Se ha denunciado esta presentación.
Utilizamos tu perfil de LinkedIn y tus datos de actividad para personalizar los anuncios y mostrarte publicidad más relevante. Puedes cambiar tus preferencias de publicidad en cualquier momento.

Rapport de stage d’initiation

2.358 visualizaciones

Publicado el

Ingénieurs, Architectes et Urbanistes

Publicado en: Ingeniería
  • Inicia sesión para ver los comentarios

Rapport de stage d’initiation

  1. 1. MINISTERE DE L’EQUIPEMENT DE L’HABITAT ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE INITIATION DES NOUVEAUX CADRES Rapport de stage d’initiation Ingénieurs, Architectes et Urbanistes Naceur ZAHDI Décembre 2015- Janvier 2016 Encadré par : Mme. Sihem Ben SOLTANE Elaboré par : Zeineb BELHOUT
  2. 2. Il m’est agréable d’adresser mes salutations à nos filles et à nos fils, jeunes ingénieurs, architectes et urbanistes, qui ont réussi avec brio à intégrer le Ministère de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire et se préparent à rejoindre leurs postes respectifs dans les différentes régions du pays après avoir bénéficié comme je tenais à le faire et veiller à ce qu’elle soit la plus adéquate, de l’encadrement nécessaire et d’une formation de terrain. Le Gouvernement Tunisien s’inscrit depuis ces dernières années dans un processus ambitieux de modernisation de la fonction publique en vue de soutenir la stratégie globale de développement économique et social. Ce processus qui tend à améliorer les conditions de recrutement dans la fonction publique ainsi que l’amélioration de la qualité de formation, intégration et suivi des nouvelles recrues. Et c’est dans cette stratégie globale que le Ministère de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire a pris l’initiative non seulement de renforcer ses ressources humaines à travers un recrutement en masse de cadres hautement qualifiés mais aussi dans la mise en place d’un programme intelligent de leur initiation de formation dans les différentes branches de spécialisations, et intégration visant à développer leur sentiment d’appartenance au Ministère et stimuler leur volonté à servir l’intérêt général. Cette valorisation d’initiation de formation des nouveaux cadres recrutés constitue d’une part une composante stratégique pour maintenir le Ministère à un niveau de performance et d’efficacité pouvant répondre aux attentes du Gouvernement tunisien et dans l’intérêt général et d’autre part un élément clé pour la mise en place d’un modèle pilote de programme d’initiation et une feuille de route adéquate pour la formation continue et évolution de la performance, ainsi que l’amélioration des conditions de travail cette dernière sera un exemplaire à suivre. Nos jeunes cadres ont besoin aujourd’hui d’une attention particulière, compte tenu de leurs rôles à prendre le relais pour mieux bâtir le pays à l’instar des prédécesseurs tant nous sommes convaincus que vous représentez la richesse principale de notre cher pays et son atout majeur pour le progrès et la prospérité. Le présent rapport s’attèle donc à mettre la lumière sur cette initiative, qu’ils trouvent dans ce mot les encouragements et notre soutien pour l’intérêt général du département et de la Tunisie. Mohamed Salah ARFAOUI Ministre de l’Equipement de l’habitat et de l’Aménagement du Territoire Mots du ministre Mohamed Salah ARFAOUI
  3. 3. Nous tenons à remercier en premier lieu son excellence Monsieur le Ministre Mohamad Salah ARFAOUI pour ces efforts déployés pour notre initiation et notre formation ; Nous remercions également Mme Sihem BEN SOLTANE et Mme Ibtissem BOUATTAY pour l’encadrement et pour les efforts de suivi pour l’aboutissement à un stage d’initiation concluant. On remercie particulièrement M. Abderazek HAMROUNI qui est une personne pleine d’énergie et une source de motivation pour les nouveaux recrus tant par les discussions que par le partage d’expérience. On salue aussi son initiative de rassembler les anciens et séniors du Ministère qui ont accompagné les premiers jours d’initiation sans oublier M. Mohamed CHAABOUNI, M. Mohamed ZBIBA, M. Mohamed TOUMI, M. Abdelkader FRADI, M. Noureddine BJAOUI et M. Chokri BEN YOUNES, M Ghazi CHERIF ,et on saisit cette occasion pour les remercier chaleureusement. Que ceux qu’on n’a pas cités nommément trouvent ici l’expression de notre profond respect et notre reconnaissance. REMERCIEMENT T
