Se ha denunciado esta presentación.
Utilizamos tu perfil de LinkedIn y tus datos de actividad para personalizar los anuncios y mostrarte publicidad más relevante. Puedes cambiar tus preferencias de publicidad en cualquier momento.

PNL - Agile Dojo® du 12 Mars 2014

5.016 visualizaciones

Publicado el

  • Sé el primero en comentar

PNL - Agile Dojo® du 12 Mars 2014

  1. 1. P.N.L.   1
  2. 2. Votre  Intervenant  …   •  Clément  BOYE   – Enseignant  cer5fié  en  PNL    Membre  de  la  commission  des  enseignants  de   NLPNL   – Maître-­‐pra5cien  en  PNL   – Formateur  d’adultes   – Coach  en  entreprise     – Ingénieur  agronome  diplômé  de  l’ISTOM   2  
  3. 3. John  Grinder   Richard  Bandler   Co-­‐créateurs  de  la  PNL  /  modélisateurs   Fritz  Perls   Gestalt  thérapie   (1893-­‐1970)     Milton  Erickson   Hypnose   (1901-­‐1980)   Les  personnes  d’excellence  modélisées     Virginia  SaKr   Thérapie  familiale   (1916-­‐1988)   Fritz  Perls   Gestalt  thérapie   (1893-­‐1970)     Milton  Erickson   Hypnose   (1901-­‐1980)   Virginia  SaKr   Thérapie  familiale   (1916-­‐1988)   Origine  de  la  PNL   3  
  4. 4.      P.   4  
  5. 5. MeRez  vous  debout  s’il  vous  plait!   5  
  6. 6. подстаканник   6  
  7. 7. Nous  comparons  avec  ce  que  nous   connaissons  déjà!   подстаканник   7  
  8. 8. René Magritte 1898-1967 Nous  évaluons  et  décidons  à  par5r     de  nos  représenta5ons  de  la  réalité,   non  pas  à  par5r  de  la  réalité!   8  
  9. 9.      N.  9  
  10. 10. Les  ancres  peuvent  être  :       Visuelles   AudiKves   Kinesthésiques   OlfacKves   GustaKves   «  Tout  sKmulus  reproduit  toujours  la   même  réponse.  »  PAVLOV   10  
  11. 11. Ce  que  nous  voyons  de  la  réalité…   Ø   Sur  une  feuille,  dessiner  une  étoile  et  un  rond  espacés  de  10  cm  (une  largeur  de   main)   Ø   Bras  tendu,  tenir  la  feuille  à  hauteur  des  yeux  avec  la  main  gauche   Ø   Cacher  l’œil  droit  avec  la  main  droite   Ø   Regarder  fixement  le  rond  de  droite   Ø   Rapprocher  doucement  la  feuille  à  environ  35/40  cm  du  visage…   …  et  l’étoile  disparaît  !   11  
  12. 12. ExplicaKons  :       La  ré5ne  est  tapissée  de  détecteurs.  Elle  est  connectée  au   nerf  op5que  et,  à  cet  endroit,  il  n’y  a  pas  de  détecteurs.   Le  cerveau  «  reconstruit  »  donc  les  informa5ons  manquantes.   12  
  13. 13. LA  CARTE  DU  MONDE  Expérience  de   la  REALITE   N E U R O L O G I Q U E     S O C I O -­‐ C U L T U R E L   P E R S O N N E L   Vue   Olfac5on   Goût   Audi5on   Kinesthésie   Toucher   Les  faits,                        ce   qu’il  se  passe   réellement   Croyances   populaire,   langage,   mythes   SKmuli  à  la   base  de  nos     percepKons   Le  vécu   REALITE   BI O L O G I Q U E   13  
  14. 14. Les  états  internes   14  
  15. 15. La  no5on  d’ancrage   •  V   •  A   •  K        Réponse   •  O                      automa5que   •  G   L’ancre  est  le  s5mulus  qui  entraîne   une  réponse  réflexe   15  
  16. 16. P.N.  16  
  17. 17. Expérience   17  
  18. 18. Odeur   18  
  19. 19. L.   19  
