppositions de paradigme
  3. 3. Le point de depart 2005: thèse sur le journalisme en ligne (GRESEC) Constat de terrain: les plus importants acteurs du journalisme en ligne ne sont pas toujours des médias Acteurs « extérieurs » (FAI, portails, moteurs de recherche): puissants canaux de distribution Ils apportent: technologie, idéologie, argent, pouvoir Depuis la tendance s’accentue: emprise renforcée de GAFAM sur les industries culturelles et médiatiques
  4. 4. L’émergence de l’oligopole Abolition des frontières entre secteurs autrefois distincts (informatique, appareils, télécoms) Concentration dans les services clés: recherche, réseautage, accès à des contenus Financiarisation accrue de l’économie! Hégémonie du néolibéralisme (voir libértarianisme) ! Emergence d’un capitalisme cognitif ou informationnel
  5. 5. Les chiffres de l’oligopole Un petit nombre d’acteurs mondiaux contrôlent les moyens d’accès à l’information numérique:
  6. 6. Les chiffres de l’oligopole Caractéristiques: haute rentabilité , faible intensité en travail, valorisations boursières gigantesques, accaparement de l’innovation
  7. 7. Les logiques de l’oligopole Stratégies et produits indifférenciés à l’échelle mondiale « Idéologie californienne », libértarianisme, solutionnisme universel Disruption des marchés, « destruction créatrice » Plateformes d’intermédiation Infomédiation: séléction + hierarchisation+ éditorialisation + appariement
  8. 8. Et l’information en ligne ? Google et Facebook: pourvoyeurs majeurs de trafic pour les sites d’information à l’échelle mondiale Apple, Amazon et Google: « kiosques » incontournables (applications, journaux numériques)
  9. 9. Position centrale dans la filière Wikio et Paperblog », Réseaux n° 160-161/2010, p. 163-194. Rebillard F., Smyrnaios N., 2010, « Les infomédiaires au coeur de la filière de l’information en ligne. Les cas de Google,
  10. 10. La coopétition entre acteurs Relations entre éditeurs et infomédiaires sont à la fois faites de coopération et de concurrence Coopération: dépendance mutuelle, les éditeurs ont besoin du trafic, les infomédiaires du contenu Concurrence sur le marché publicitaire Opposition de paradigmes (idéologie californienne vs. logiques médiatiques) Adaptation réciproque mais rapport de force largement favorable aux infomédiaires
  11. 11. La carotte et le bâton Google et Facebook manient séduction & menace 2013: Google verse 60M aux éditeurs français 2014: Google punit Axel Springer (-40% de trafic) 2012: Facebook fait payer la visibilité des « Pages » 2014: Facebook lance Public Content Solutions pour « aider » les éditeurs à mieux exploiter sa force Les éditeurs se concurrencent entre eux dans le cadre imposé par les infomédiaires
  12. 12. La logique algorithmique Contenus Algorithmes d’ infomédiation Internautes L’enjeu pour les éditeurs est de s’adapter aux critères des algorithmes Le mieux ils s’adaptent, le plus ils gagnent en visibilité sur les plateformes d’infomédiation Ce qui leur permet de gagner de l’audience
  13. 13. Le cas Google 2 sources de traffic via Google: Le portail Google News Le moteur généraliste Actu “chaude” Actu “froide”
  14. 14. La cas Google Au delà du référencement traditionnel l’enjeu pour les éditeurs c’est d’être en haut de Google News 3 niveau de hiérarchisation: Pour les sources (SourceRank): productivité, réactivité, popularité, exhaustivité, spécialité Pour les sujets: taille du cluster, nouveauté, SourceRank Pour les contenus: nouveauté, originalité, click-through, mentions, SourceRank
  15. 15. Journalisme pour Google Propension à traiter le + de sujets => logique productiviste (utilisation de matériaux de seconde main, journalisme assis ) Production en fonction des mots-clés les plus recherchés => ligne éditorial basée sur la demande (ex. Melty.fr) Impact sur l’écriture journalistique => pe. prolifération de titres du type Double titrage : 1 pour Google, 1 pour les lecteurs Publication la plus rapide possible, quitte à mettre à jour Emprise du SEO (formatage, site maps, microdata etc.)
  16. 16. La cas Facebook La visibilité des contenus sur Facebook dépend d’un algorithme complexe qui combine plusieurs facteurs Circulation circulaire: taux de partage des contenus individuels impacte la visibilité global du site
  17. 17. Journalisme pour Facebook Les journalistes sont incités à: Diffuser des contenus générant de l’interaction (articles à forte charge émotionnelle ou décalés) Utiliser le ciblage sociodémographique Changer la structure de la page en fonction de la provenance, publier à des moments précis Phénomène d’accroissement circulaire de clics (mise en avant sur la page d’accueil de « plus partagés ») Montée en puissance du community manager
  18. 18. Des infomédiaires neutres ? “We don’t want to have editorial judgment over the content that’s in your feed (…) you’re the best decider for the things that you care about.” Greg Marra, ingénieur en chef de la News Feed Mais la tentation est grande de privilégier ses « partenaires »…
  19. 19. Conclusions Médias en ligne très dépendants des infomédiaires Google est le principal mais Facebook monte SEO & Community management sont stratégiques Impact significatif sur le journalisme (pratiques, routines, compétences, choix éditoriaux, hiérarchies internes) Néanmoins cet impact dépend des cas (modèle économique, éthique professionnelle, ligne éditoriale, négociations internes)
  20. 20. Bibliographie Taina Bucher, ‘Want to be on the top? Algorithmic power and the threat of invisibility on Facebook’, New Media & Society, vol. 14, no. 7, (2012) : 1164-1180. Murray Dick, “Search engine optimisation in UK news production”, Journalism Practice, 5:4, (2011) : 462-477. Guillaume Sire, La production journalistique et Google : chercher à ce que l’information soit trouvée, Thèse en Sciences de l’Information et de la Communication, Université Paris 2 (2013). Nikos Smyrnaios, Franck Rebillard, “L’actualité selon Google. L’emprise du principal moteur de recherche sur l’information en ligne ”, Communication et langages, n° 160 (2009) : 95-109. Smyrnaios N., Rebillard F., « Entre coopération et concurrence : Les relations entre infomédiaires et éditeurs de contenus d’actualité », Concurrences, n°3, (2011): 7-18. Rebillard F., Smyrnaios N., « Les infomédiaires au coeur de la filière de l’information en ligne. Les cas de Google, Wikio et Paperblog », Réseaux, n°160-161, (2010): 163-194. Rieder B., Smyrnaios N., « Pluralisme et infomédiation sociale de l’actualité: le cas de Twitter », Réseaux, n°176, (2012): 107-141.

×