  4. 4. • Introduction ..............................................................1 • Objectifs du stage d'initiation............................2 • Planning du stage....................................................3 • Rencontre avec les séniors..................................5 • Séminaires & Conferences ..................................6 • Cheminement de l'initiation............................13 • Evaluation et coaching........................................21 • Visites chantiers....................................................23 SOMMAIRE
  5. 5. Cet accueil a permis de faciliter la transmission et le partage des valeurs, de la philosophie ainsi que des attentes du ministère. Afin de faciliter la mise en œuvre de ce programme d’initiation, une task-force composée des séniors du ministère de l’équipement et des compétences techniques et administratives a travaillé sur ces axes :  Communiquer les missions du ministère et ses objectifs ;  Présenter la structure organisationnelle du ministère et y situer l’employé ;  Présenter les processus, les politiques et procédures clés du ministère ;  Présenter les collègues et les locaux du ministère ;  Vérifier que les nouveaux cadres et leur futur supérieur hiérarchique direct seront bien en phase sur leurs attentes respectives relatives aux responsabilités et aux tâches ;  Présenter un programme clair et spécifique du développement professionnel des nouvelles recrues ;  Etablir un point de contact dans le ministère à travers la visite des différentes directions ; Le ministère de l’équipement s’est mobilisé pour une unique initiative en recrutant 81 cadres dont 71 ingénieurs et 10 architectes et urbanistes afin de renforcer la ressource humaine du ministère par des jeunes compétences pour appuyer ses projets. Dans un souci de bien exploiter les compétences techniques et managériales des jeunes cadres recrus et d’assurer leur adhésion aux missions de la famille de l’équipement, l’accueil et l’intégration des nouvelles recrues étaient des préoccupations importantes au sein du ministère. Dans cette optique et afin de développer un sentiment d’appartenance au ministère, les responsables de formation Mme BEN SOLTANE et Mme BOUATAY ont essayé d’établir un programme visant à transmettre toutes les informations nécessaires aux nouvelles recrues pour une bonne adhésion aux futures missions qui leurs seront confiés. Introduction 1
  6. 6. Dans cette étape de préparation, les responsables de cette mission d’initiation de formation ont mis en place un planning détaillé. Elles ont instauré un environnement accueillant et professionnel en mettant à disposition les moyens, documents et présentations nécessaires pour une bonne assimilation. Afin de faciliter la mise en place d’un processus d’accueil, on a listé ci- dessous (de manière non exhaustive) les différentes étapes qu’il convient d’intégrer :  Présentation générale sur les missions, les objectifs, et la structure organisationnelle du ministère ;  Présentation des règles de conduite, des politiques et des procédures clés du ministère ;  description de la fonction des nouveaux cadres recrutés ;  Présentation des collègues directs et présentation des locaux du ministère;  Présentation du programme de développement professionnel de la nouvelle recrue, afin que cette dernière devienne autonome et s’adapte le plus rapidement possible à son nouvel environnement de travail ; La mission d’initiation avait principalement comme objectif de renforcer la capacité d’intégration et transférer les connaissances métiers nécessaires pour que les nouveaux ingénieurs civils, architectes et urbanistes recrutés remplissent leurs objectifs et accomplissent leurs tâches. L’intégration