  20. 20. Linguis5que   •  Le  langage  structure  et  reflète  la   façon  dont  nous  pensons   •  Un  mot  est  un  code  digital,  par   opposi5on  à  une  représenta5on   analogique   20  
  21. 21. TABLE     Le  mot  table  en  français  ne  sera  pas  compris   par  un  japonais,  à  l’inverse  le  dessin  d’une   table  (représenta;on  analogique)  sera  compris   par  tout  le  monde   21  
  22. 22. 22  
  23. 23. STRUCTURE  PROFONDE   L’expérience  sensorielle  VAKOG   Omissions   GénéralisaKons   DistorKons   STRUCTURE  de  SURFACE   Le  message  à  propos  de  l’expérience   «  La  parole  et  les  différents  langages  »       T R A N S F O R M A T I O N S   23  
  24. 24. Sélec5on  simple   Je  suis   contente  !   Le  remplissage   des  prisons   m’inquiète  !   Et  le   complément   d’objet  ???   Dans  quel   contexte  ???   Qu’est-­‐ce  qui  la  rend  contente  ?   Quel  remplissage  ?  de  quelles  prisons  ?     Pourquoi?  Comment?   24  
  25. 25. Pour  obtenir  l’informa5on…   Le  quesKonnement   de  précisions   Pour  remeure  la  personne   en     contact  avec  son   expérience  sensorielle   Pour  idenKfier  les   sélecKons,   distorsions,   généralisaKons   Pour  retrouver     l’informaKon    manquante  ou   déformée   25  
  26. 26. META  MODELE   OMMISSION   DISTORTION   GENERALISATION   26  
  27. 27. MÉTAMODÈLE  :  l’OMMISSION   SIMPLE   MANQUE     D’INDEX   DE     REFERENCE   VERBE   NON   SPECIFIQUE   COMPARATIVE   27  
  28. 28. N.L.  28  
  29. 29. LES  SOUS-­‐MODALITES   •  PosiKon  dans  le  champ   visuel   •  Distance   •  Taille   •  Forme   •  Neueté   •  Luminosité   •  Couleur   •  Contraste   •  Mouvement   •  Associé/Dissocié   •  Permanence   •  …   Sous-­‐modalités   visuelles   •  Volume   •  Hauteur   •  Tonalité   •  Rythme   •  Vitesse   •  LocalisaKon   •  Durée  du  son   •  …   Sous-­‐modalités   audiKves   •  Chaleur,  température   •  Tension   •  Pression,  poids   •  Mouvement   •  Humidité,sécheresse   •  …   Sous-­‐modalités   Kinesthésiques   29  
  30. 30. APPROCHE   P.N.L.   30  
  31. 31. Un  ensemble  en   pièces   détachées  ne   prend  son  sens   que  lorsque  les   pièces  sont   assemblées.   Les  par5es  d’un   système  ne  font   pas  le  système   sans  le  lien  qui   les  unit  et  leur   donne  une   dynamique.   LA  PNL,  UNE   APPROCHE   SYSTEMIQUE     LE  VELO  DE  DOISNEAU     ou     LA  METAPHORE   D’UN  SYSTEME   31  
  32. 32. STRUCTURE  DE  L’EXPERIENCE   SUBJECTIVE   COMPORTEMENTS   EXTERNES   PROCESSUS   INTERNES   ETATS   INTERNES   Valeurs   Contexte   Contexte   contexte   Contexte   Critères   Environnement   Métaprogramme   32  
  33. 33. La  Carte  n’est  pas  le  Territoire!     33  
  34. 34. Ce  que  nous  voyons  n’est  pas  la   réalité!   34  
  35. 35. Nous  sommes  responsables  du  sens  que   nous  donnons  aux  choses   •  Une  expérience  sensorielle   •  ê   •  Percep5on  /  Re-­‐présenta5on   •  ê   •  Une  émo5on   •  ê   •  Interpréta5on  /  aRribu5on  de   Sens   •  ê   •  Conclusion  /Croyance   •  ê   •  Une  réponse  comportementale   UN  FAIT   35  
  36. 36. Un  modèle  du  Changement     Ressources     EP                                  ED     Obstacles   36  