s’est repartie en plusieurs étapes qui sont :  L’initiation : elle a commencé le 7 décembre 2015. La première semaine s’est déroulée dans le siège de l’ARRU. Les nouveaux cadres ont été accueillis par les séniors du ministère. Ces derniers ont partagé leurs riches expériences et présenté leurs conseils, les outils de travail et les tâches à exécuter afin d’assurer le transfert de connaissance ;  Répartition en groupes : Afin de faciliter l’intégration et rapprocher les nouvelles recrues, Nous avons été repartis en 10 groupes : 9 groupes d’ingénieurs civils et 1 groupe d’architectes et urbanistes ;  Présentation du planning d’initiation ; Cette étape a consisté à s’assurer que les objectifs fixés dans le plan d’accueil et d’intégration ont été atteints. Objet de l’initiation 1 : p r é p a r a t i o n 2 3 4 2
  7. 7. Décembre Janvier 14-18 21-25 04-08 11-15 18-22 25-27 G1 DGT CETEC DEER DHU DCE DET G2 DGBC Direction des constructions DEER CETEC DET DGT G3 DET DHU DGT DCE DEER CETEC G4 DEER DCE CETEC DGT DHU DET G5 DCE DHU CETEC DET DGT DEER G6 CETEC DEER DET DHU DCE DGT G7 CETEC DET DCE DGT DHU DEER G8 DHU DGT DCE DEER CETEC DET BC G9 DHU DET DGT CETEC DEER DCE Il a été prévu durant ces deux mois d’initiation de compléter le programme de passage par direction par un programme de visites des plus grands projets lancés dans la DGPC et DGBC. Planning par groupe 3 Décembre 2015 – Janvier 2016
  8. 8. PROJET DATE JANVIER 2016 Projet Routier Sortie Ouest X (DGT) et Projet Sejoumi (DHU) Mercredi 06 Déviation Monastir (Route DREHAT Monastir) et Institut de Textile (BC) Mardi et mercredi 12-13 Projet glissement (DREH Jendouba) Autoroute Bou Salem (STA) Jeudi- Vendredi 21 et 22 Liaison GP1 et Autoroute A1 (DREHAT Ben Arous) Mercredi 27 Il a été prévu durant ces deux mois d’initiation de compléter le programme de passage par direction par un programme de visites des plus grands projets lancés dans la DGPC et DGBC Planning des Visites 4
  9. 9. Ces séminaires d’ouverture ont un double rôle : Il s’agit d’abord de poser le cadre général du travail du ministère avec des témoignages à la fois académique et autre très concrets, ancrés dans la réalité du fonctionnement des cadres dans le ministère de l’équipement. Mais il s’agit aussi de créer un contexte aussi favorable que possible pour que les nouvelles recrues vivent pleinement, individuellement et collectivement leur intégration au sein du ministère  Mme. Ibtisem BOUATTAY  Mme .Sihém BEN SOLTANE  M.Ghazi CHERIF  M.Mohamed CHAABOUNI  M. Mohamed ZBIBA  M. Mohamed TOUMI  M. Abdelkader FRADI  M. Noureddine BJAOUI  M. Chokri BEN YOUNES  M. Abderazek HAMROUNI  M. Habib CHEMKHI Discutions avec les séniors du ministère Séminaires d’ouverture d’initiation à la formation Siège de l’ARRU, Du lundi 7 au vendredi 11 décembre 5
  10. 10. 6 Séminaires et Conférences
  11. 11. Au cours de l’élaboration d’un projet routier, plusieurs étapes importantes se succèdent depuis l’engagement des premières réflexions jusqu’à la mise en service de l’opération. Le déroulement complet des études et des travaux peut être décomposé en grandes phases successives.Ghazi ECHRIF Ingénieur Général Il faut noter que les route qui concerne Ministère de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire sont les routes classés ; RN, GP, RR, Pistes rurales. Le séminaire de formation porte sur la démarche suivi par l’ingénieur du Ministère de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire dans la gestion technique des projets routier. Certaines phases peuvent être simplifiées, confondues ou adaptées en fonction de l’environnement du projet notamment lorsqu’il s’agit d’une opération de faible importance. La réalisation d’une opération d’investissement nécessite un processus complexe et progressif d’optimisation se développant depuis les études d’opportunité jusqu’à la réalisation des travaux et la mise en service de l’infrastructure. Séminaire de formation sur le suivis et contrôle des projets routiers Siège de l’ARRU, le jeudi 10 décembre 2015 7
  12. 12. Il faut que les nouveaux cadres apprennent à se situer correctement dans la hiérarchie administrative du ministère de l’équipement, connaissent leur statut général et comprennent l’administration afin de localiser leurs droits et leurs devoirs vis-à-vis le ministère. Les cadres de l’état travaillent au service de l’intérêt général et sont donc astreints à des règles strictes dans l’exercice de leurs fonctions. Ils doivent respecter une parfaite neutralité, l’obligation d’obéir à leur hiérarchie, de ne pas divulguer à l’extérieur du service des informations dont ils ont eu connaissance dans leurs fonctions (discrétion professionnelle). La loi fondatrice du statut général des fonctionnaires - loi du 12 décembre 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires Il est important que les nouveaux cadres recrutés arquèrent une culture juridique et administrative et maitrisent la hiérarchie des textes et normes juridiques et connaissent les grandes lignes de l’organisation constitutionnelle et administrative en Tunisie. Séminaire de formation sur statut général des fonctionnaires Au cœur d'une fonction publique dont les horizons sont de plus en plus motivants .il est capital que le développement professionnel des cadres prenne une acuité nouvelle. M. Noureddine BJAOUI conseillé juridique et expert institutionnel Loi Décret Arreté Cerculaire Constitution Siège de l’ARRU, le mercredi 9 décembre 2015 M.Hbib CHEMKHI M.Noureddine BJAOUIHiérarchie des lois en Tunisie 8
  13. 13. La GBO a fait basculer les politiques de l’Etat dans une logique de programme et de gestion par la performance remédiant aux errements de l’évaluation des politiques publiques des années passées. Un des changements majeurs opéré par la gestion budgétaire par objectif (GBO), est la présentation du budget en programmes budgétaires. Ces programmes sont présentés dans les projets annuels de performance (PAP) de chaque ministère et transmis à la commission parlementaire compétente. La démarche de découpage de la mission « Equipement » en programmes a été entamé en 2012. M.Mondher KHARAT : Ministère de l’équipement M.Hedi BEN DOUA : Ministère de finance M.Mokhtar BEN HADEJ : Ministère de l’équipement Mme Imen BCHARI : Ministère de l’agriculture Mme Bassma Zouari : Ministère de l’équipement Le séminaire de formation porte sur la mise en place de la Gestion Budgétaire par Objectifs (GBO) au sein du ministère de l’équipement. Ce séminaire a permis aux auditeurs de découvrir cette réforme qui vise à améliorer la gestion des finances publiques pour une meilleure utilisation des fonds publics, par un renforcement de la gouvernance financière de l’Etat et une meilleure transparence de sa comptabilité. Séminaire de formation sur la Gestion du Budget par Objectif Tunis, Siège du CITET, le lundi 28 Décembre 2015 Intervenants : 9
  14. 14. Ce projet prévoit de réhabiliter un linéaire de 719 km de routes classées, dont la plus grande part se situe dans les Gouvernorats de l’intérieur du pays (Ouest, Centre-Ouest, et Nord-Ouest) qui sont les moins équipés en infrastructures économiques. La Direction Générale Ponts Chaussées DGPC se propose également de mettre à niveau 23 ouvrages d’art sur le réseau classé afin de les rendre plus résilients aux effets du changement climatique, tout en leur assurant des caractéristiques cohérentes avec le niveau de service et le trafic attendu sur ce réseau. La mise en œuvre du projet, prévue sur une période de cinq ans, entre 2016 et 2020, permettra d’améliorer la mobilité des usagers sur le réseau routier classé, et de renforcer la résilience des infrastructures routières aux effets du changement climatique. Il contribuera, par ailleurs, à sauvegarder le patrimoine routier existant, tout en favorisant les échanges intra et interrégionaux, et la réduction des disparités régionales. Présentation de la stratégie de l’infrastructure routière fixée par le MEHAT à l’horizon 2030 Dans le cadre du projet de modernisation des infrastructures routière, Le ministère de l’équipement a suivis une démarche stratégique dans le renforcement de ces ressources humaines pour mobiliser ce futur projet à travers le recrutement de 71 ingénieurs. M. S ZOUARI Directeur général du Ponts & chaussés M..S.Zouari a insisté sur l’importance de l’implication des nouveaux cadres recrutés dans l’actualisation des textes réglementant, du privilège l’utilisation des matériaux locaux, de respect des normes de construction, et l’accentuation du contrôle de l’exécution. Tunis, Centre des sciences de l'ingénieur, le 8 Janvier 2016 10