  37. 37. Ce  que  vous   apprendrez  en   maitrisant    la   PNL   Ecouter,  reformuler   et  repérer  la   structure  linguis5que   de  vos  interlocuteurs   Décoder  une  mode   de  fonc5onnement   et  vous  y  adapter   pour  mieux   communiquer   L’  art  d’être  précis  et   de  faire  préciser  par   un  ques5onnement   adapté     L’art   d’accompagner   l’autre  à  modifier   ses  schémas  et   croyances   limitantes   Maîtriser  des  ou5ls   pour  définir  et   aReindre  ses   objec5fs   Maitrise  du  modèle   d’accompagnement   du  changement    et   des  protocoles     L’art  de  modéliser   l’excellence   À  vous  connaitre  et   reconnaitre  vous   même   37  
  38. 38. Le  parcours  cer5fiant  en  P.N.L.   PrésentaKon  des  formaKons  PNL   •  Pra5cien  –  niveau  1:  Approche  et  Ou5ls  de   base  de  la  communica5on  (11  jours)   •  Pra5cien  –  niveau  2:  Connaissance  de  soi  et   changement  (9  jours)   •  Maître  Pra5cien  :  des  ou5ls  pour  lever  les   obstacles  et  modéliser  (20  jours)   •  Le  rôle  de  Personne  Ressource   •  Le  Mémoire  de  master   38  
  39. 39. Journée  d’Ini5a5on   •  Journée  d’ini5a5on   –  Le  19  Mai  2014  chez  Agilbee   –  1  jour   •  Eléments  du  programme  :     –  les  postulats  de  la  PNL   –  Des  ou5ls  de  base  de  la  communica5on   –  La  PNL,  une  approche  systémique   –  Le  modèle  de  la  «  structure  subjec5ve  de  l’expérience  »   –  Cadres  de  comportements  privilégiés  en  PNL   –  Caractéris5ques  d’un  communicant  efficace   –  La  PNL  dans  la  communica5on   39  
  40. 40. P.N.L.   •  par  Clément  BOYE   40
  41. 41. Communiquer  avec  efficacité   •  On  ne  peut  pas  ne  pas  (vouloir)   communiquer   •  On  communique   – Verbalement   – Non  verbalement   •  Corps   •  Voix   •  On  communique  plus  qu’on  ne  le  croit   •  On  perçoit  plus  qu’on  ne  le  croit   41  
  42. 42. La  communica5on     est  une  boucle  de  rétroac5on            A                B   •  Verbal   •  Para  verbal   •  Non  verbal   •  Conscient   •  Inconscient   •  La  Rela5on   •  Le  Contenu   42  
  43. 43. J’adapte   mon   message   J’émets  un   message   Je  réagis   au   message   reçu   J’émets  un   nouveau   message  plus       perKnent   Je  prends   en  compte   le  feed-­‐back   LES  CRITERES   D’UN  FEED-­‐ BACK   EFFICACE   43  
  44. 44. Les  mécanismes  de  la   communica5on   Les   faits   La  représentaKon     linguisKque   Tu  es  belle  !     Une  série  de  transformaKons  :  des  faits  à  l’idée  que  l’autre  s’en  fait   Mon     expérience    sensorielle   Le  message   reçu   La  représentaKon   linguisKque   Mon   expérience    sensorielle   Tu  me  plait   aussi  …..  ou   Pour  qui  tu  te   prends  !   44  
  45. 45. Le  rapport   Etablir  le  rapport,  c'est  créer  une  rela5on  de  confiance  de  reconnaissance                            et   avant  tout  de  sécurité. 45  
  46. 46. Se  synchroniser   MOI     Synchroniser            Conduire   L’AUTRE     Posture   Gestes   Le  ton  de  voix   RespiraKon   …   Non   verbale   Verbale     Valeurs   Critères   • Visuel   • AudiKf   • Kinesthésique   Langage   Se  meure  sur   la  même   longueur   d’ondes   46  

×