  15. 15. La conférence s’inscrit dans le cadre de présentation d’un plan d’action élaboré lors d’une formation de Mme JAMILA BENSIDAHMED au JAPAN (KOICA). La formation entre dans la ligne de coopération pour le renforcement de capacité de l’administration des Ponts et Chaussées dans la gestion des projets routiers. Ce Plan d’action vise à l’établissement de la charte qualité dans l’exécution des projets de l’infrastructure routière en TUNISIE. Présentation sur la formation au Japon autour de la qualité et sécurité : 11
  16. 16. Présentation sur la technologie 3D Scanner laser pour le relevé rapide et exact en intérieur comme en extérieur en 3 dimensions 12
  17. 17. Cheminement de l’initiation On tient à remercier tous les chefs de structures et leur collaborateur pour la qualité de leur accueil et pour les efforts déployés durant notre passage dans chaque direction générale.  Mme. Aouich BEDDAY  Mme Raoudha JEBARI LARBI  M. Slah ZOUARI  M. Faouzi FRIGUI  M. Mostfa EZZINE  M. Fathi Ben AISSA  M. Najib SNOUSSI 13
  18. 18. On a découvert la direction d'hydraulique urbain ou ils nous ont accueillis et nous ont présentés leur projets déjà réalisé et les grands projets notamment le projet de protection contre les inondations du grand Tunis et on a eu l'occasion de visiter les 2 lots suivis par Mme Jouda NASRI. Ce projet est réparti en trois lots à cause du coût et de la linéarité : Lot1 : oued BARDO (branche IBN SINA) Lot2 : branche commune (aval route X) Lot 3 : canal SEJOUMI et rejet à oued MELIANE La visite a été faite pour le lot 2 qui consiste à la réalisation des dalots de diverses sections de longueur totale 5km ainsi que des canaux trapézoïdaux. Direction de l’hydraulique urbaine DHU a direction de l’hydraulique urbaine a pour mission la protection des villes contre les inondations par l’orientation des eaux pluviales et des ruissellements on dehors des zones urbaines vers des exutoires. Cette protection se programme à long et à court terme. De même la DHU a comme mission les travaux de construction et la maintenance des ouvrages de protection contre les inondations. L Mme Jouda NASRI chef de projet du Lot n°2 du projet DHU Sous -direction des affaires générales La direction des travaux et d'entretien La direction des etudes et de planification Le service des affaires administratives Le service des affaires financière Le service des travaux neufs Le service d’entretien 14
  19. 19. Durant notre passage par la direction des études techniques nous avons eu la chance d’assister à une réunion ayant pour thème la sécurité routière en présence de Monsieur le Directeur Général des Ponts et Chaussées, ses responsables ainsi que les représentants de la B.E.I et le bureau d’étude. Nous avons eu aussi l’occasion d’assister à une commission d’ouverture des plis publique ( en présence des concurrents et du contrôleur des dépenses publiques) relative à un marché de travaux de géotechniques de la pénétrante sud du Grand-Tunis où on a suivi de près le déroulement des différentes étapes suivantes :  Vérification des dates de dépôts des plis ;  Ouverture des offres ;  Vérification des pièces administratives exigées par le C.A.A.P ;  Vérification des pièces techniques (Références, C.V, personnels..) ;  Vérification de l’offre financière (soumission, bordereau des prix, détail estimatif...) Direction des études techniques DET La Direction des Etudes Technique est Chargée de définir les études générales et particulières dans le domaine routier, d’établir les études techniques des projets et de leurs rentabilités économiques, de les contrôler et de les réceptionner. 15
  20. 20. Nous y avons été accueillis par M.Semir NAIFER Directeur et Mme Latifa CHERIF qui nous a fournis les décrets régissant l'ouverture et l'exploitation des carrières en Tunisie et nous a expliqué la mission de la DCE. Nous avons également été en visité à la carrière Chennoufi à Tborba , qui est une carrière industrielle dont l'exploitation est à l’explosif. On a observé le processus d’usinage des granulats (graviers, tout-venant, sables) rendant ainsi moins abstraites mes notions théoriques sur l’exploitation de carrières. Direction des carrières DCE La DCE est chargée de gérer et contrôler l’exploitation des carrières et des stations de concassage et de criblage des produits de carrières, ainsi que la production, la commercialisation, le dépôt, le transport, la distribution des explosifs et de leur utilisation, et ce conformément aux dispositions en vigueur et en collaboration avec les administrations concernés. 16
  21. 21. Durant notre passage par la direction des grands travaux, on a été accueilli par le directeur M. Khaled LATRECH et il nous a présenté les missions de la direction et son rôle important dans le contrôle de la réalisation des grands projets et il a mis en valeur de l’importance de la maitrise de tous les détails techniques du projet. Il a mobilisé M.Abderazek AOUINI, Mme Imen RABOUDI et M. Mohamed Ali OUELI pour nous encadrer durant notre visite de deux chantiers dans le grands Tunis dont on cite le premier c’était les travaux de construction de l’échangeur (X20- RL532) au niveau de Mahmoud El Matri dans le gouvernorat d’Ariana et le deuxième les travaux de construction d’un échangeur au niveau de l’intersection (X20-X2)- Lot1 dans le gouvernorat d’Ariana. Direction des grands travaux DGT La direction des grands travaux est chargée du contrôle de la réalisation des projets d’infrastructure routière de grande importance ou nécessitant la mise en œuvre de technique spéciale. Cette direction sera responsable du projet dès que les procédures de l’appel d’offre se terminent et la direction des études choisi l’entreprise responsable à l’exécution des travaux. M.Khaled LATRECH Directeur des grands travaux 17
  22. 22. Nous avons été accueillis par Mr Mourad Meddeb Hamrouni le directeur de la DEER, et il a chargé Mlle Zina Dekhil pour nous encadrer. Elle nous a présenté les différentes sous-directions dont elle est composée de 3 sous Directions : - Sous-Direction DPR : est responsable de suivi du Domaine Public Routier et gère les règlementations pour l’implantation des Panneaux Publicitaires et les Station de Service (Kiosque) sur les Routes Classées. - Sous-Direction d’Entretien : est devisé en deux services ; service d’Organisation et Méthode et Service de Suivie. Cette sous- direction est responsable du programmation des travaux d’entretien et accumulation des statistiques routières (Long. Et Larg). - Sous-Direction d’Exploitation : est divisé en deux services ; service de Circulation qui est responsable du comptage et du pesage et service de Sécurité Routière qui gère les 33 points PA.A(Points d’Accumulation des Accidents). Direction de l’entretien et de l’exploitation routière DEER Chargée de veiller en collaboration avec les directions régionales à la gestion du domaine public routier, d’assurer le suivi de l’exploitation du réseau routier confié aux directions régionales, de planifier les programmes d’entretien du réseau routier et de bien suivre leurs exécutions. 18 M.Mourad MEDDEB HAMROUNI Directeur DEER
  23. 23. Nous y avons été accueillis par Mme. Aouicha Beddey le directeur général du CETEC qui nous a présenté le laboratoire. Durant la semaine passée dans le CETEC on a eu la chance de bien se familiariser avec chaque direction notamment la direction des matériaux, sol et produits noires ainsi que les différentes sections. Nous avons découvert et participer dans la manipulation des essais élaborés dans chaque section. Le CETEC nous a permis de nous familiariser avec les moyens de contrôle dont dispose un ingénieur chargé du suivi d'un chantier. Centre d'Essais et des Techniques de Construction CETEC Le CETEC est un organisme public non administratif qui relève de la responsabilité du MEHAT, et qui est chargé de la recherche et des normes techniques relatives aux matériaux et aux techniques de construction. Le CETEC joue un rôle central dans l'évaluation de l'état du réseau routier, et le contrôle de qualité sur les ouvrages de génie civil. Il est constitué de 6 sections (section béton, section sol/sondages et prospections, section sol /fondation, section produits noirs, section contrôle et section chimie) 19
  24. 24. Lors de notre première semaine d’initiation on a passé par la Direction Générale de l’Aménagement du Territoire, on a été chaleureusement accueilli par Mr. Fethi Ben Aissa, Architecte général. Durant ce passage on a eu l’occasion de voir de près : • Qu’est-ce-que l’aménagement du territoire. • Son cadre réglementaire. • Le Schéma Directeur de l’Aménagement du Territoire le « SDAT » • L’observatoire des dynamiques territoriales. • Quelques études concernant l’aménagement et le développement régional • Les Atlas des paysages naturels tunisiens. Ces études et recherches stratégiques sont élaborées grâce à une équipe pluridisciplinaire de hauts cadres et techniciens (architectes, urbanistes, ingénieurs, géologues...) au sein de la Direction Générale de l'Aménagement du Territoire. Direction Générale de l'Aménagement du Territoire Lors de notre passage dans la Direction Générale de l’Urbanisme, on a eu l’occasion de voir de près les étapes de révisions d’un PAU, les missions de la direction de cartographie et une commission de révision d’un PAU du grand Tunis. Lors de notre passage, dans la Direction Générale de l’Habitat, on a eu l’occasion de voir de près un aperçu historique sur le secteur de l’habitat en Tunisie la situation actuelle de ce secteur et son évolution. Direction Générale de l’Urbanisme Direction Générale de l’Habitat Cheminement des Architectes et Urbanistes 20
  25. 25. Et comme première évaluation, une séance de présentations et discussions des groupes de nouvelles recrus animée par les responsables d’initiation Mme Sihem BEN SOLTANE et Mme Ibtissem BOUATTAY a été mise en place. Cette séance a été révélatrice de l’intérêt suscité par les thèmes abordés par l’initiation et de la motivation des nouvelles recrues à poursuivre dans cette voie. Les nouveaux cadres recrus ont eu une meilleure idée des informations qu’ils sont nécessaires de recueillir pour faire une évaluation d’où le remplissage d’un document intitulé "Coaching Prise de poste». Le programme du premier mois d’initiation a été utile pour les Jeunes ingénieurs, architectes & urbanistes, bien que certains prérequis ne soient pas bien maîtrisés par tous les nouvelles recrues, l’initiation de formation leur a permis d’assimiler les concepts généraux du MEHAT. Evaluation du premier mois d’initiation Centre des sciences de l'ingénieur, le 29 Décembre 2015 21
  26. 26. Ibtissem BOUATTAY Chargée de mission auprès du ministre « Pour réussir sa prise de poste, un cadre doit prendre le temps d’observer et de comprendre son environnement nouveau. Avant d’agir, il faut bien analyser le cadre générale du ministère l’organisation, la personnalité du supérieur hiérarchique, les compétences des collaborateurs. Il faut également trouver le bon équilibre entre apprentissage et mise en action, en sachant prendre du recul par rapport à ce qui a fonctionné par le passé, et qui n’est plus nécessairement adapté au nouveau contexte. Le nouvel arrivant doit soigner sa communication et ses modes relationnels qui constituent les principaux facteurs d’échec. Centre des sciences de l'ingénieur, le 29 Décembre 2015 Le coaching professionnel est un encadrement axé sur la vie professionnelle et personnelle en termes de définition d'objectifs, de génération de résultats et de gestion des changements. a Challenges à relever au sein du MEHAT : a. Evolution et développement professionnel b. Développement de l’infrastructure routière de l’état. c. maitrise et innovation du processus métier d. Maitrise de Gestion des projets. bd c Evaluation et coaching 22
  27. 27. 23 Visites des Projets d’Infrastructures
  28. 28. Dans le cadre des visites de chantier dans la région de Sahel, nous nous sommes rendus, le Mardi 12 janvier 2016 au matin accompagné par des encadreurs de la Direction Générale Ponts Chaussées sur la direction régionale de Mahdia. Nous avons été accueillis par M. Faouzi GHRAB le Gouverneur de Mahdia et M. Kamel OMEZZINE le Directeur régionale de la direction régionale de l'équipement de Mahdia. Il nous a présenté les plus importants projets et chantiers en cours dans la région de Mahdia et il a mobilisé une équipe pour nous accompagner et encadrer durant notre visite des chantiers. Visite des Projets Mahdia et Monastir Projet d'Aménagement de 14.9 km de pistes rurales Construction du Centre De Recherche En Sciences Et Technologie Du Textile Projet de construction de l’ISSAT Mahdia 24
  29. 29. Nous nous sommes rendus le 21 janvier 2016 sur le chantier du projet de l'autoroute A3 liant Tunis à Bou Salem - Lot 1 - d’Oued Zarga à Rhayet accompagné par notre encadreur Mme Sihem BEN SOLTANE MBARKI le Directeur du Perfectionnement Technique. Le tronçon Oued Zarga-Bousalem s’étend sur 70 km, s’y ajoutent deux bretelles, l’une de 6 kms reliant cette autoroute à la ville de Béja et l’autre de 8 km reliant l’autoroute à la ville de Bousalem. La journée fut consacrée à la visite des Centrales à enrobé & GRH utilisée pour ce chantier et la découverte du processus de production ainsi le suivis de l’avancée des travaux sur le passage inférieur. La visite a fini par une rapide présentation du projet dans une cabane de chantier et les explications de ce qui on a déjà vu durant notre visite. Visite des Projets Autoroute A3 d’Oued Zarga Bousalem La conception de l’ouvrage a été refaite en cours d'exécution à cause du remblai de 13 m qui pourra causer un tassement de 60 cm 25
  30. 30. Nous nous sommes rendus le 22 janvier 2016 dans le chantier du Projet de renforcement du terrain contre les glissements au niveau de la RN17 à Ain Drahem accompagnée par notre encadreur Mme Sihem BEN SOLTANE MBARKI le Directeur du Perfectionnement Technique et M.Abdelkrim OMRI le Directeur Régionale de la Direction régionale de l’équipement de Jandouba. M..Abdelkrim OMRI nous a présenté les projets de renforcement de l’infrastructure dans le gouvernorat de Jendouba pet leurs avancements. Les projets concernent l’entretien des routes nationales n° 6 et 7 et des routes régionales n° 59 et 62 et l’aménagement de la piste de « Jidwania » à Hammam Bourguiba. Ces projets concernent également le bitumage des routes dans plusieurs villages notamment à Ain Essobh , El Hmaidia, Dkhaylia à Tabarka, Bulla Regia et Souk Jomaa à Jendouba Nord, outre la réparation des dégâts provoqués par les inondations sur les routes régionales n° 65 et 161. Les Divers dispositifs sont utilisés pour se protéger contre les glissements de terrain : drainage, pieux et mur poids. Visite des Projets Tabarka-Ain Drahem Projet de renforcement du terrain contre les glissements au niveau de la RN17 à Ain Drahem 26
  31. 31. En vue de soulager ce tronçon de la GP1 situé entre la ville de Tunis et la MC26, la réalisation d’une nouvelle liaison entre l’autoroute et Borj Cédria au niveau de Khanguet El Hajjaj pour drainer le trafic en provenance de la ville de Soliman et de la région du Cap Bon (Menzel Bouzelfa, Haouria, …) et pour tenir compte du développement futur des nouveaux lotissements de l’FH sis à Seltène ainsi que de la zone touristique et industriel de Borj Cédria ; ceci aura aussi pour effet directe de soulager la ville de Hammam - Lif, du trafic de transit important qui est actuellement la cause principale de la congestion observée sur la GP1 au niveau de cette ville Visite de Projet Borj-Cedria On tient à remercie M.Wahid RIAHI sous-directeur DPT pour son accompagnement et encadrement lors de nos visites 27
  32. 32. 28 Conférences

×